06/07/2010

Femmes transgenres en prison. Cruel et inhabituel. Un docu.

517E6ME46ZL

Cruel and Unusual: Transgender Women in Prison (USA).
Un documentaire réalisé par Janet Baus & Dan Hunt. (2006)
------------
Imagine que tu es une femme dans une prison d'hommes. C'est la sordide réalité de nombreuses personnes aux USA parce que le système carcéral décide de répartir les prisonniers en fonction de leur sexe physiologique et non de leur identité de genre. Le documentaire de Baus et Hunt examine avec acuité la situation des femmes transgenres dans les prisons d'homme. Ce docu a été plusieurs fois nominé et primé:  Prix du Jury pour le meilleur documentaire au  Frameline Film Festival de San Francisco, Prix du Public au New York Lesbian, Gay, Bisexual, & Transgender Film Festival. Prix de la Liberté (Freedom Award ) au festival Outfest à Los Angeles en 2006. Nominé en  2008 dans la catégorie documentaire au GLAAD Media Award .

 Part 2, Part 3, Part 4, Part 5, Part 6, Part 7.

Via l'excellent site grec Tales from the other side of the town

Voir aussi l'article qu'y consacre Wikipedia (en anglais)

09:42 Publié dans Trans, travesti, transgenre | Lien permanent | Tags : transsexualite, transgenre, prison, incaceration, usa, etats-unis, transsexuel | | |  Facebook |

05/07/2010

Happy and gay Independance day!

96303-63025-uncle-sam_large

FLAG_2

Le 4 juillet les Etats-Unis ont fêté l'Independance day, le jour anniversaire de la déclaration de l'indépendance de la nation. Il s'agit du jour de la signature de la déclaration d'indépendance en 1776: ce jour-là les Américains se sont officiellement libérés de la tutelle du Royaume-Uni. androidflag

Certains blogueurs s'associent à la fête en pavoisant le drapeau américain réinterprété (Outtake) ou avec le dessin d'un Oncle Sam réinterprété en Daddy Sam (BacktoStonewall). D'autres s'y refusent alléguant que les gays ne peuvent s'associer aux festivités tant qu'ils ne seront pas considérés comme des citoyens à part entière et que subsisteront d'importantes discriminations.  Les plus futuristes imaginent le mariage des robots androïdes (Queerty). JoeMyGod publie un tableau statistique: un sondage d'opinion sur la connaissance par les Américains de la signification de la fête: la question portait sur le pays dont les USA se sont libérés un 4 juillet?
untitled

06:54 Publié dans Histoire | Lien permanent | Tags : indipendence day, gay, usa, etats-unis | | |  Facebook |

13/06/2010

USA: un séminaire fondamentaliste pour combattre l'homosexualité

Le but du séminaire organisé du 5 au 7 août dans la banlieue de Chicago  par une association fondamentaliste américaine qui répond au nom de Americans for trueth about homosexuality est d'apprendre, spécialement aux ados, à combattre les revendications homosexuelles. Le séminaire qui veut former une nouvelle génération d'activistes anti-gay est ouvert aux jeunes à partir de 14 ans. A l'ado qui souhaite s'y inscrire, il n'en coûtera que 99 dollars , et bien entendu l'association AFTAH invite au sponsoring de manière à ce que l'argent ne soit pas un obstacle. Les adultes devront débourser 199 dollars.

L'AFTAH craint les infiltrations et indique sur son site que le séminaire n'est pas ouvert aux activistes pro-homosexuels mais uniquement aux personnes qui partagent les convictions de l'organisation selon laquelle l'homosexualité est immorale et que le mouvement homosexuel  est destructeur pour l'Amérique et met directement la liberté religieuse en danger.

Au cours du séminaire, Le Professeur  Rena Lindevaldsen de la Liberty Université school of Law expliquera aux participants  les enjeux de la bataille juridique qui se déroule aux Etats-Unis entre les partisans des droits LGBT et ceux qui veulent défendre les lois qui régissent la liberté de culte (notamment le Premier Amendement)*.

*« Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de la parole ou de la presse, ou le droit qu'a le peuple de s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des torts dont il a à se plaindre. »

Si vous comprenez l'anglais , écoutez ce discours du Pr Lindevaldsen, la rhétorique en est édifiante et contraste avec le ton doucement persuasif employé par l'orateur.

Le plus de Gay Kosmopol

Inversons un moment les rôles et imaginons un instant qu'une association LGBT américaine organise un séminaire anti fondamentaliste et  invite des ados de plus de 14 ans à venir y apprendre comment  combattre les visées des mouvements religieux fondamentalistes. Imaginons encore que cette association sollicite des adultes pour qu'ils prennent en charge les frais d'inscription des ados. Que se passerait-il? Comment les organisations fondamentalistes réagiraient-elles, quels propos (haineux) émettraient-elles? Et iraient-elles en justice pour faire interdire le séminaire au nom de la protection de l'enfance et de la jeunesse? Quels amalgames nauséabonds produiraient-elles?

08:01 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : chicago, usa, etats-unis, fondamentalisme, premier amendement, homophobie, aftah | | |  Facebook |

07/06/2010

Les relations homosexuelles sont acceptables pour une majorité d'Américains

gallup

Pour la première fois dans l'histoire des sondages  GALLUP, une majorité d'Américains considèrent que les relations homosexuelles sont moralement acceptables. Depuis que GALLUP mène l'enquête sur cette question, c'est la première fois que  la marque des 50 pour cent e été atteinte et dépassée. Inversément, la proportion des personnes qui considèrent que ces relations sont moralement répréhensibles est descendue à 43 pour cent, le chiffre le plus bas jamais atteint depuis le début des enquêtes en 2001. 

Lire les détails de l'enquête sur le site de Gallup.

08:38 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : sondage, gallup, homosexualite, morale, amerique, usa, etats-unis | | |  Facebook |

26/05/2010

La Cia a voulu discréditer Saddam Hussein en le faisant passer pour gay

200px-Iraq,_Saddam_Hussein_(222)

La Cia aurait  voulu discréditer  Saddam en le faisant passer pour gay. La Cia aurait imaginé de tourner une video avec un sosie de Saddam et de la diffuser en faisant croire qu'il s'agissait d'une caméra cachée: selon le scénario, le sosie de Saddam aurait été filmé en train de faire l'amour avec un garçon. Mais ce plan foireux avait finalement été abandonné. C'est ce que révèle Jeff Stein sur son blog Spy Talk . Cette révélation, qui n'a pour l'instant ni été confirmée ni été infirmée par la Cia, fait le tour de la toile.

Ce type de technique de propagande de guerre visant à jeter le discrédit sur un personnage influent aurait aussi été imaginé pour nuire à l'image d'Osama Ben Laden: il s'agissait de présenter une video montrant Osama et quelques-uns de ses compagnons en train de discuter de sexe entre hommes.

En somme, rien de très nouveau sous le ciel de l'Amérique de George Bush. On le sait, les motifs de la guerre contre l'Irak ont été inventés de toutes pièces. Que la Cia ait voulu inventer des épisodes de propagande jouant sur l'homophobie du peuple irakien n'a rien d'étonnant.

06:24 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : saddam hussein, propagande de guerre, osama ben laden, guerre en irak, irak, usa, cia | | |  Facebook |

22/04/2010

Michael Moore en campagne contre l'homophobie

Un petit film du célèbre réalisateur américain Michael MOORE qui entre en campagne contre l'homophobie et parcourt les états américains qui ont encore des lois homophobes dans  sa SODOMOBILE. Si vous ne parvenez pas à ouvrir la video, cliquer ici. De l'agitprop hilarante!

07:00 Publié dans Cinéma, séries, vidéos | Lien permanent | Tags : usa, etats-unis, cinema, michael moore, homophobie | | |  Facebook |

16/04/2010

Le président Obama accorde le droit de visite en hôpital aux partenaires gays et lesbiens

200px-Official_portrait_of_Barack_Obama “Every day, all across America, patients are denied the kindness and caring of a loved one at their sides” (Barack OBAMA)

USA,- Tous les hôpitaux qui travaillent avec le système d'assistance publique ( Medicare et Medicaid) et reçoivent des subsides fédéraux devront autoriser leurs patients à choisir les personnes autorisées à les visiter et prendre des décisons médicales critiques à leur place en cas d'incapacité. C'est ce qu'a décidé le Président Obama ce jeudi. La mesure a aussitôt été saluée par les défenseurs des droits des gays comme une avancée majeure dans la reconnaissance des personnes LGBT.

Les visiteurs désignés par les patients jouiront prochainement des mêmes droits que les membres de la famille proche.

D'après Human Rights Campaign,  la décision du Président Obama aurait été notamment influencée par la lecture d' un article que le  New York Times a consacré à la tragédie d'un couple de lesbiennes de Miami: l'une des partenaires s'était vu refuser le droit de visite alors que l'autre était en train d'agoniser à l'hôpital, alors qu'elles avaient pris la précaution de remplir les documents nécessaires à l'obtention du droit de visite.

La nouvelle fait la une de toute la presse américaine. Plus d'infos par exemple dans le New York Times.

07:06 Publié dans Santé, Prévention, Sida, Mst | Lien permanent | Tags : obama, barack obma, usa, etats-unis, hopital, droit de visite, droits lgbt | | |  Facebook |