07/06/2010

EMIS : Enquête européenne 2010 sur la sexualité entre hommes

10936

EMIS: European Man-for-Man Internet Survey 2010

Il s'agit de la plus grande enquête jamais réalisée sur les hommes homosexuels, bisexuels et les autres hommes attirés par les hommes. Cette enquête est réalisée à travers toute l'Europe.

Vous pouvez y participer si
vous êtes...

  • un homme attiré par les autres hommes ET/OU

  • un homme qui a des rapports sexuels avec des hommes ET/OU

  • un homme qui pourrait envisager d'avoir des rapports sexuels avec des hommes à l'avenir


    Pour remplir le questionnaire, vous devez avoir l'âge légal permettant d'avoir des rapports sexuels avec des hommes dans le pays où vous vivez.

De quoi s'agit-il?

Il est question ici des modes de vie, de la vie sexuelle, des risques, de la prévention et de l'utilisation des structures de soin. Un des objectifs de l'enquête est de voir si les hommes homosexuels et les autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes ont accès au test de dépistage du VIH et à la prévention. La plupart des personnes mettent 20 à 30 minutes pour remplir cette enquête.
Les données sont protégées

L' anonymat est garanti par l'enquête. L'adresse IP n'est pas enregistrée ordinateur et nous n'essaierons pas d'y installer de cookies.

Les enquêteurs

Un groupe international de chercheurs et de professionnels de la santé d'instituts de santé publique, d'universités et d'associations travaillant sur les questions du VIH, de la santé et des droits des homosexuels dans 31 pays d'Europe.

L'enquête est financée par la Commission européenne et soutenue par le Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC), par le Bureau régional européen de l'Organisation Mondiale de la Santé et par de nombeuses organisations et de nombreux sites Web homosexuels.

Pour plus d'informations sur l'enquête, consultez www.emis-project.eu.

Pour participer à l'enquête/Source de l'info: cliquer ici 

Un rapport sur les résultats de l'enquête sera produit d'ici la fin 2010. Il sera disponible à partir du site Web du projet.

07:15 Publié dans Santé, Prévention, Sida, Mst | Lien permanent | Tags : sida, hiv, vih, enquete, europe, emis | | |  Facebook |

22/05/2010

Pour l'ONU, le Malawi discrimine de manière flagrante les homosexuels

125px-Flag_of_Malawi_svg

ONU, 21 mai 2010: MALAWI


La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, a déclaré, aujourd’hui, à Genève, que la condamnation à 14 ans de prison et de travaux forcés d’un couple homosexuel malawien constitue une « discrimination flagrante » et établit un précédent alarmant dans la région.

La Haut Commissaire a demandé que cette condamnation soit annulée et que les codes pénaux criminalisant l’homosexualité soient amendés dans les pays où ils existent toujours.

Elle a également noté une dégradation marquée dans l’attitude du gouvernement et du public au Malawi, non seulement contre les personnes soupçonnées d’être homosexuelles mais aussi contre les organisations militantes, y compris celles qui font un travail essentiel pour atténuer l’impact du VIH/sida.

Le Programme conjoint des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) a ajouté que la criminalisation d’individus sur la base de leur orientation sexuelle menace les acquis de la santé publique dans la réponse au VIH/sida.  La criminalisation pousse les homosexuels à rester dans l’anonymat et compromet les programmes visant à répondre à leurs besoins en matière de VIH/sida.

Source: point de presse quotidien du porte-parole du secrétaire général de l'ONU

Commentaire

L'ONU ajoute sa condamnation à celles déjà exprimées par la France, l'Union européenne, les USA, Amnesty international et le Fonds mondial de lutte contre le sida. Madonna, dont on sait les liens affectifs qu'elle entretient avec ce pays, a elle aussi condamné l'homophobie d'état de ce pays qui vient de condamner à 14 ans d'emprisonnement deux hommes coupables d'avoir organisé un mariage homosexuel en public.

Plus d'infos: lire les articles qu'y consacre YAGG.com

05:36 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : homophobie, code penal, justice, malawi, homosexualte, vih, hiv, sida | | |  Facebook |

13/05/2010

Happy safe pride!

ex aequo

Un communiqué d'Ex Aequo.be

Pour que la fête soit réussie et qu’elle ne
vous laisse que de bons souvenirs :

Protégez-vous !

Ex Aequo sera présent dès ce vendredi au Village de la Pride à Bruxelles.

Et samedi, pour le grand jour, dès 14h, départ du défilé des fiertés. Cette année, nous marcherons accompagnés de ballons géants et de pancartes colorées. Si vous souhaitez défiler avec nous, bienvenu-e-s. Merci de nous contacter au 02 736 28 61 ou Vincent au 0488 981 581.

Concours spécial à notre stand: venez “tâter” notre objet et mesurer vos talents…

Nous serons également présents aux soirées de la Pride au BOZAR et à LA TENTATION.

Happy Safe Pride !

10:00 Publié dans Santé, Prévention, Sida, Mst | Lien permanent | Tags : sida, hiv, vih, ist, mst, prevention, ex aequo | | |  Facebook |

11/04/2010

Posi + ive (Lutter contre le SIDA)


Posi + ive (Lutter contre le SIDA)

07:51 Publié dans Santé, Prévention, Sida, Mst | Lien permanent | Tags : prevention, sidaction, sida, hiv, vih | | |  Facebook |

06/04/2010

France: mort de la lutte contre le sida?


Paris le 6 avril 2010
Un communiqué de presse de l'Inter LGBT


Après la baisse des fonds consacrés à la lutte contre le VIH au niveau international, la chute des dons, les inquiétudes sur la Recherche, le ministère de la santé a-t-il opté pour la « mort de la lutte contre le sida » ?
À l'heure des transformations du système hospitalier, de la réforme du système de santé avec la création des ARS (Agence régionale de santé) et de la réorganisation de la prise en charge des patients, les politiques publiques de lutte contre le sida sont appelées à subir des réductions drastiques, alors que la Cour des Comptes conseille aux pouvoirs publics de renforcer la prévention et le dépistage du VIH.
Mettant en cause « le ministère de la Santé qui peine à affirmer une stratégie de santé publique autonome », la Cour des Comptes recommandait en février dernier « une politique plus active » pour l’incitation au dépistage et des actions sur les populations où la propagation de l’épidémie est plus forte, comme le faisaient les récents rapports d’expert (Lert-Pialloux, HAS, CNS) qui depuis quelques mois appelaient à des actions ciblées vers les publics plus exposés au VIH (homosexuels masculins, migrants…).
Le directeur de l’Agence nationale de recherches sur le sida (ANRS) a récemment exposé sa crainte d'une quasi-faillite des moyens, alors que parallèlement le directeur général du Sidaction déclarait, suite aux baisses des dons lors du Sidaction : « aucun ministère ne s’est exprimé ce week-end, ni celui de la Recherche, ni celui de la Santé, ni celui des Affaires étrangères. Personne du gouvernement n’a réagi… C’est assez significatif du peu d’intérêt de ce gouvernement pour la lutte contre le sida. ».
Les associations de lutte contre le sida sonnent l’alerte depuis des années mais les moyens des politiques publiques liées au VIH continuent de baisser. Ainsi, AIDES s’inquiétait le 31 mars d’une certaine « mort de la lutte contre le sida », avec des antennes de l'association de lutte contre le sida qui risquent de voir leur budget sérieusement amputé tandis qu'avec le slogan « Ça fait des années qu’ils protestent et ça ne sert à rien! », le 22 mars Act up Paris s’interrogeait sur les modes d’action de la lutte contre le sida.
Pourtant les personnes séropositives cumulent souvent précarité, solitude et co-morbidité. Les moyens alloués aux associations qui accompagnent ces personnes, les moyens alloués à la recherche, les moyens alloués à la prévention et au dépistage doivent donc être maintenus et augmentés.
En 2010, le plan national de lutte contre le sida devait annoncer les priorités des publics visés et des actions à mener, mais le plan quadriennal de lutte contre le sida 2009-2012 n’est toujours pas dévoilé en avril 2010. Le ministère n’est pas en mesure aujourd’hui de transmettre son plan d’actions « ciblées » pour les prochaines années.
L’Inter-LGBT exige que la ministre de la santé prenne enfin les mesures qui s'imposent, rassure les associations de lutte contre le sida et les malades et annonce enfin les actions qu’elle compte entreprendre pour lutter efficacement contre le sida ces prochaines années, en y affectant les moyens nécessaires.

17:45 Publié dans Santé, Prévention, Sida, Mst | Lien permanent | Tags : prevention, sida, recherche, france, hiv, vih, ministere de la sante | | |  Facebook |

01/04/2010

La capote protège du sida: trois posters

capote 1capote2capote 3

06:45 Publié dans Santé, Prévention, Sida, Mst | Lien permanent | Tags : bande dessinee, bd, affiche, poster, sida, hiv, sante, prevention | | |  Facebook |

27/03/2010

« Sida-Stop » : un concours et un site internet(Belgique)

sida stop

                                                     La Ministre de la Santé, Fadila Laanan, a donné, ce vendredi 26 mars, le coup d'envoi du concours "Sida-Stop" et présenté le site internet www.sida-stop.be qui servira de support à cette initiative de prévention en matière de santé d'un genre nouveau.

Une nouvelle approche pour impliquer les jeunes.

Il s’agit d’une nouvelle forme de communication médiatique en la matière, un concours de réalisation de clips audiovisuels et de spots radiophoniques. Il y est fait appel au caractère participatif et interactif d'Internet, notamment pour toucher un public jeune.
Le jury du concours comprendra, qui plus est, des personnalités du milieu médical comme du monde médiatique et cinématographique.  

Ne pas baisser la garde en matière de prévention

Malgré tous les efforts déployés par les pouvoirs publics et par le monde associatif, le nombre de nouveaux cas d'infection par le virus d'immunodéficience humaine (VIH) augmente (pour plus de détails, lire le PDF annexé).
"Il semble donc, a indiqué la Ministre de la Santé, qu'au fil des annonces de progrès thérapeutiques, le sida perde de sa gravité aux yeux des populations concernées, notamment parmi les plus jeunes. Car il est notoire que les comportements à risques sont en augmentation. Or, nous ne le répèterons jamais assez, le sida se soigne, mais il ne se guérit pas ! Il est possible d'améliorer le confort des malades et de prolonger leur espérance de vie, mais il n'y a, à ce jour, ni vaccin, ni remède". Cette question constitue, d'ailleurs, l'une des priorités du Gouvernement de la Communauté française, qui y a consacré 2,052 millions d'euros en 2009, soit le tiers environ des budgets dédiés aux projets de promotion de la santé.  

Sida-Stop, concrètement...

La plate-forme internet www.sida-stop.be, développée en concertation avec la Plate-Forme Prévention Sida (www.preventionsida.org), est ouverte à tous, à partir de 18 ans, hormis les professionnels (voir le règlement complet sur le site www.sida-stop.be ou dans le PDF annexé).  

L'opération se déroulera en plusieurs phases:

du 29 mars 2010 au 31 mai 2010 : les clips audiovisuels et les spots radiophoniques envoyés par les candidats seront écoutés ou visionnés (simplement pour éviter tout «dérapage») avant d'être mis en ligne sur www.sida-stop.be.
du 1er au 15 juin 2010 : après la clôture de l'envoi des candidatures, le public pourra voter pour ses clips audiovisuels et ses spots radiophoniques préférés. Lors de cette phase, 10 réalisations seront retenues.
entre le 15 et 25 juin 2010 : un jury composé de professionnels des secteurs de la santé et de l'audiovisuel délibérera pour choisir, parmi la sélection du public, les 3 meilleures réalisations. 
les résultats seront annoncés avant fin juin. 

Les Prix

Un prix de 1.000 euros sera décerné à chacune des 3 œuvres issues du vote du public et retenues par le jury de professionnels. Un prix de 500 euros sera décerné à chacune des 7 œuvres issues du vote du public mais pas retenues par le jury de professionnels.
Les trois œuvres qui figureront sur le podium final pourront éventuellement être diffusées par les opérateurs audiovisuels, dans le cadre des campagnes de promotion de la santé de la Communauté française. Ceci sous réserve d'acceptation par l'instance d'avis compétente pour ces campagnes et à condition de répondre à certains critères techniques (pour plus de détails, lire le PDF annexé).  

Le Jury

  • Experts «médias»

Nabil Ben Yadir (réalisateur du film « Les Barons »).
Dan Cukier (Président de la Commission de Sélection des Films du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel).
Jean-Jacques Deleeuw (Directeur RTL Newmedia).
Yves Gérard (Directeur général RMB).
Alain Lorfèvre (journaliste "cinéma" à "La Libre Belgique").
Bernadette Wynants (Présidente du Conseil d'administration de la RTBF).  

  • Experts «santé»

Jean-Christophe Goffard (médecin, Centre de Référence Sida Érasme).
Thierry Martin (Plate-Forme Prévention Sida).
Xénia Maszowez (Centres de planning familial des Femmes prévoyantes socialistes).
Vladimir Mertens (Observatoire du sida et des sexualités).
Patricia Piron (Direction Santé du Ministère de la Communauté française).
Bénédicte Rusingizandekwe (Coordination Sida assuétudes).

Une nouvelle approche pour impliquer les jeunes

Appliquant la même méthode que dans les secteurs de la culture et de l'audiovisuel depuis 2004, Fadila Laanan a donc fait plancher ses collaborateurs, d'une part, sur des convergences entre ces départements et celui de la santé dont elle a la responsabilité depuis 2009; et, d'autre part, sur des méthodes pour faire passer les messages de promotion de la santé et de prévention en matière de santé auprès de populations qu'ils n'atteignent pas, ou pas assez, actuellement.

Le concours "Sida-Stop" et le site internet www.sida-stop.be constituent la première concrétisation de cette approche. Il s'agit, en effet, de concevoir et de diffuser le message de prévention du sida d'une manière originale, neuve, pour toucher un public qu'il n'atteint pas ou plus par les canaux traditionnels, et plus particulièrement un public jeune. Ceci grâce à plusieurs innovations par rapport aux campagnes précédentes: un concours faisant appel à la créativité des jeunes pour susciter leur réflexion personnelle et leur implication concrète, à travers la réalisation de clips audiovisuels et de spots radiophoniques de 30 à 120 secondes (sans impératifs techniques pour la participation); la mobilisation des énergies créatives des forces vives en devenir des secteurs culturels et audiovisuels, via notamment les écoles de cinéma; l'implication du public-cible lui-même, associé aux choix des capsules audiovisuelles et sonores qui seront primées, pour l'inciter à la réflexion sur la thématique abordée; etc.

Source: portail de la Communauté française de Belgique

13:00 Publié dans Santé, Prévention, Sida, Mst | Lien permanent | Tags : prevention, sante, sida, stop sida, sida stop, hiv, concours | | |  Facebook |