17/07/2010

Le Père Lachaise Féministe et/ou Lesbien

Le Dimanche 18 juillet 2010 à 14h30.

rosa_bonheur_lachaise.jpg

 

Le plus grand et le plus beau des cimetières parisiens, abrite les tombes de plusieurs féministes engagées, et également celles de lesbiennes célèbres.
La promenade permettra d'évoquer les combats d'Hubertine Auclert ou ceux de Christiane Rochefort pour l’émancipation des femmes, et de redécouvrir, entre autres, le destin de Rosa Bonheur ou celui de Loïe Füller...

Visite animée par Mathilde Huet.

Rendez-vous à 14h15 M° Philippe Auguste.

Cette visite est limitée à 20 personnes.

Tarif spécial été : 5€.
Réservation :
contact@parisgaivillage.com

19:43 Publié dans Lesbiennes, Tourisme lesbigay | Lien permanent | Tags : père lachaise, lesbienne, lesbiennes, paris, visite guidée | | |  Facebook |

02/07/2010

Programme estival du Centre LGBT Paris IdF !


clip_image002
 
- Jeudi 8 juillet, 20 h.

Projection de Beautiful Thing
Un film de Hettie Mc Donald avec Avec : Glen Berry, Scott Neal ;  1996 ; Grande-Bretagne.
Au sud de Londres, dans la cité de Thamesmead écrasée par le soleil, 3 adolescents se morfondent. Jamie est rejeté par ses camarades de classe et sèche les cours. Ste se fait violemment maltraiter par son père et son frère.Leah, renvoyée du lycée, vit dans le monde de la musique de Mama Cass et des Mamas and Papas. Sandra, la mère de Jamie, battante, généreuse et enjouée, cherche à comprendre son fils, se bat pour obtenir une promotion dans son travail et essaie de maintenir une relation chaotique avec Tony, son amant baba-cool. Pour échapper à la violence des siens, Ste trouve de plus en plus souvent refuge chez Sandra où il partage la chambre de Jamie. Les 2 garçons se confient l'un à l'autre et trouvent le réconfort en restant ensemble, leur amitié se transforme alors en un sentiment amoureux. Mais ce n’est pas si évident d’affirmer ses préférences lorsqu’on est ado et que l’on vit dans une banlieue morose de Londres.
Discussion libre entre participants.
Entrée libre.
 
- Mercredi 14 juillet, à partir de 13 h.

Pique-nique républicain au Parc des Buttes-Chaumont
Un moment de partage hors du 63, rue Beaubourg… L’hiver était interminable, l’année difficile et la crise vous déprime ? Retrouvons-nous pour un moment bien mérité de convivialité et espérons le ensoleillé suivie d’un verre chez Rosa Bonheur.
Rendez-vous à 13 h, à la sortie du métro Botzaris.
Rosa Bonheur dans le Parc des Buttes Chaumont. 2, allée de la Cascade. Paris 19e. Métro Botzaris. www.rosabonheur.fr
 
- Samedi 17 juillet, 18 h.

Rencontre littéraire avec Paula Dumont.
Après Mauvais Genre, parcours d'une homosexuelle, Paula Dumont poursuit le récit autobiographique des quarante premières années de sa vie avec La Vie dure, éducation sentimentale d'une lesbienne. « Un témoignage sur la situation des homosexuelles dans un monde lesbophobe.»
Entrée libre.
 
- Vendredi 30 juillet, 18 h.

Vernissage de l’exposition de Danièle Heusslein-Gire Les Lutteurs.
Hélène C.: la peinture de Danièle pour moi est une peinture onirique. Ce qui me frappe c'est que le vrai sujet des Lutteurs, ce n'est pas la violence, c'est la danse lente de la lutte, la complicité amoureuse.
Ariane M.: Les Lutteurs? Moi ce qui me frappe c'est qu'elle analyse. Elle cadre. En plusieurs tableaux elle "raconte"un match légendaire, de tous les temps mais aussi celui qu'un bon cinéaste tenterait de filmer...
Hélène C.:Tu as raison et je le vois comme un cinéaste visionnaire. C'est le dessin de la lutte qu'il cadre. L'effet légendaire, il est produit par l'arrêt sur l'image. C'est ce qui fait que c'est une lutte transfigurée...
Hélène Cixous et Ariane Mnouchkine
Entrée libre.
Exposition visible jusqu’au 2 septembre inclus.
 
Partenariats culturels du Centre LGBT. Été 2009.
 
- Actuellement
 
Dirty Diaries

Sortie de "Dirty Diaries", 12 propositions pour repenser la pornographie.
"A travers l'Histoire de l'Art, l'image de la femme a été créée par des hommes pour plaire à un regard masculin. La sexualité féminine se déclinait autour de figures limitées du système patriarcal ; la putain, la femme, la mère, la muse.
Aujourd’hui, comme nous pouvons créer nos propres images sexuelles, nous sommes confrontées à de nombreuses questions. Existe-t-il réellement un regard féminin et si oui, que pouvons-nous en retenir ? Comment pouvons-nous libérer nos propres fantasmes sexuels des images publicitaires qui s’impriment chaque jour dans notre subconscient ? De toute évidence, il semblait nécessaire de nous réinventer en créant un nouveau genre et voir ainsi le monde avec un regard neuf.
Alors comment repenser la pornographie ? Il n’y a pas de réponse simple à cette question Dirty Diaries propose toutefois douze films courts atypiques qui susciteront une réflexion sur la notion de pornographie et sur notre propre regard. Je suis fière de vous présenter Dirty Diaries."
Mia Engberg, productrice.
Film projeté au MK2 Beaubourg, MK2 Hautefeuille et au Lincoln. Plus d'infos : www.dirtydiaries-lefilm.com
 
- Du 8 juillet au 8 août

Se dice de mi en Buenos Aires
"Se dice de mi en Buenos Aires" raconte l’histoire d’une pseudo star, Ottavia La Blanca, qui revient après quinze ans d'absence, dans sa ville natale, Buenos Aires. Désormais travesti, il se fait passer pour une star à Paris, alors qu’en, réalité, il se produit dans une boite minable à Córdoba. Il décide de revenir pour « régler ses comptes » avec sa famille, voir sa grand-mère qu'il adore, et surtout retrouver Alvaro, l'amour de sa vie…
Mise en scène : Stéphan Druet.
Pièce représentée dans le cadre des 7e Nuits d’été à l’Hôtel Gouthière  6, rue Pierre Bullet - Paris 10e - Métro Château d’Eau
TARIF EXCEPTIONNEL DE 10 € en venant de la part du Centre. Plus d'infos : www.compagnietal.fr/Nuits-d-ete-2010
 
- 21 juillet

Sortie du film Le premier qui l'a dit de Ferzan Ozpetek
 
avec Riccardo Scamarcio, Nicole Grimaudo, Alessandro Preziosi, Ennio Fantastichini, Ilaria Occhini...
 
Récompensé au Festival de Berlin 2010 – Panorama. Déjà plus de 1,5 millions de spectateurs en Italie !
 
Grande réunion chez les Cantone, illustre famille de Lecce dans les Pouilles, propriétaire d’une célèbre fabrique de pâtes.
Tommaso, le benjamin, veut profiter du dîner pour déclarer son homosexualité. Mais alors qu’il s’apprête à prendre la parole, Antonio, son frère aîné, promis à la tête de l’usine, le précède pour faire… la même révélation. Scandale général, malaise du père qui chasse le fils indigne.
Tous les espoirs se portent alors sur Tommaso pour reprendre l’affaire familiale et perpétuer le nom des Cantone. Tommaso a d’autres plans, mais comment peut-il à présent dire la vérité à sa famille ? C’est alors que ses amis romains débarquent pour une visite surprise dans les Pouilles…
 
Invitations ! S’adresser à Julien du pôle culture. Plus d'infos : www.pyramidefilms.com
 
- Jusqu’au 11 septembre

Les Indifférents
Une Comédie Musicale De Eric Szerman et Camille Turlot.
Mise en scène et dispositif vidéo : Stéphane Cottin. Avec Virginie Bracq, Nelly Celerine, Emmanuel Curtil, Fabrice Fara et Camille Turlot.
Six mois de la vie de personnages qui se sentent discriminés : Une grosse, un bègue, une noire, un fumeur et un travesti.
Six mois pour découvrir qui ils sont vraiment, ce qui les relie et ce qu’ils cachent.
Pourquoi Vincent s’est mis à bégayer en ouvrant son courrier ?
Comment Macha, que personne ne reconnaît plus, a pris 25 kilos ?
Quelle partie refoulée de la personnalité de Stéphane l’empêche d’arrêter
de fumer ?
Pourquoi Béatrice refuse-t-elle de parler de ses origines ?
Quelle fêlure se cache derrière l’exubérance et les faux seins de Mathieu ?
Ces cinq « différents » apparemment choisis au hasard, vont réaliser petit à petit que leurs destins sont liés et en se confrontant les uns aux autres, feront la plus belle découverte qui soit : eux-mêmes.
Une comédie musicale joyeuse, urbaine et survoltée sur le thème de la différence.
 
Au Théâtre de l’Oeuvre. 55, rue De Clichy. Métro Liège ou Place de Clichy.
LE MARDI À L’ŒUVRE : tarif unique 21€. Réservations au 01 44 53 88 88.
 
- Jusqu’au 11 juillet

Exposition Rose c’est Paris de Bettina Rheims et Serge Bramly
Une jeune femme cherche Rose, sa sœur jumelle, qu’elle prétend disparue. C’est le point de départ d’une quête initiatique dans un Paris intime, décrit dans l’objectif de B. Rheims au fil d’une fiction conçue avec l’écrivain S. Bramly Présentée comme « un grand serial mystérieux », cette exposition photographique se divise en 13 épisodes dans les décors d’un Paris insolite ou méconnu, volontairement atemporel : les coulisses de la BnF, les sous-sols du Palais de justice, le dôme de l’observatoire, les canaux souterrains… Près de 100 modèles se sont prêtés au jeu : Monica Bellucci, Valérie Lemercier, Anna Mouglalis, Naomi Campbell, Charlotte Rampling, Jean-Pierre Kalfon…
A découvrir absolument !
Tarif préférentiel de 5 € : contremarque à retirer à l’accueil du Centre.
BnF, site Richelieu-Galerie de Photographie. 3-5, rue Vivienne. Paris 2e. Métro : Bourse, Palais Royal ou Pyramides. Plus d’infos : http://www.bnf.fr
 
  
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France . 63 rue Beaubourg 75003 Paris.
Accueil : 01 43 57 21 47 . Administration : 01 43 57 75 95 .
Site Internet : http://www.centrelgbtparis.org . Mail : contact@centrelgbtparis.org.

06:12 Publié dans Associations lgbt, festivals | Lien permanent | Tags : centre lgnt paris, paris, assocations lgbt, lgbt | | |  Facebook |

22/06/2010

Marche des fiertés parisienne: demandez le programme!

Un communiqué du Centre LGBT de Paris

clip_image002

La Marche des Fiertés aura lieu à Paris samedi prochain 26 juin sous le mot d'ordre  Violences, discriminations : ASSEZ ! Liberté et égalité, partout et toujours !
Les associations réunies au sein de l'Inter-LGBT sont fatiguées d'attendre l'égalité des droits et de continuer d'enregistrer des discriminations et des violences à raison de l'orientation sexuelle et de l'identité de genres.
La Marche sera également comme chaque année un moment de fête et de convivialité.
 
Le centre LGBT Paris IdF propose pour l'occasion, comme chaque année, un programme spécial Marche des Fiertés :
 
- Mercredi 23 juin, 20 h

Projection de Avant la nuit de Julian Schnabel
La soirée sera présentée par Xavier Leherpeur (Canal +, Le masque et la plume, Têtu...).
Avant la nuit retrace l’histoire de Reinaldo Arenas, poète cubain opprimé par le régime castriste. Arrêté et interné au pénitencier d'El Morro en 1973 pour un livre où il décrivait son homosexualité, Reinaldo Arenas continue sa lutte en essayant de faire sortir clandestinement de la prison ses nouveaux écrits…
Une magnifique ode à la liberté et à la dignité magistralement interprétée par Javier Bardem. A aussi noter,  une participation savoureuse de Johnny Depp.
Entrée libre - Au Centre LGBT Paris IdF
 
- Jeudi 24 juin, 20 h

Débat sur la représentation des personnes LGBT à la télévision.
Si de plus en plus de séries offrent des héros récurrents gays et que de nombreux animateurs et de chroniqueurs ne font plus mystère de leur homosexualité, le regard que porte la télévision sur les personnes LGBT s’est-il pour autant enrichi et débarrassé des clichés ?
Projection d'un montage d'extraits de programmes TV (séries...)
Avec Pascale Ourbih actrice dans la Nouvelle Maud sur la 3 ; Cy Jung, auteur, de Média G. ... et bien d'autres...
Entrée libre - Au Centre LGBT Paris IdF
 
- Vendredi 25 juin, 18 h à 21h.

Vernissage apéro show case !
Vernissage de l’exposition de Fluorit, « sélection choisie de photos de gay pride 2008 », suivi à  19 h d'un apéro concert avec CC Lou et Hugo Leanovitz.
La Marche des Fiertés reste un rendez-vous incontournable de visibilité et de convivialité.
La photographe Fluorit nous en propose des instants uniques et privilégiés.
www.fluorit.net"
Venez fêter la Marche avec un apéro musical avec deux artistes de talent : CC Lou et sa pop gourmande et Hugo Leanovitz et sa musique métissée et bercée d’onirisme.
Tout ça avec un délicieux buffet salé pour égayer nos papilles !
Entrée libre - Au centre LGBT Paris IdF
www.myspace.com/cclouchristinelou
www.myspace.com/leanovitzhugo
http://www.fluorit.net
 
- Samedi 26 juin, 14h.

Marche des Fierté 2010 !
Violences, discriminations : ASSEZ ! Liberté et égalité, partout et toujours.
Cette année, le Centre LGBT Paris IdF fera char commun avec le Kiosque Info Sida ; les sœurs de la perpétuelle indulgence et les Jeunes Séropotes et le GLUP seront aussi de l’aventure ! Un char conduit  par le programme musical préparé pour l’occasion par DJ Vincent ! Rejoignez-nous dans le cortège !
Départ : 14h place du 18 juin 1940 (Montparnasse), arrivée Bastille.
La soirée se terminera en partenariat avec la soirée Kiffe my pride, de 20h à l’aube, dans les caves St Sabin 75011. (Autres partenaires de l’évènement : Veryfriendlyfr, Zelink, Marcel…Wetforher… !!!).
 
 
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France • 61 / 63 Rue Beaubourg  • 75003 Paris •
Accueil : 01 43 57 21 47 • Administration : 01 43 57 75 95 •
 Site Internet : http://www.centrelgbtparis.org/ • Mail : contact@centrelgbtparis.org

10:17 Publié dans Fierté lesbigay, estime de soi, gay pride | Lien permanent | Tags : marche des fiertes, gay pride, paris | | |  Facebook |

15/06/2010

SOS homophobie se porte partie civile auprès des victimes du kiss-in devant Notre-Dame de Paris

soshomophobie

Communiqué de presse de SOS Homophobie du 14 juin 2010

Vendredi 4 juin avait lieu l'audience de fixation du procès opposant huit lesbiennes et gays de moins de 25 ans à trois prévenus qui les ont agressés le dimanche 14 février, devant la cathédrale de Notre-Dame, à Paris, au cours d'un "kiss-in" (voir notre communiqué de presse du 20 avril). La date du procès retenue est le 30 novembre 2010. Nous saurons alors quelle peine sera infligée aux trois prévenus qui ont agressé verbalement plusieurs personnes parce qu'elles s'embrassaient en public. L'un des hommes comparaît, de surcroît, pour violence aggravée. Il n'est pas normal que des personnes ne puissent pas librement s'embrasser dans un lieu public sans se faire insulter et frapper. SOS homophobie, suite à une demande des victimes, a décidé de se porter partie civile dans cette affaire, et sera représentée par l'avocate Caroline Mécary, pour que le caractère homophobe de ces agressions soit pleinement reconnu par la justice.

05:59 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : agression, sos homophobie, caroline mecary, kiss-in, paris, notre-dame de paris | | |  Facebook |

05/06/2010

L'été sera gai selon Fauchon

eclair arc-en-ciel

L'éclair Rainbow est une nouvelle création gastronomico-ludique de la Maison Fauchon. Voici le texte de  présentation qu'on peut en trouver sur son site:

Eclair Rainbow

L'été sera gai

Avec l'Eclair Rainbow, la gourmandise se pare des couleurs de l' arc en ciel pour célébrer et rendre hommage à la Fête.

Mêlant les saveurs de la violette à celle de la vanille l'éclair Rainbow décline les couleurs franches d'un arc-en-ciel engagé, ludique et savoureux. Un hommage à la gay pride version éclair.

Une création Christophe Adam, en vente dès le 6 juin 2010 au prix de six euros la pièce.

Chaque couleur du fondant est appliquée sous forme de petit boudin sur l'éclair, l'ensemble est ensuite glacé.

Cet éclair est en vente depuis le 1er juin à 6 euros la pièce, 24-26 place de la Madeleine à Paris (VIIIe).

Les plus de Gay Kosmopol

  • Le plus politique: Peut-on espérer voir  ces éclairs figurer au menu des petits-déjeuners de l'Elysée et que les membres du gouvernement les dégusteront tout en discutant du remaniement du Pacs, une des promesses non tenues du candidat Sarkozy? Toute la question est de savoir si Fauchon est fournisseur de la Cour.

  • Le plus touristique: Si tu te précipites chez Fauchon et que tu trouves l'éclair de Fauchon amusant mais trop coloré et finalement un peu cher, tu peux aussi aller visiter l'expo Munch à la Pinacothèque de Paris. Munch a des couleurs moins réjouissantes. Ou aller rêver à une pâtisserie à la couleur plus uniforme, la petite madeleine proustienne, sous les fenêtres du Grand Ecrivain qui vécut au 9, Bd Malesherbes. La famille de Marcel y vécut pendant une trentaine d'années. Proust alla parfois manger au restaurant Larue, au 3 place de la Madeleine, un restaurant  créé en 1886, qui a depuis cédé la place à Cerrutti (à l’angle de la rue Royale et de la place). Proust s’y rend au début des années 1900. Bon, Fauchon est trop cher, Larue n'existe plus et il y a belle lurette que les pigeons ont terminé les miettes de la madeleine...Tout cela t'a mis en appétit !Profites-en pour aller déjeuner dans les caves de la Madeleine: une cantine catho y sert (uniquement en semaine à l'heure du déjeuner) des menus très corrects pour 8 euros, le service y est assuré par d'accortes dames d'oeuvre dans un cadre  envoûtant (au propre comme au figuré). L'an dernier la demi bouteille d'un vin rouge qui tenait la route était à 4 euros. Tu pourras aussi y demander à rencontrer un prêtre (sans blague) et l'interroger sur ce que l'archevêché de Paris pense de l'initiative de Fauchon. Le Foyer de la Madeleine est situé dans les caves de l'Eglise, longer l'église sur son flanc gauche pour accéder à l'entrée. Bon appétit, chéri.e! 

  • Post-scriptum: un petit besoin dans le quartier? Ne manque pas de descendre aux toilettes de la Place de la Madeleine, tout en mosaïques art nouveau. Le must des lieux d'aisance.

30/05/2010

Programme de juin du Centre LGBT de Paris 'with ze gay pride'

clip_image002

Programme politique, culturel et festif de juin 2010
Inclus le programme de la semaine de la Marche des Fiertés.
 
- Samedi 5 juin, 18 h.
Rencontre avec Philippe Clauzard auteur de Conversations sur le sexisme, éduquer pour l'égalité filles-garçons.
Les femmes sont encore victimes de préjugés, de stéréotypes, d'inégalités qui limitent leurs vies professionnelles, familiales et sociales. L'heure demeure au développement d'une éducation à l'égalité filles-garçons, à la révision d'attitudes et de discriminations sexistes. Ces conversations en famille, en classe entre élèves sont des invitations éducatives à des discussions pédagogiques qui visent plus amplement une éducation à la citoyenneté, copartagée par les coéducateurs que sont les enseignants et les parents.
Venez débattre de ces questions avec Philippe Clauzard, Docteur en Sciences de l'éducation, Professeur des écoles et maître formateur.
 
- Vendredi 11 juin, 20 h
Conférence projection d’Hexagone Gay, nouveau site web de mémoire collective LGBT.
Hexagone Gay propose un voyage dans l'univers homosexuel à travers les lieux et les personnages qui ont marqué leur époque. Si la vie gay de l'Hexagone a son épicentre à Paris, les régions ont connu aussi leurs lieux de rendez-vous, leurs établissements symboliques et leurs figures mythiques. A des époques où se déclarer homosexuel pouvait entrainer la mort, la prison ou l'exclusion, chaque geste de visibilité, chaque expression de son homosexualité étaient des actes militants. La communauté homosexuelle souffrirait de l'absence de transmission d'une mémoire collective, pourtant l'observation des codes et modes de vies de nos ancêtres démontre qu'il existe véritablement un héritage dont les gays et lesbiennes d'aujourd'hui sont les dépositaires pour peu qu'ils ou elles vivent leur différence hors de la norme hétérosexuelle.
Voir le site : www.hexagonegay.com
 
- Samedi 12 juin, 18 h.
Rencontre exceptionnelle avec Eric Brun-Sanglard pours son livre Au-delà de ma nuit, témoignage d’un designer aveugle.
Directeur artistique dans la pub, familier de la jet-set hollywoodienne des années 1980, Éric Brun-Sanglard est au sommet de sa carrière lorsqu'il découvre à 33 ans qu'une maladie de la rétine, due au VIH contracté dix ans plus tôt, le condamne à perdre la vue et à mourir. Dévasté par la douleur physique et morale, il parvient pourtant non seulement à survivre, mais aussi à se lancer dans une seconde carrière qui semble interdite aux non-voyants : l'architecture d'intérieur. Comment peut-on transformer la maladie et l'infirmité en une destinée aussi fabuleuse ? Comment l'impossible peut-il se réaliser ?
Le témoignage stupéfiant et émouvant d'«une vie en montagne russe» qui bouscule nos certitudes et éclaire sur les ressources insoupçonnables de l'être humain.
 
Programme spécial Marche des Fiertés 2010 !
- Mercredi 23 juin, 20 h
Projection de Avant la nuit de Julian Chnabel
Avant la nuit retrace l’histoire de Reinaldo Arenas, poète cubain opprimé par le régime castriste. Arrêté et interné au pénitencier d'El Morro en 1973 pour un livre où il décrivait son homosexualité, Reinaldo Arenas continue sa lutte en essayant de faire sortir clandestinement de la prison ses nouveaux écrits…
Une magnifique ode à la liberté et à la dignité magistralement interprétée par Javier Bardem. A aussi noter,  une participation savoureuse de Johnny Depp.
 
- Jeudi 24 juin, 20 h
Débat sur la représentation des personnes LGBT à la télévision.
Si de plus en plus de séries offrent des héros récurrents gays et que de nombreux animateurs et de chroniqueurs ne font plus mystère de leur homosexualité, le regard que porte la télévision sur les personnes LGBT s’est-il pour autant enrichi et débarrassé des clichés ?
Avec sous réserve de confirmation : Laurent Kerusore (Plus belle la vie ), des journalistes de M6, Media G…
 
- Vendredi 25 juin, 18 h à 21h.
Vernissage apéro show case !
Vernissage de l’exposition de Fluorit, « sélection choisie de photos de gay pride 2008 », suivi à  19 h apéro concert avec Monis, CC Lou et Hugo Leanovitz.
La Marche des Fiertés reste un rendez-vous incontournable de visibilité et de convivialité.
La photographe Fluorit nous en propose des instants uniques et privilégiés.
www.fluorit.net"
Venez fêter la Marche lors de notre premier apéro musical avec trois artistes de talent : Monis et son hip hop engagé, CC Lou et sa pop gourmande et Hugo Leanovitz et sa musique métissée et bercée d’onirisme.
 
- Samedi 26 juin, 14h.
Marche des Fierté 2010 !
Violences, discriminations : ASSEZ ! Liberté et égalité, partout et toujours.
Cette année, le Centre LGBT Paris IdF fera char commun avec le Kiosque Info Sida ; les sœurs de la perpétuelle indulgence et les Jeunes Séropotes seront aussi de l’aventure ! Un char conduit  par le programme musical préparé pour l’occasion par DJ Vincent ! Rejoignez-nous dans le cortège !
Départ : 14h place du 18 juin 1940 (Montparnasse), arrivée Bastille.
La soirée se terminera en partenariat avec la soirée Kiffe my pride, de 20h à l’aube, dans les caves St Sabin 75011. (Autres partenaires de l’évènement : Veryfriendlyfr, Zelink, Marcel…Wetforher… !!!).
 
Découvrir les artistes :
www.monis-officiel.skyrock.com/
www.myspace.com/cclouchristinelou
www.myspace.com/leanovitzhugo
http://www.fluorit.net
 
 
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France • 61 / 63 Rue Beaubourg  • 75003 Paris •
Accueil : 01 43 57 21 47 • Administration : 01 43 57 75 95 •
 Site Internet : http://www.centrelgbtparis.org/ • Mail : contact@centrelgbtparis.org

06:50 Publié dans Associations lgbt, festivals | Lien permanent | Tags : paris, gau pride, gay, lesbienne, centre lgbt de paris | | |  Facebook |

26/05/2010

Une nouvelle agression lesbophobe à Paris !

clip_image002

Un communiqué du Centre LGBT de Paris
 
Paris le 25 mai 2010
 
Alors qu’elles se promenaient le long du Canal de l’Ourcq,  samedi  23 mai aux alentours de 21h30, deux lesbiennes ont été victimes d’une agression à caractère lesbophobe perpétrée par plusieurs hommes. L’endroit est très fréquenté, pourtant elles ont été insultées et frappées à la tête dans l’indifférence générale avant que n’intervienne un cycliste et qu’elles puissent alors s’enfuir.
Elles ont interpellé une patrouille de police qui ne les a pas escortées, pas plus qu’elle n’a tenté d’interpeller les agresseurs. Depuis elles ont porté plainte au commissariat du 19ème.
 
Les agressions à l’encontre des personnes LGBT sont fréquentes.
Le 28 avril dernier les actrices Trans du film Mourir comme un homme étaient agressées en plein jour, au niveau du Parc de Belleville à Paris.
Nous avons également déploré des agressions de gays même dans les 3ème et 4ème arrondissements de Paris.
 
Cette fois, il s’agit d’une agression lesbophobe. Ce type d’agression n’est pas isolé et d’autres lesbiennes ont été sauvagement agressées dans différentes villes en France et en particulier à Segré et Epinay-sous-Sénart.
En outre, les lesbiennes comme les femmes trans. sont souvent victimes d’une double discrimination, à raison de leur orientation sexuelle mais aussi en tant que femmes.
Les agresseurs ne supportent pas que ces femmes leur échappent,  qu’elles puissent vivre et s’aimer sans avoir besoin d’un mâle dans leur intimité.
 
Rappelons enfin que la violence a l’encontre des femmes a été décrétée Grande cause nationale 2010 !
Il est temps de prendre toutes les mesures préventives et d’éducation nécessaires et ce dés le plus jeune âge à l’école, afin que chacun apprenne à respecter l’autre dans toutes ses différences. Ces agressions à l’encontre des lesbiennes, des gays et des trans. n’ont que trop duré, elles sont véritablement intolérables.
 
Un comité de soutien appelle à se mobiliser le samedi 29 mai en proposant un pique-nique entre 18h30 et 22h00, sur le bord du canal, devant le restaurant "O KAY café", là où a eu  lieu cette agression (*Petite place avant l'écluse, 41 quai de la Loire, Paris 19ème (métro Laumière ou Crimée).
Cette initiative a pour objet de permettre aux deux femmes agressées de se réapproprier l’espace entourées de leurs amies et d’un soutien plus vaste, également d’interpeller les passants sur les actes sur lesquels ils ferment les yeux refusant d’apporter leur aide. Vous pouvez les contacter au mail suivant : contrelesagressionslesbophobes@gmail.com
 
Christine Le Doaré, présidente du Centre LGBT Paris I-d-F
Tél : 06.89.33.78.07
 
 
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France • 61 / 63 Rue Beaubourg  • 75003 Paris •
Accueil : 01 43 57 21 47 • Administration : 01 43 57 75 95 •
 Site Internet : http://www.centrelgbtparis.org/ • Mail : contact@centrelgbtparis.org

05:27 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : paris, agresssion, lesbienne, lesbiennes, lesbophobie, homophobie | | |  Facebook |