21/07/2009

L'art provocateur de Bruce Nauman

a50bf4a604

Bruce Nauman, né en 1941 à Fort Wayne, (Indiana) est un artiste vidéaste et artiste-peintre américain. Bruce Nauman fait des études d'art et de mathématiques à l'université du Wisconsin (1960-1964) puis d'art à l'université Davis en Californie (1965-1966).Sa première exposition personnelle a lieu en 1966. Il déclare pratiquer "un art qui agresse le spectateur".

nauman a2af7ef8fb3

Dès la fin des années soixante, il travaille sur le thème de son corps et de ses déplacements à travers des films, des sculptures et des enregistrements vidéos. Par la suite, il commencera à travailler sur des supports plus organiques en utilisant, par exemple, des moules en cire ou en fibre de verre afin de fossiliser certaines parties de son corps. Sa première exposition a lieu en 1966 et dès 1967, il inaugure une réflexion plastique et théorique de son propre corps qu'il découpe en morceaux, tête en bas ou coupée, membres disloqués.

nauman ef

Plus tard, dans de nombreuses performances, il répètera des fragments de gestes ou de phrases simples, jouant ainsi sur la linguistique avec notamment des syllabes empruntées à son nom. Il jouera avec les lettres de l'alphabet à partir d'installations de néons.

nauman g

Il s'est aussi intéressé à l'approche sensorielle, avec « Live-taped Video Corridor » (1969-1970), dans lequel il utilise l’esthétique de la caméra de surveillance (qui filme Bruce Nauman) pour déstabiliser le spectateur qui est face à son image réelle.

nauman d

Dans les années soixante-dix et quatre-vingt, on verra Nauman utiliser presque systématiquement la spirale de néon qu’il associera à des situations violentes et/ou sexuelles et provocantes. Il crée ensuite des carrousels (animaux empalés, démembrés, suspendus à des barres de métal tournant en cercle), réalise des vidéos autour des thèmes du sexe et de la mort;nauman c

En 1990, il revient à son propre corps et filme en gros plan sa tête tournant comme un gyrophare tandis qu'il dit des déclarations violentes sous formes d'onomatopées. Et comme explication de tout cela, il dit: "Fondamentalement mon œuvre est issue de la colère que provoque en moi la condition humaine".

nauman clown

Peintre, il a aussi réalisé une œuvre graphique dans laquelle on retrouve sa passion pour les fragments de corps, les signes et l'écriture.

Il vient de remporter un Lion d'or à la Biennale de Venise 2009.

Source du texte biographique: Wikipedia

Voici la présentation de l'artiste sur le site du Musée d'art contemporain de Montréal (Canada) à l'occasion de l'exposition Nauman qui y fut présentée pendant l'été 2007

Bruce Nauman: une des plus grandes figures de l'art actuel 

L’œuvre entière de Bruce Nauman soulève de façon percutante des questions existentielles liées à la vie et à la mort, à l’amour et à la haine, au plaisir et à la douleur. Ce sont les mots mêmes de l’artiste tirés de son œuvre lumineuse Life, Death, Love, Hate, Pleasure, Pain.

L’artiste américain Bruce Nauman est l’une des figures majeures de l’art contemporain. Célébré comme l’un des plus grands artistes vivants selon le magazine ArtNews et parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde par les magazines Esquire et Time, Bruce Nauman exerce depuis plus de quarante ans une influence considérable sur des générations d’artistes.  

Notions de corps et d’identité, rôle du langage, phénomènes de perception de l’espace, processus artistique et participation du spectateur sont des thèmes qui reviennent constamment dans l’œuvre de l’artiste. Nauman explore de manière rigoureuse et innovatrice plusieurs moyens d’expression ­ néon, sculpture, film, vidéo, performance, dessin ­ et il est considéré comme l’un des pionniers de l’installation.

L’œuvre au néon

[...] Des tubes au néon envahissent l’espace, proposant des jeux de mots comme None Sing, Neon Sign ou Run from Fear, Fun from Rear. D’autres néons représentent des figures aux allures clownesques tel Mean Clown Welcome. Ces œuvres de lumière traitent avec ironie et humour des contradictions inhérentes à la condition humaine et de ses oppositions : le sexe et la violence, l’humour et l’horreur, la vie et la mort, le plaisir et la douleur. Les installations architecturales Corridor with Mirror and White Lights (Corridor with Reflected Image) et Helman Gallery Parallelogram de 1971, déconstruisent l’espace et l’enveloppe d’une luminescence telle qu’elles font vivre une expérience sensorielle pour le moins déroutante.

Source et plus d'infos sur le site du MACM en cliquant ici

Enfin une video présentant une expo de Nauman:

 

06:32 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : sculpture, bruce nauman, neon, art, lumiere, biennale de venise, art contemporain, usa | | |  Facebook |

02/01/2009

Londres au gaydar (6): la coupe Warren du British Museum

Un des fleurons du British Museum est sans conteste la fameuse Coupe Warren, une coupe à boire romaine, un skyphos,  qui présente deux scènes d'amour homoérotique d'une extraordinaire finesse d'exécution. Son nom provient de son premier propriétaire, le collectionneur et écrivain E.P. WARREN. La coupe est entrée en 1999 dans les collections du musée.

127 


 125 

128

                                                                                      La coupe Warren fut, selon toute vraisemblance, commandée par un client romain auprès d'un orfèvre grec, aux environs de 20 - 1 av. J.-C. Elle présente les traits hellénisants de l'art sous Néron.

Elle comprend cinq parties : l'extérieur de la coupe en bas-relief, l'intérieur fait d'une feuille de métal plus épaisse et lisse afin de faciliter le nettoyage, le pied en argent massif, et deux anses qui ont disparu. Il est probable que certaines parties aient été dorées.

La coupe montre des signes d'utilisation répétée sur une longue période. Les dorures et les anses ont disparu mais, en dépit de cela, elle est dans un excellent état de conservation.

Les Romains utilisaient de tels objets pour alimenter la conversation lors des repas. L'homosexualité n'étaient pas pour eux un état (et ils ne disposaient pas de mot pour cela) mais un acte.

L'une des faces montre un homme âgé (actif ou «éraste») faisant l'amour à un adolescent (passif ou «éromène») alors qu'un jeune garçon, sans doute un esclave, regarde par la porte.
L'autre face présente le même acte avec deux jeunes hommes dans les rôles sus-cités.

Les instruments de musique, une kithara (lyre) et un aulos (sorte de hautbois), outre une symbolique sexuelle probable qui nous échappe aujourd'hui, indiquent une élite raffinée aimant l'art et les plaisirs.

Les représentations d'actes sexuels sont fréquentes dans l'art romain, même si les actes homosexuels sont plus rarement représentés.

126 

 130 

131 

133

Photographies: Luclebelge

Source de l'analyse de la coupe: l'article de Wikipedia

07:50 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : coupe warren, rome, rome antique, gay, british museum, orfevrerie, sculpture, londres, london | | |  Facebook |

31/12/2008

Munich au Gaydar (2): le faune Barberini

250

                                                    La Glyptothèque, l'un des plus beaux musées de Munich,  recèle un des plus grands trésors de l'homoérotisme: le Faune Barberini.

Dominique Fernandez l'évoque en ces termes dans son essai L'amour qui ose dire son nom (Stock, 2005, p.46): "(...)nulle oeuvre ne me paraît mieux résumer ce que pouvait être l'éros homosexuel romain, alliance, de plaisir, de liberté, de déchaînement sensuel(...) ce qui est montré, c'est un homme abandonné extatiquement aux puissances de la volupté. Julien Green l'avait photographié dès 1931, en noir et blanc. En 195O, il revint faire des photos en couleur." Et plus loin encore: (...)la force érotique qui se dégage de ce corps pâmé au sexe exubérant"

Luclebelge, s'inscrivant très humblement dans les pas de Julien Green, l'a photographié à ton attention en 2008.

005

006

007

 

010

011

008

                                                               La statue, qui doit dater du troisième siècle (période hellénistique, asie mineure) représente un satyre, mais il faut faire preuve d'attention pour ne pas y voir un simple jeune homme : ses oreilles pointues, sa queue à peine visible au bas du dos, sa couronne de lierre et sa nébride (peau de panthère) ne sont pas apparents au premier abord.

Détail de la queue du Faune dépassant de derrière son dos

Il est vautré sur des rochers, ce qui laisse supposer qu'il s'est endormi au milieu des bois, probablement sous l'effet du vin. Les jambes écartées, la tête renversée en arrière et le bras droit replié derrière la tête pour servir d'oreiller, il se présente dans une position peu habituelle, et complexe à exécuter pour le sculpteur — d'autant qu'à l'origine, il semble que la jambe droite (restauration moderne), ait été pendante et non repliée. La pose rappelle cependant celle de certaines sculptures de  satyres ivres. Son corps est celui d'un athlète, à la musculature puissante. Le visage est très expressif : la bouche est entrouverte, les cheveux en bataille, les traits marqués. Il semble représenter un sommeil difficile, peut-être du fait de l'alcool. (texte et photo de la queue du faune: wikipedia)

07:15 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : munich, munchen, glyptotheqye, glyptothek, sculpture, photo, photos, gay, art, musee, faune barberini | | |  Facebook |

30/12/2008

Munich au gaydar (1): les fesses de la glyptothèque

L'amour des musées conduit parfois à des découvertes surprenantes: les plus belles fesses de Munich se trouvent à la Glyptothèque, un des plus beaux musées de sculpture gréco-romaine que comporte la planète. Luclebelge les a photographiées pour vous. De quoi revisiter ses classiques sans rester de marbre...fessea

fe (2)

fesseb

fe

fessec

fessed

fessef

fesseg

fesseh

fessei

fessej

07:15 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : sculpture, gay, grece, antiquite greco-romaine, glyptotheqye, munich, munchen | | |  Facebook |

09/12/2008

Londres au gaydar(4): les bomecs du British

121
If i was a greek man, ...entre les Hercules, les satyres, les centaures et les lapites, les athlètes et les guerriers, Hadrien et Antinous.

100

101102108
103113

104

105

107

109

110

111

112119

114

115

116118117

120122

124

07:00 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : sculpture, grece, grece antique, london, londres, british museum | | |  Facebook |

22/07/2008

Antinous en ange gardien au Pergamon de Berlin

011

012

013

014

015

016

017

018

021019

022

024025

Photos Luclebelge

 

Note technique

Berlin, Pergamon Museum, Antikensammlung Inv. N° Sk 361. Antinoos en Agathodémon. Statue acéphale complétée avec une tête d'Antinoüs ne lui appartenant pas. Acquise du temps de Frédéric II le Grand, vers 1760, auprès de l'atelier du sculpteur Cavaceppi, à Rome, et exposée devant le Nouveau Palais, à Potsdam. Dans l'Altes Museum depuis 1830. «Eine bedeutende Zierde der königlichen preussischen Sammlung» (Konrad Levezow, 1808).

Qu'est ce qu'un Agathodaimon / Agathodémon?

Description : Protecteur mythique d'Alexandrie où un sanctuaire lui était consacré. Il a été perçu en Egypte, hors d'Alexandrie, comme une forme du serpent primordial Kematef ; par cette assimilation, il est devenu le serpent protecteur du foyer en général.

D'une manière générale, l'Egypte a toujours connu ces génies bienveillants, tels Chaï, Bès ou Renenoutet, lesquels sont aussi des entités du panthéon. Le terme est devenu générique et désigne les génies ou entités bienfaisantes ; chaque nome avait le sien. On pensait également que chaque individu avait un bon (Agathodaïmon) et un mauvais (Cacodaïmon) génie, attaché à lui depuis la naissance et qui était à l'origine de ses pulsions. Il avait la forme d'un serpent à tête humaine.

Les Grecs croyait qu'Agathodaïmon était le protecteur des vignes et des champs de maïs, et il l'honorait en buvant un verre de vin après le repas. Ils le représentait comme un serpent et parfois comme un jeune homme tenant une corne d'abondance, un bol et des épis de blé.

Que faire de cela?

Eh bien, en cas de besoin d'un ange gardien ou d'un bon génie, on peut toujours invoquer ce  démon bienfaisant qu'est Antinous agathodaimon. En tant que petit ami et favori de l'empereur Hadrien, nul doute qu'il saura mieux nous protéger que les anges assexués de notre enfance. Clin d'oeilA chacun de choisir sa mythologie et ses fantasmes Innocent!
 

 

06:00 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : sculpture, art, photo, photos, gay, antinous, hadrien, pergamon, berlin | | |  Facebook |

27/06/2008

Le musée archéologique de Thessalonique

667

Beautés masculines de la Grèce antique à Thessaloniki. Nous y avons contemplé la puissance homoérotique de l'imaginaire grec antique en séjournant un long moment, celui de notre visite, sur l'Olympe, parmi les Ganymède, les Zeus, les Hercule, les Silène et les satyres.

678

Mosaïque de Ganymède luttant contre Zeus (l'aigle) qui désire l'enlever vers l'Olympe

675676674


671


670

Ganymède et l'aigle divin

669

Hercule


680681
682


683
684

Silène


687688

Le divin Maître, Zeus


686

Alexandre

689

Dionysos et le satyre


690


 

691


 

692


 


693

15:11 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : sculpture, photographie, religion, photos, photo, thesssalonique, thessaloniki, greece, grece, musee, erotisme, musee archeologique | | |  Facebook |