30/11/2008

Psychopathia sexualis de Krafft Ebing

krafft ebing

Le site psychanalyse.com a mis en ligne le chapitre de Richard von Krafft Ebing intitulé Homosexualité ou uranisme? L' occasion de (re)découvir ce texte important de l'histoire de la médecine et de l'homosexualité, datant de 1895 pour la traduction française. C’est en 1877, dans son ouvrage Psychopatia sexualis que le psychiatre Krafft-Ebing a essayé d’expliquer l’origine de l’homosexualité en tant que comportement sexuel pervers. Pour lui, l’homosexualité est l’expression d’une dégénérescence cérébrale (ou physique pour d’autres) ; les enfants sont des êtres sexuellement neutres et le comportement homosexuel signe un dérèglement du cortex cérébral qui peut être héréditaire et entraîner des troubles neuropathologiques.

A lire avec la distance qui s'impose, comme un important document historique. Intéressant d'y lire des témoignages d'homosexuels de la seconde moitié du 19ème siècle, que Krafft Ebing rapporte.

Note importane: La psychologie et la psychiâtrie contemporaines ne considèrent  plus depuis longtemps l'homosexualité ni comme une perversion ou une dégénérescence  ni comme une pathologie mais comme une normalité.

Référence: Richard von Krafft-Ebing, Études médico-légales : Psychopathia Sexualis. Avec recherche spéciales sur l’inversion sexuelle, Traduit sur la 8e édition allemande par Émile Laurent et Sigismond Csapo, Éd. Georges Carré, Paris, 1895

 

08:30 Publié dans Histoire | Lien permanent | Tags : krafft ebing, homosexualite, medecine, histoire | | |  Facebook |