19/08/2010

Susan Sontag, l'orgasme et l'écriture

renaitre.jpg

David Rieff, le fils de Susan Sontag a publié au début de cette année une sélection de ses journaux intimes, pour lesquels l'écrivaine n'avait laissé aucune consigne. Voici un extrait dans lequel Susan Sontag évoque sa découverte de l'orgasme et le lien qui lie selon elle orgasme et écriture.

"19/11/1959

La venue de l'orgasme a changé ma vie. Je suis libérée, mais ce n'est pas la bonne façon de le dire. Plus important : cela a rendu ma vie plus étroite, m'a fermé des possibilités, a rendu des alternatives nettes et claires. Je ne suis plus illimitée, c.-à-d. rien.

La sexualité est le paradigme. Avant, ma sexualité était horizontale, une ligne infinie qui pouvait être infiniment sous-divisée. Maintenant elle est verticale ; c'est le grand saut, ou rien.

L'orgasme aiguise. Je désire physiquement écrire. La venue de l'orgasme n'est pas le salut, plutôt, la naissance de mon ego. Je ne peux écrire tant que je n'ai pas trouvé mon ego. Le seul type d'écrivain que (je) pourrais être est celui qui se montre... Ecrire, c'est se dépenser, se jouer. Mais jusqu'à maintenant, je n'aimais même pas le son de mon propre nom. Pour écrire, je dois aimer mon nom. L'écrivain est amoureux de lui-même... et crée ses livres à partir de cette rencontre et de cette violence."

("Renaître", p. 270-271.)

Renaître - Journaux et carnets (1947-1963)
Susan Sontag
David Rieff (Préfacier), Anne Wicke (Traducteur)

Paru le : 14/01/2010
Editeur : Christian Bourgois

Renaître

'Renaître' est le premier tome d'une sélection en trois volumes de journaux de Susan Sontag, tous inédits à ce jour. Dès son adolescence, et ce jusqu'aux dernières années de sa vie, Susan Sontag se livra dans ces carnets avec une grande régularité, d'autant plus librement qu'elle n'envisageait pas de les faire publier. 'Renaître' couvre la période 1947-1963 et met en lumière la trajectoire intellectuelle, humaine et créatrice de l'un des plus grands écrivains américains de sa génération. 'Renaître' met en scène une adolescente précoce, qui ne cesse de dresser des listes : les livres lus ou à lire impérativement, les films à voir, les musiques à écouter... Les principales caractéristiques qui définiront son moi intellectuel sont déjà évidentes : féroce acuité, incroyable ambition, légère tendance à la prétention et approche de la vie profondément honnête.

Plus sur Renaître

Lire l'article paru dans le Monde des livres en février, un article reproduit sur le site Fabula.

06:42 Publié dans Littérature | Lien permanent | Tags : susan sontag, journal intime, renaître, lesbienne, homosexualité | | |  Facebook |

26/07/2010

Premier championnat espagnol de danse gay

noticias_file_foto_248861.jpg

Le premier championnat espagnol de danse  gay a eu lieu le samedi 17 juillet au teatro Lara de Madrid. Douze paires masculines et douze paires féminines ont rivalisé d'habileté sur scène: élégance des mouvements et synchronicité des pas ont conquis public et jury.

Pour accéder au site du championnat, cliquer ici. La video ci-dessous dure plus de trois heures: si vous ne maîtrisez pas l'espagnol, vous pouvez faire défiler pour regarder uniquement les prestations.

 

 

08:54 Publié dans Danse, chorégraphie | Lien permanent | Tags : danse, danse de salon, madrid, gay, lesbienne | | |  Facebook |

18/07/2010

Outcasts: un film sur les lesbiennes et l'holocauste

outcasts.jpg 

Outcasts.
Movie about Lesbiennes in Berlin and Holocaust.
Outcasts - NFTVA 1991 -
Written and Directed by Leigh B. Grode, Cast: Fifi L'Amour, David de Most, Jacqui Sundbery, Leigh B. Grode, Josine Fonderie, Patty Trossel, Louise Dunn, Marjena Moll, Helen Hill-Armacost.
Production Team: Ina Dekker & Joosje Vrijdaghs

 

 

 

Grand merci à Tales of the other part of the town d'avoir signalé le film!

17/07/2010

Le Père Lachaise Féministe et/ou Lesbien

Le Dimanche 18 juillet 2010 à 14h30.

rosa_bonheur_lachaise.jpg

 

Le plus grand et le plus beau des cimetières parisiens, abrite les tombes de plusieurs féministes engagées, et également celles de lesbiennes célèbres.
La promenade permettra d'évoquer les combats d'Hubertine Auclert ou ceux de Christiane Rochefort pour l’émancipation des femmes, et de redécouvrir, entre autres, le destin de Rosa Bonheur ou celui de Loïe Füller...

Visite animée par Mathilde Huet.

Rendez-vous à 14h15 M° Philippe Auguste.

Cette visite est limitée à 20 personnes.

Tarif spécial été : 5€.
Réservation :
contact@parisgaivillage.com

19:43 Publié dans Lesbiennes, Tourisme lesbigay | Lien permanent | Tags : père lachaise, lesbienne, lesbiennes, paris, visite guidée | | |  Facebook |

28/06/2010

Premier mariage gay d'un chef d'état dans l'histoire contemporaine

200px-Johanna_sigurdardottir_official_portrait

Pour la première fois dans l'histoire, un chef d'état a convolé en justes noces gay: le premier ministre islandais Johanna Sigurdardottir était déjà le premier chef d'état ouvertement lesbienne, elle est à présent le premier chef de gouvernement à s'être officiellement mariée avec une personne Jonina Leosdottir.

Le couple qui avait déjà conclu un contrat d'union civile avait introduit la demande de transformation du contrat en mariage de manière à ce qu'il soit enregistré dès l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur le mariage des personnes du même sexe. Le Parlement islandais avait voté la loi le 12 juin, et cette loi est entrée en vigueur hier.

Madame Sigurdardottir, qui est née en 1942, est devenue Premier Ministre en février 2009. Elle vit depuis plusieurs années avec sa compagne Madame Ledsdottir, à laquelle elle était unie par contrat d'union civile depuis 2002.

roi et roi

On se souviendra peut-être du  livre pour enfants paru en 2002  Koning en Koning* (Roi et Roi) de l'écrivaine hollandaise Linda de Haan. Ce qui n'était que le rêve d'une écrivaine est à présent devenu réalité au sommet d'un petit état volcanique.

*existe en anglais sous le titre King and King

Source: Ruv (mbl.is)

16/06/2010

Une carte des droits civiques LGBT en Amérique latine

Le quotidien chilien La Nacion publie aujourd'hui une carte des législations concernant les droits des gays en Amérique du Sud, à l'occasion des discussions sénatoriales sur le projet de loi instaurant le mariage des personnes du même sexe en Argentine.

Le lecture de la carte est assez tristement édifiante. L'homosexualité est légale dans presque tous les pays d'Amérique latine, à l'exception de Trinidad et Tobago et du Guyana*. Seuls quelques pays offrent la possibilité de contracter des unions civiles. Il s'agit du Mexique, de la Colombie, du Brésil (pour certains de ses états) et de l'Uruguay. Si le Sénat argentin venait suivre le parlement de ce pays et à voter favorablement la loi sur le mariage le 14 juillet prochain, il deviendrait le seul pays latinoaméricain à permettre le mariage gay. Pour l'instant, seule la ville de Mexico l'autorise.

Aucun pays ne permet l'adoption homoparentale. Peu nombreux sont les pays qui disposent de lois anti-discrimination: seules certaines parties du Pérou et de l'Argentine ont voté de telles lois.

La carte de La Nacion ne s'intéresse en outre malheureusement pas aux législations qui concernent les droits des personnes transgenres

carte amerique latine

*Le code criminel du Guyana prohibe les activités sexuelles entre personnes de même sexe et rend les personnes de même sexe qui s'adonnent à ce type d'activités passibles de deux à dix ans de prison (Guyane 1998, art. 352; ibid. art. 353). En outre, l'article 354 du code criminel précise que la peine encourue pour la sodomie est la prison, éventuellement à perpétuité (Guyana 1998a; voir aussi Freedom House 2006).

**Toute activité homosexuelle est illégale à Trinité-et-Tobago (Gay Times s.d.; ILGA mai 2009; Sodomy Laws 9 avr. 2009). Plus précisément, en vertu de l'article 13 de la loi de 1986 sur les infractions sexuelles (Sexual Offences Act, 1986), la sodomie constitue une infraction; elle est définie comme suit : [traduction] « acte sexuel anal commis par un homme sur un autre homme ou sur une femme » (Trinité-et-Tobago 11 novembre 1986, paragr. 13(2)). L'article 16 définit l'infraction de [traduction] « grossière indécence» (serious indecency) comme [traduction] « un acte, autre que la relation sexuelle (naturelle ou non), commis par une personne utilisant des organes génitaux dans le but de susciter ou de satisfaire un désir sexuel » (ibid. paragr. 16(3)). La loi précise que cette disposition ne vise pas des couples mariés ni un homme et une femme ayant tous deux plus de 16 ans (ibid. paragr. 16(2)).

La loi sur l'immigration (Immigration Act) de Trinité-et-Tobago contient une disposition qui interdit aux personnes homosexuelles d'entrer dans le pays (1969, art. 8). Le paragraphe 8(1) prévoit ce qui suit :

[traduction]

Sous réserve des dispositions du paragraphe (2), les personnes visées dans le présent paragraphe autres que les citoyens et, sous réserve des dispositions du paragraphe 7(2), autres que les résidents ne peuvent pas entrer sur le territoire de Trinité-et-Tobago, à savoir :

[...]

e) les prostitués, les personnes homosexuelles ou les personnes vivant du produit de la prostitution ou de l'homosexualité, ou encore les personnes dont il est raisonnable de soupçonner qu'elles viennent à Trinité-et-Tobago à ces fins ou pour toute autre fin immorale;

f) les personnes dont il est raisonnable de soupçonner qu'elles tentent d'amener ou de procurer à Trinité-et-Tobago des prostitués ou d'autres personnes aux fins de la prostitution ou de l'homosexualité ou pour toute autre fin immorale;

Une personne homosexuelle ne peut pas entrer à Trinité-et-Tobago, et elle peut de plus être expulsée s'il est déterminé qu'elle [traduction] « pratique [...], [favorise] la pratique ou [prend part au partage] des produits de la prostitution ou de l'homosexualité » (Trinité-et-Tobago 1969, alinéa 9(4)a)).

Au printemps 2009, les articles 13 et 16 de la loi sur les infractions sexuelles et l'alinéa 8(1)e) de la loi sur l'immigration étaient toujours en vigueur (ILGA mai 2009; Sodomy Laws 9 avr. 2009). Selon le Gay Times, dont les bureaux sont à Londres, ces lois ne sont pas mises en application et aucune poursuite judiciaire n'a été engagée depuis des années (s.d.). Selon les Country Reports on Human Rights Practices for 2008, [traduction] « le gouvernement n'a généralement pas fait appliquer [ces lois] » (États-Unis 25 févr. 2009, sect. 5). De même, le 16 mars 2007, The Independent signalait que, malgré les dispositions législatives interdisant aux personnes homosexuelles d'entrer au pays, [traduction] « personne ne s'était jamais vu refuser l'entrée par l'immigration ». Parmi les sources qu'elle a consultées, la Direction des recherches n'a trouvé aucune autre information allant en ce sens.

En juin 2008, un tribunal a accordé des dommages et intérêts totalisant 125 750 dollars de Trinité-et-Tobago [soit environ 21 000 dollars canadiens (Canada 12 juin 2008)] (Trinidad and Tobago's Newsday 13 juin 2008) à un homme gai qui s'était plaint d'avoir été détenu et nargué par des policiers en raison de son orientation sexuelle après avoir été arrêté par erreur (ibid.; The Trinidad Guardian 21 juill. 2007). Le juge a ordonné au gouvernement d'indemniser le plaignant, qui a été détenu illégalement pendant trois jours (Trinidad and Tobago's Newsday 13 juin 2008).

La loi de 2009 sur la protection des données (Data Protection Bill of 2009) interdit aux organismes des secteurs public et privé de traiter des [traduction] « renseignements personnels de nature délicate », ce qui comprend l'orientation sexuelle d'une personne (ibid. 15 févr. 2009). D'après le Trinidad and Tobago's Newsday, même si les législateurs ne le précisent pas, cette loi [traduction] « pourrait être considérée comme moyen détourné d'accorder une certaine protection juridique aux gais » (ibid.).

Source des commentaires sur la situation en Guyana et Trinidad et Tobago: UNHCR

13/06/2010

Une 'lesbienne' d'Anquetin fait son entrée au Van Gogh Museum d'Amsterdam

Louis Anquetin (1861-1932), Vrouw op de Champs-Elysees bij nacht, ca 1891, Van Gogh Museum

Le Van Gogh Museum d'Amsterdam vient d'acquérir une toile de Louis Anquetin (1861-1932) qui porte le titre de Une femme aux Champs-Elysées, la nuit. L'oeuvre daterait de 1891.  Il s'agit de la seconde acquisition par ce prestigieux musée d'une oeuvre de l'artiste français contemporain de Van Gogh et de Toulouse-Lautrec: en 2007 le Van Gogh Museum avait déjà acquis une aquarelle d’Anquetin datée de la même époque (1891), intitulée Conversation intime .

A première vue on  voit la scène nocturne d'une femme souriante, à la tenue quelque peu exubérante, qui marche sur une large avenue, sur un arrière-plan de calèches qui circulent sur la chaussée. Mais à y regarder de plus près, on peut apercevoir à droite de la passante, une homme portant moustache et haut de forme jetant un regard concupiscent sur la femme. Des questions peuvent alors jaillir dans le chef de l'observateur: que fait une femme non accompagnée la nuit sur les Champs-Elysées, s'agit-il d'une péripatéticienne au racolage ou d'une artiste au sortir du travail reluquée par un passant? Le sujet et le style de l'oeuvre appellent à la comparaison avec l'art de Toulouse-Lautrec.

Selon le site du musée Van Gogh, la toile appartient à un groupe d'oeuvres dans lesquelles Anquetin aborde la thématique sensuelle du monde  des relations lesbiennes. Ce type d'acquisition veut servir à mieux éclairer un aspect de la vie parisienne et des milieux que fréquentaient les artistes du cercle de  Van Gogh.

Anquetin_Conversation_Intime-5e386-f61e6

Le musée présente pour l'instant son acquisition avec huit autres oeuvres similaires, dont Conversation intime de Louis Anquetin et Femme dans un jardin de Toulouse-Lautrec, prêtée par la National Gallery.

06:58 Publié dans Art | Lien permanent | Tags : anquetin, van gogh, vangh s museum, amsterdam, lesbienne, toulouse-lautrec | | |  Facebook |