29/06/2009

Madame Gordon Brown à la gay pride de Londres ce samedi

sbrown

Sarah BROWN, l'épouse du Premier Ministre du Royaume-Uni a fait annoncer sa participation à la Gay Pride londonienne de samedi. Le Premier Ministre Gordon BROWN ne peut y participer lui-même pour d'évidentes raisons de sécurité.

Cette nouvelle très encourageante est annoncée par le site Pink News, que vous pouvez consulter pour lire la suite de l'aricle en cliquant ici.

Le même Pink News annonce dans un autre article le résultat d'un sondage mené et publié par le journal Times: 61 pour cent des Britanniques sont en faveur d'accorder le mariage plénier aux gays et aux lesbiennes, qui jouissent déjà de la possibilité de sceller un contrat d'union civile qui offre les mêmes droits et devoirs que le mariage. Pour lire cet autre article, cliquer ici.

02/01/2009

Londres au gaydar (6): la coupe Warren du British Museum

Un des fleurons du British Museum est sans conteste la fameuse Coupe Warren, une coupe à boire romaine, un skyphos,  qui présente deux scènes d'amour homoérotique d'une extraordinaire finesse d'exécution. Son nom provient de son premier propriétaire, le collectionneur et écrivain E.P. WARREN. La coupe est entrée en 1999 dans les collections du musée.

127 


 125 

128

                                                                                      La coupe Warren fut, selon toute vraisemblance, commandée par un client romain auprès d'un orfèvre grec, aux environs de 20 - 1 av. J.-C. Elle présente les traits hellénisants de l'art sous Néron.

Elle comprend cinq parties : l'extérieur de la coupe en bas-relief, l'intérieur fait d'une feuille de métal plus épaisse et lisse afin de faciliter le nettoyage, le pied en argent massif, et deux anses qui ont disparu. Il est probable que certaines parties aient été dorées.

La coupe montre des signes d'utilisation répétée sur une longue période. Les dorures et les anses ont disparu mais, en dépit de cela, elle est dans un excellent état de conservation.

Les Romains utilisaient de tels objets pour alimenter la conversation lors des repas. L'homosexualité n'étaient pas pour eux un état (et ils ne disposaient pas de mot pour cela) mais un acte.

L'une des faces montre un homme âgé (actif ou «éraste») faisant l'amour à un adolescent (passif ou «éromène») alors qu'un jeune garçon, sans doute un esclave, regarde par la porte.
L'autre face présente le même acte avec deux jeunes hommes dans les rôles sus-cités.

Les instruments de musique, une kithara (lyre) et un aulos (sorte de hautbois), outre une symbolique sexuelle probable qui nous échappe aujourd'hui, indiquent une élite raffinée aimant l'art et les plaisirs.

Les représentations d'actes sexuels sont fréquentes dans l'art romain, même si les actes homosexuels sont plus rarement représentés.

126 

 130 

131 

133

Photographies: Luclebelge

Source de l'analyse de la coupe: l'article de Wikipedia

07:50 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : coupe warren, rome, rome antique, gay, british museum, orfevrerie, sculpture, londres, london | | |  Facebook |

23/12/2008

Stage beauty, une comédie sur l'identité sexuelle

Ce soir à 22H45 sur la Deux (Belgique)

stagebeauty

Synopsis

Dans le Londres du XVIIe siècle, Edward Ned Kynaston est la " femme " la plus célèbre d'Angleterre. À cette époque, les femmes n'ont pas le droit de jouer sur scène, situation dont Ned profite, faisant usage de sa beauté et de son habileté à interpréter avec brio les grands rôles de femmes. Mais le roi Charles II, las de voir toujours les mêmes comédiens dans les mêmes tragédies, décrète que les femmes ont dorénavant le droit de monter sur scène et que les hommes ne pourront plus interpréter des rôles féminins. Cette décision royale bouleverse la vie de Ned qui perd sa position privilégiée de " femme " la plus désirable de Londres.

Ce film de 2004 a été réalisé par Richard EYRE.

Le trailer (en anglais) 

13:01 Publié dans Cinéma, séries, vidéos | Lien permanent | Tags : cine, cinema, tele, television, travesti, transgenre, trans, transsexualite, londres, london, theatre | | |  Facebook |

12/12/2008

Londres au gaydar (5): The Pride au Royal Court theater

Le Royal Court Theater sur Sloane square présente jusqu'au 20 décembre une pièce d'Alexis Kaye Campbell, The Pride.

098

097

La pièce examine la transformation des moeurs anglaises sur une période de 50 ans. Comment concevait-on  l'intimité sexuelle en 1958 et comment la conçoit-on aujourd'hui? Et combien faut-il de courage pour correspondre à ce que l'on est.

En 1958, Philip était amoureux d'Oliver, mais marié avec Sylvia. En 2008 Oliver ne peut plus se passer du sexe avec des étrangers... Quant à Sylvia, elle est amoureuse des deux hommes...La suite au théâtre, à Londres ou dans la francophonie, si un producteur fait traduire la pièce et la monte.

12:01 Publié dans Théâtre | Lien permanent | Tags : londres, london, sloane square, gay, theatre, homosexualite | | |  Facebook |

09/12/2008

Londres au gaydar(4): les bomecs du British

121
If i was a greek man, ...entre les Hercules, les satyres, les centaures et les lapites, les athlètes et les guerriers, Hadrien et Antinous.

100

101102108
103113

104

105

107

109

110

111

112119

114

115

116118117

120122

124

07:00 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : sculpture, grece, grece antique, london, londres, british museum | | |  Facebook |

06/12/2008

Londres au gaydar(3): la librairie Gay's the word

 135

134

Située entre le British museum et la British library, sur Marchmont street, la librairie Gay's the word propose les derniers ouvrages gays et lesbiens dans une atmosphère conviviale. Uli vous y accueille et vous conseille. Ici il pose avec son oeuvre favorite: The lazy crossdresser.

139

136

137

138

140 

Clique ici pour accéder à leur page internet.

07:15 Publié dans Tourisme lesbigay | Lien permanent | Tags : londres, london, lesbienne, librairie, gay | | |  Facebook |

05/12/2008

Londres au gaydar(2): Oscar Wilde

 Les fans de Wilde peuvent organiser leur séjour à Londres autour des lieux où Wilde a vécu et qu'il a fréquentés ou qui ont servi de décor dans  ses oeuvres. Des guides de promenades dans le Londres d'Oscar Wilde ont été écrits. Signalons par exemple l'ouvrage de Choral Pepper, que l'on trouve en poche aujourd'hui.wilde walks

Au hasard de nos promenades, nous l'avons rencontré. D'abord sur Sloane street au Cadogan hotel, un luxueux établissement qui l'est resté d'ailleurs (646 livres sterling, 750 euros,  la nuit tout de même dans la chambre d'Oscar Wilde, la 118, cela fait cher du souvenir littéraire..., bien, je sais, quand on aime on ne compte pas...), et que Wilde fréquentait pour y célébrer ses amours homosexuelles.

091

092

C'est d'ailleurs en cet hotel qui venait d' être inauguré qu'eut lieu l'arrestation d'Oscar Wilde, le 6 avril 1895, dans la chambre 118. On l'accusa d'avoir commis des actes indécents en compagnie d'autres personnes du sexe masculin, ce qui le faisait tomber sous le coup de la section 11 du Criminal Law Amendment Act de 1885. On sait que ses amis le supplièrent de fuir le pays, mais Wilde décida de rester et, reconnu coupable, fut condamné à deux ans de travaux forcés. Les événements qui se sont déroulés en cette chambre ont été immortalisés par le poète John Betjeman dans son poème tragique The Arrest of Oscar Wilde at the Cadogan Hotel.

He sipped at a weak hock and seltzer

As he gazed at the London skies

Through the Nottingham lace of the curtains

Or is it his bees-winged eyes?To the right and before him Pont Street

Did tower in her new built red,

As hard as the morning gaslight

That shone on his unmade bed,'I want some more hock in my seltzer,

And Robbie, please give me your hand-

Is this the end or beginning?

How can I understand?'So you've brought me the latest Yellow Book:

And Buchan has got in it now:

Approval of what is approved of

Is as false as a well-kept vow.'More hock, Robbie-where is the seltzer?

Dear boy, pull again at the bell!

They are all little better than cretins,

Though this is the Cadogan Hotel.'One astrakhan coat is at Willis's-

Another one's at the Savoy:

Do fetch my morocco portmanteau,

And bring them on later, dear boy.'A thump, and a murmur of voices-

('Oh why must they make such a din?')

As the door of the bedroom swung open

And TWO PLAIN CLOTHES POLICEMEN came in:'Mr Woilde, we'ave come for tew take yew

Where felons and criminals dwell:

We must ask yew tew leave with us quoietly

For this is the Cadogan Hotel.'He rose, and he put down The Yellow Book.

He staggered-and, terrible-eyed,

He brushed past the palms on the staircase

And was helped to a hansom outside

157 Les temps ont changé et Oscar Wilde est devenu un héros national dont l'oeuvre est enseignée dans les écoles. Un monument lui est dédié près de Charring Cross, derrière l'abside de St Martin in the fields.

156 

159

06:56 Publié dans Tourisme lesbigay | Lien permanent | Tags : wilde, oscar wilde, cadogan hotel, londres, london | | |  Facebook |