11/06/2010

La censure française est-elle homophobe?

soshomophobie

Un Communiqué de presse de SOS Homophobie

Paris, le 10 juin 2010

Censure d’une publicité de Têtu: SOS homophobie demande à l’ARPP de revenir sur sa décision.

L’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) a censuré une publicité du magazine Têtu pour un album de compilation de tubes musicaux interprétés par Zazie, Cher, Donna Summer, Mika ou encore Lady Gaga. La publicité met en scène des hommes et des femmes semblant apprécier les morceaux de l’album. L’apparition d’un enfant parmi ces acteurs a du être retirée du clip à la demande de l’ARPP, qui a considéré qu’elle « n’est pas en adéquation avec le lectorat de Têtu ». Pourtant, ni le magazine Têtu ni cette compilation musicale ne sont destinés à un lectorat adulte.

SOS homophobie dénonce fermement cette censure et s’interroge sur les arguments qui l’ont motivée. Le fait que Têtu soit un magazine destiné avant tout à un lectorat lesbien et gay n’en fait pas pour autant un magazine dont le contenu serait dangereux ou malsain auprès des mineur-e-s ; nombre de magazines de la presse féminine ou masculine généraliste diffusent des publicités mettant en avant des enfants sans qu’on les inquiète à ce sujet. Demanderait-on à Elle de retirer la photo d’un enfant d’une de ses publicités ?

SOS homophobie estime qu'une telle censure est infondée et inacceptable : l'ARPP estime-t-elle que l'homosexualité ne doit pas être montrée aux enfants, voire que Têtu est une revue à caractère pornographique ou, pire, alimente-t-elle l'amalgame entre homosexualité et pédophilie ? L'argument de l'âge du lectorat de Têtu nous apparaît, dans cette affaire, fallacieux.

SOS homophobie apporte son soutien à Têtu, victime d’une discrimination flagrante, et demande à l’ARPP de revenir sur sa décision de censure.

05:50 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : discrimination, homophobie, tetu, publicite, pub, france, arpp | | |  Facebook |

19/05/2010

Golden gay times, la glace qui dégèle les homos australiens

Jeu homonymique pour le nom de baptême de la marque australienne de bâtons glacés Golden Gay Times qui fait des campagnes publicitaires humoristiques du type It's hard to have a gay time on your own! ou encore 4 delicious chances to have a gay time!

A l'origine, au début des années 60,  les promoteurs de la marque n'auraient pu imaginer que leur label prendrait une connotation homosexuelle, puisque l'emloi du mot gay dans le sens d'homosexuel n'est attesté qu'à partir de 1971. Mais au cours du temps, à partir des années 80, ils se  sont visiblement faits à l'idée et l'ont utilisée dans leurs campages publicitaires.

Cela s'appelle faire avec bonne fortune bon coeur! (luclebelgicisme)

450px-Golden_gaytime_box

 

Et voici ce que cela donne quand on devient un amateur inconditionnel
(video amateur) 

03/05/2010

La pub canadienne de Mr Sub est-elle homophobe?


Pub Gay : Quand papa fait son coming out (Mr Sub)
Via GayClic. -

07:00 Publié dans Publicités lesbigaies et autres | Lien permanent | Tags : mr sub, pub, publicite, canada, gay | | |  Facebook |

11/03/2010

La pub d'ING Direct: quand la diversité devient normalité


ING Direct - Aujourd'hui je l'ai fait
envoyé par ingdirectfrance. - Films courts et animations.

Visiblement, les publicitaires ont compris plus vite que le gouvernement Sarkoy que le respect de la diversité, c'est payant!

17:44 Publié dans Publicités lesbigaies et autres | Lien permanent | Tags : ing-direct, france, pub, publicite, ing, sarkozy | | |  Facebook |

04/03/2010

Publicité: Hyundai goes lesbian

05/02/2010

Easyjet se paye le pape...qu'en penseront les gays et les lesbiennes britanniques?

easyjetpapa

La compagnie Easyjet propose de transporter gratuitement B16 (tiens, c'est curieux, ils n'ont pourtant pas de B52 dans leur flottille...) à l'occasion de sa première visite au Royaume-Uni, et ceci en vue de diminuer le coût d'unvoyage qui suscite la  polémique en Grande-Bretagne.  La compagnie attend la réponse du pape.

Beaucoup d'Anglais sont furieux: d'abord parce que le chef du Vatican s'est permis de critiquer les lois en vigueur au Royaume-Uni, et spécialement les lois anti-discrimination (Equality Bill) et le contrat d'union civile qui permet aux gays et aux lesbiennes britanniques de convoler en juste pacs. Ensuite parce que la visite du Pape coûtera une coquette somme aux contribuables britanniques, puisque de grands moyens de sécurité devront être déployés: 20 millions de livres sterling soient à peu près 23 millions d'euros.

La communication d'Easyjet, qui a voulu faire un gros coup de pub teinté d'humour typiquement britannique, n'a sans doute pas tenu compte de sa clientèle lesbigay. Les gays et les lesbiennes voudront-ils encore voyager avec une compagnie qui se propose de transporter gratuitement un pape notoirement homophobe, favorisant ainsi la propagation de son message anti-gay? Rien n'est moins sûr...

Voir la proposition d'Easyjet en anglais

 

 

14/12/2009

Levi's se la joue poétique et patriotique: Walt Whitman revisité

220px-Walt_Whitman_edit_2

Le jeans devient l'image de la jeune Amérique conquérante. Parmi les nouveaux pionniers, un couple de gays enlacés, une image presque imperceptible que l'on entrevoit très furtivement dans la pub. Est-ce à dire que Levi's considère que le combat pour les droits des gays fait partie des nouvelles frontières à conquérir? Sur un extrait du grand poète homosexuel américain Walt Whitman (1819-1892): Pioneers! O pioneers! 

Pioneers! O Pioneers!

10:33 Publié dans Publicités lesbigaies et autres | Lien permanent | Tags : pub, publicite, walt whitman, poesie, levi s | | |  Facebook |