05/09/2009

Pas de profs gays ou divorcés dans les écoles catholiques en Uruguay

Drapeau de l'Uruguay

La Conférence épiscopale uruguayenne vient d'approuver un nouveau document intitulé "Critères d'orientation pour la pastorale éducative en Uruguay" sur le projet évangélisateur des écoles catholiques. L'AUDEC, l'Association Uruguayenne d'Education Catholique, a interprété le document comme  interdisant l'engagement d'enseignants  gays et d'enseignantes lesbiennes, et d'enseignants divorcés dans ses écoles.

En Uruguay, il y avait en 2008  163 collèges totalisant 58.957 élèves pour  10.023 membres du personnel enseignant. La plupart des enseignants sont laïques.

Les établissements d'enseignement ne peuvent se contenter de se définir comme catholiques, précise le document, encore doivent-ils avoir un projet qui adhère pleinement aux directives de l'église catholique. Ainsi  les établissements scolaires devront-ils définir des critères de sélection du personnel: l'AUDEC en a déduit qu'engager des divorcés ou des homosexuels serait contraire à l'enseignement de l'église et se mettre en conflit avec la pensée de l'église. L'église uruguayenne considère qu'écarter les homosexuels et les divorcés n'est pas discriminatoire, mais respectueux des options de chacun: il s'agit de respecter les personnes qui font le choix de la foi.

Le Président de la Conférence épiscopale, Carlos Colazzi, a fait remarquer dans la rhétorique casuistique dont est coutumière l'église catholique que le document ne mentionne pas spécifiquement l'homosexualité, mais n'a pas non plus démenti l'interprétation qu'en a donnée l'AUDEC. Il a encore déclaré que les collèges doivent prendre les dispositions nécessaires pour être en conformité avec leur dimension évangélisatrice.

Rien de neuf donc sous le soleil catholique. La Conférence épiscopale venait de s'opposer sans succès il y a quelques semaines au vote d'un projet de loi sur l'adoption homoparentale par le Parlement uruguayen.

L'Uruguay est le seul pays d'Amérique latine dans lequel l'église catholique rencontre peu de succès. Le pays a en effet une forte tradition laïque depuis la fin du XIXème siècle. Ce pays se signale par ses avancées notables en matière de droits des personnes LGBT: contrat d'union civile, adoption homoparentale (vote en cours mas assuré), li anti-discrimination.

Source: presse uruguayenne, Tras la verdad [ES]

28/08/2009

Les députés uruguayens autorisent l'adoption par les homosexuels

Drapeau de l'Uruguay

Un article paru sur le site en ligne du journal Le Monde.

LEMONDE.FR avec AFP | 27.08.09 | 22h00  •  Mis à jour le 27.08.09 | 22h00


 a chambre des députés de l'Uruguay a approuvé, jeudi 27 août, un projet de loi autorisant l'adoption par les couples homosexuels, une première en Amérique latine.

Le texte doit encore retourner au Sénat, car les députés ont effectué quelques modifications de forme par rapport au projet initial, mais il s'agit d'une formalité puisque la chambre haute l'avait déjà adopté en première lecture.

L'Uruguay devrait ainsi devenir le premier pays latino-américain à légaliser l'adoption par des couples homosexuels, malgré les critiques de l'Eglise et d'une partie de l'opposition de droite.

Ce petit pays de 3,5 millions d'habitants à la population vieillissante s'est déjà démarqué, dans une région plutôt conservatrice sur le plan des mœurs, en autorisant l'an dernier une union civile entre homosexuels, similaire au PACS en vigueur en France.

En mai, Tabare Vazquez, premier président de gauche de l'histoire de l'Uruguay, a également aboli une règle qui interdisait aux homosexuels l'accès aux écoles militaires en raison de leur "trouble d'identité".


08:53 Publié dans Homoparentalité | Lien permanent | Tags : homoparentalite, uruguay, montevideo, homosexualite, amerique du sud, pacs | | |  Facebook |

28/03/2009

Polémique en Uruguay: les télés discriminent...

Deux chaînes de télévision uruguayennes ont refusé la télédiffusion du spot anti-discriminatoire Un beso es un beso, qui rappelle la loi anti-discrimation (art. 2 de la loi 17817) en vigueur en Uruguay et souhaite davantage de visibilité pour les gays et les lesbiennes. La chaîne Channel 10(Saeta) a avancé que le spot est trop agressif. la campagne organisée par le Colectivo Ovejas negras se décline en spots, affiches et affiches sur les bus.

beso_chico

Source de l'info et plus d'info sur le site du Colectivo Ovejas negras

backstage

Le collectif des Ovejas Negras vient de m'écrire, voici le courrier qu'ils m'adressent. N'hésitez pas à diffuser:

Grand merci pour nous avoir inclus sur ton site. Notre lutte est difficile mais absolument nécessaire. Nous sommes parvenus à introduire le débat sur les discriminations dans toutes les sphères de la société uruguayenne. Nous sommes une petite organisation avec fort peu de moyens (la campagne a été réalisée avec des fonds reçus de l'ambassade des Pays-Bas) et nous rencontrons des problèmes avec les chaînes de télévision. Nous espérons que les pressions tant internes qu'externes aideront notre cause. Voici le lien vers le commniqué de Human rights watch: http://www.hrw.org/en/news/2009/03/27/uruguay-investigate...

Muchas gracias por habernos incluido en tu sitio. Esta es una lucha difícil, pero absolutamente necesaria, y logramos que ladiscriminación se pusiera en discusión en todos los ámbitos de lasociedad uruguaya. Somos una organización pequeña con muy pocos fondos (la campaña se realizó con fondos de la Embajada de los Países Bajos) y nos enfrentamos a canales de televisión. Confiamos en que la presión interna y externa nos ayude en la causa. Te envío el link al comunicado de Human Rights Watch:
http://www.hrw.org/en/news/2009/03/27/uruguay-investigate...

Hello Luc,

Thank you for having included us in your website. This is a difficult strugle, but absolutely necessary, and we have achieved a debate regarding discrimination in all spheres of Uruguayan life. We are a relatively small organization with scarce funds (the campaign was possible due to financial aid from the Dutch Embassy) and we are facing television channels. We hope that domestic and foreign pressure will help us in our cause. I am sending you the link to the Human Rights Watch news release:
http://www.hrw.org/en/news/2009/03/27/uruguay-investigate...

Un abrazo solidario,

Álvaro Queiruga
por Colectivo Ovejas Negrasbus_1

21/03/2009

Gay Uruguay: Montevideo

597

                                                                    Nous logeons avec bonheur à la Puerta Negra (voir notre post précédent- ici photo du salon), le seul bed and breakfast gay de la capitale, où nous avons fort bien été accueillis par Dan et Eduardo, qui nous ont dès notre arrivée renseignés sur les lieux de réunion gays de Montevideo. Très hospitaliers, ils nous ont aussi reçu sur leur terrasse, encore en cours d'aménagement. La Puerta Negra est idéalement située près du centre, tout est aisément accessible à pied de jour, et, si l'on veut,  en taxi de nuit.

599

                              Nous avions cependant pris les devants et contacté un gay du cru qui a bien voulu nous piloter dans les rues et les musées de Montevideo, la capitale de l'Uruguay. Promenades dans Montevideo, il avait un joli nom notre guide, il s'appelle Carlos. Nous l'avions contacté sur un site internet, il a répondu présent à l'appel et a eu l'extrême gentillesse de nous faire visiter Montevideo et de nous parler des droits des gays.

460

                                                  L'Uruguay qui est en campagne électorale pour l'instant a un gouvernement de centre gauche qui a introduit un contrat d'union civile pour les gays et les lesbiennes dénommé union de derecho (union de droit). Ce contrat n'octroye pas les mêmes droits que le mariage. S'il s'agit d'une avancée relativement importante dans ce pays, le conservatisme machiste de la population est prévalent, et il semble extrêmement  rare que les gays et les lesbiennes fassent leur coming out en famille ou au travail. L'Uruguay est un pays essentiellement rural, peu développé sur le plan industriel, et qui connaît un certain tourisme côtier avec la riche et bien connue Punta del Este, fleuron mondain du littoral uruguayen. Parmi la population, le conservatisme des agriculteurs prédomine. Pourtant, l'Uruguay est sans doute le pays le plus laïc d'Amérique latine et l'on y sent moins qu'ailleurs l'influence du christianisme. En matière de droits LGBT, on constate une avancée politique certaine avec une population qui reste fort à la traine.

532

Carlos nous fait découvrir une petite place située près de la Plaza del Independencia, la plus grande des places de Montevideo, et qui a été baptisée Espace de la diversité sexuelle. Preuve de l'ouverture et d'un certain engagement des politiques.

406

L'espace est décoré de peintures murales exécutées de manière naïve. Un monument de granit en forme de triangle rose

407

Siempre habrà spacio por la resistencia: il y aura toujours de la place pour la résistance.

 408

Colectivo ovejas negras: le collectif des brebis noires est une organisation de défense des droits des personnes LGBT en Uruguay.(cliquer sur l'hyperlien pour accéder a site du Colectivo)

409

 L'homophobie, la lesbophobie, la biphobie, la transphobie, BASTA! Cela suffit!

410

 411

 Por quienes ya no estan: une peinture à la mémoire des disparus du sida

412

413

 414

Amnesty international Uruguay-LGBT

415

Honorer la diversité, honorer la vie: Montevideo pour le respect de toute identité de genre et de la diversité sexuelle

420

A Montevideo aussi, les soeurs de la perpétuelle indulgence récoltent des fonds pour la lutte contre le sida et l'aide aux malades.

419

422

Les amateurs de la subculture leather/cuir sont aussi représentés.

Le soir vers 11 heures le seul bar de  Montevideo s'anime: le Chueca, qui présente parfois un spectacle de travestis. Le soir où nous l'avons visité, un jeune homme fêtait son annversaire.

393

389

391

390

Après le Chueca, c'est l'heure des discos: Alexander ou Cain.

Montevideo gay pratique: adresses, carte et links, cliquer ici

 

 

 

 

06:00 Publié dans Tourisme lesbigay | Lien permanent | Tags : gay, uruguay, montevideo | | |  Facebook |

16/03/2009

Tourisme gay en Uruguay: La Puerta Negra, un hôtel gay

(translated hereunder for english readers, version en espanol al fin de la pagina)

 

Luclebelge et Tantelu reviennent d'un voyage en Uruguay et en Argentine. Ils ont découvert un petit hôtel gay à Montevideo et y ont été tellement bien accueillis qu'ils ont décidé d'en faire part à leurs lecteurs sur Gay Kosmopol. L'accueil de Dan et d'Eduardo, les propriétaires, est d'une gentillesse extrême, et l'endroit est charmant. De petites piscines sont en cours d'aménagement sur la terrasse et devraient être prêtes pour l'été.

Pourquoi faire une fiche sur cet hôtel gay? Eh bien, c'est que nous avons apprécié la philosophie du concept et que nous pensons qu'elle est exportable.

 291

 

598

                                                                                                                                                                    FRANÇAIS

 

La PUERTA NEGRA (LA PORTE NOIRE)- LE PREMIER HOTEL 100% GAY MASCULIN A MONTEVIDEO (URUGUAY)

 

image002

 

Pouvoir exprimer librement ses sentiments sans avoir à fournir d’explications fait partie de motifs pour lesquels les touristes gays sont à la recherche de lieux spécifiques où ils se sentiront les bienvenus.

 

438

Dan

                                                                                                          « Dans un lieu 100% gay, la personne peut exprimer ce qu’elle ressent sans se sentir observée du coin de l’œil. Il peut arriver que personne ne fasse attention à elle, et en soi c’est déjà beaucoup », commente Dan Mastrogiacomo, un des deux co-propriétaires de la Puerta Negra, le premier bed and breakfast exclusivement gay d’Uruguay.

 

606

 

Les chambres sont décorées de manière élégante. L’hôtel est situé au centre de Montevideo, près de la mer et a une clientèle internationale : on y croise des Argentins, comme des Canadiens, des Anglais, des Belges, des Espagnols ou des Italiens…tout gay y est le très bienvenu. Les propriétaires, Eduardo, un espagnol, et Dan, un italien vous y accueillent en anglais, en espagnol ou en italien.

601 

Eduardo

                                                                                         On n’y reçoit que des hommes gays, bien entendu non pour des raisons de discrimination, mais pour des raisons de confort et de liberté d’expression.

A la Puerta Negra, qui  été ouverte il y a un an et demi, il arrive souvent que les clients établissent des liens d’amitié, à l’occasion d’un petit déjeuner partagé, d’un verre pris au salon, d’une rencontre dans le hall, et qu’ensuite ils partent découvrir la ville ensemble ou se rendent de concert à la plage nudiste gay de Chihuahua, au petit bar gay Chueca ou en discothèque. Certains viennent seuls mais ne le restent pas longtemps, et parfois l’amitié se poursuit au-delà du séjour à l’hôtel. Les hôtes sont en majorité âgés de 30 à 65 ans, des gens de bonne compagnie et de haut niveau culturel.

 

Un endroit unique pour le visiteur gay qui souhaite séjourner en Uruguay !

 

www.lapuertanegragay.com / info@lapuertanegragay.com

 

597

 

ESPAÑOL:

 

LA PUERTA NEGRA - PRIMER HOTEL 100% GAY MASCULINO EN MONTEVIDEO - URUGUAY.

 

El hecho de poder expresar libremente los sentimientos y el no tener que dar explicaciones, son algunos de los motivos por los cuales los turistas gays buscan sitios específicos donde sepan de antemano que serán bienvenidos.

 

"En un lugar 100% especializado gay la persona puede expresar lo que siente sin que lo miren de manera extraña. Es más, puede suceder que nadie le preste atención, lo cual ya es mucho", comenta Dan Mastrogiacomo, co-propietario de La Puerta Negra, primer Bed & Breakfast gay del país,  sólo para hombres.

 

Las cuidadas habitaciones del hostal La Puerta Negra -ubicado en el centro de Montevideo y cerca del mar suelen est ocupadas por turistas procedentes de Argentina, Brasil, Chile, USA, Canadá, Noruega, España, Italia entre otros países de procedencia. Sus dueños, Peñarroja (español) y Mastrogiacomo (italiano), dicen que la demanda del propio interior del Uruguay son mucho menores, quizá "porque aún no se animan", explican.

 

Allí sólo reciben gays hombres. ¿El motivo? Las consabidas diferencias de géneros: "Se trata de ver con quién un hombre gay desea compartir sus espacios, y la diferencia de estilos entre hombres y mujeres (sean gays o no) tiene sus detalles a considerar, por lo que requeriría otro tipo de concepto o tratamiento que no conocemos", acota su socio.

 

La Puerta Negra lleva un año y medio de exitosa concurrencia. Los huéspedes a veces entablan amistad en áreas comunes del lugar: living room, hall, etc. y salen a recorrer la ciudad juntos, o van a discotecas o realizan City Tours o van juntos a Playa La Chihuahua, entre otras actividades. A veces vienen solos y pasan acompañados todas sus vacaciones. Y hay casos en los que la amistad se extiende más allá de la estadía en el hotel.

 

En este emprendimiento los turistas tienen aproximadamente el siguiente perfil: hombres,  de entre 30 y 65 años, profesionales de alto nivel cultural y buen poder adquisitivo.

El hecho de sentirse libres, no observados y acompañados en iguales gustos e intereses hacen de este lugar una propuesta única en Uruguay.

 

www.lapuertanegragay.com / info@lapuertanegragay.com 

604

 

 

ENGLISH

 

“LA PUERTA NEGRA” (THE BLACK DOOR) - FIRST 100% MASCULINE GAY HOTEL IN MONTEVIDEO - URUGUAY. 

 

The fact of being able to express the feelings freely and not having to give explanations  are some of the reasons for which gays tourists look for specific places where they know in advance that they will be welcome.  

 

"In a place 100% gay specialized men can express their feelings without they look at it of side. It is more, it can happen that nobody looks at it, that which is already a lot", he/she comments they Give Mastrogiacomo, co-proprietor of The Black Door, first Bed & Breakfast gay of the country, only for men. 

 

The hotel’s rooms - located in Montevideo downtown, near the sea - are occupied by tourists coming from Argentina, Brazil, Chile, USES, Canada, Norway, Spain, italia, among others. Their owners, Peñarroja (Spanish) and Mastrogiacomo (Italian), say that the demand of the Uruguay’s provinces is much smaller, maybe "because still they don't cheer up", they explain. 

  

They only receive gays men there. The reason? The traditional differences of goods: "Just think about a gay man wants to share in his spaces, and the difference of styles between men and women (gays or not) there are details to consider, for what would require another concept or treatment that we don't know", his partner say.

  

In this hotel, tourists have the following profile: men of among 30 and 65 years, professionals of high level cultural and good purchasing power.  

 

The fact of feel free, not observed and accompanied in same likes and interest make this hotel a unique proposal in Uruguay. 

 

www.lapuertanegragay.com / info@lapuertanegragay.com

 

 

 

 

LA PUERTA NEGRA

Primer Hostel Gay en Uruguay

Durazno 1525, esq. Salto

11200 Montevideo - Uruguay

Tel. +598 2 410.6554

www.lapuertanegragay.com

info@lapuertanegragay.com

 

07:00 Publié dans Tourisme lesbigay | Lien permanent | Tags : montevideo, uruguay, gay, hotel, la puerta negra | | |  Facebook |