15/07/2010

Argentine:un arc-en-ciel brille sur l'Amérique latine. Le sénat argentin a voté la loi sur le mariage gay!

125px-Flag_of_Argentina_svg.png

C'est l'allégresse en cette fin de nuit argentine: le Sénat argentin (Camera alta/Chambre haute) vient de voter en faveur du mariage des personnes du même sexe à la fin d'une session interminable de 15 heures qui vient de se terminer fort tard dans la nuit, exactement à quatre heures cinq du matin!. 90 pour 100 des sénateurs avaient en effet demandé à pouvoir présenter leurs argumentations avant de passer au vote. 33 sénateurs ont voté en faveur du mariage gay, 27 ont voté contre et 3 se sont abstenus.

La population, qui avait été remontée par une église catholique particulièrement homophobe et agressive a pu suivre le débat en direct. Le mariage gay,  qui a été présenté par le Cardinal Bergoglio comme l'oeuvre du Diable,  est devenu réalité. La Présidente Cristina Kirchner avait tenu à  dénoner les vues médiévales d'une église haineuse et dépassée par la volonté anti-discriminatoire de la démocratie contemporaine et avait engagé son gouvernement à voter le projet de loi que le Parlement (Camera baja/Chambre basse) avait déjà largement approuvé.

L'Argentine devient ainsi le premier pays latino-américain à ouvrir le mariage aux gays et aux lesbiennes. Nul doute qu'il s'agit d'un pas de géant à la fois pour l'Argentine mais aussi pour toute l'Amérique latine, dont d'autres pays suivront sans doute à présent l'exemple argentin.

Après l'Espagne et le Portugal, c'est aussi une nouvelle forteresse du catholicisme qui vient de tomber dans la guerre que l'église catholique mène aux gays et aux lesbiennes. 90 pour cent de la population argentine se déclare en effet catholique.

Un jour glorieux que les Argentins auront sans aucun doute coeur à fêter joyeusement. Les 14 et 15 juillet sont des dates à retenir dans l'histoire de la révolution LGBT!

250px-Argentina_(orthographic_projection)_svg.png

Le monde se réveille un peu plus rose aujourd'hui! Un territoire de plus de 2700000 kilomètres carrés vient de s'ouvrir au mariage des personnes du même sexe: aujourd'hui le plus grand territoire pro-gay de l'hémisphère sud.

Source: Luclebelge a suivi le débat en direct sur C5N Ustream tv

03/07/2010

La Finlande introduira le mariage gay

125px-Flag_of_Finland_svg

Les autorités finlandaises envisagent l'introduction du mariage des personnes du même sexe. A l'automne prochain, le Ministère de la Justice étudiera les possibilités de la transformation du code civil de manière à ce  que tous les couples puissent contracter mariage, quel que soit le sexe des conjoints. L'étude portera également sur l'adoption homoparentale. 

Les couples gays et lesbiens ont déjà la possibilité d'adopter en Finlande, mais uniquement un enfant du cercle familial.

Tuija Brax, la Ministre finlandaise de la Justice, a rappelé que la constitution finlandaise interdit toute discrimination sur base de l'orientation sexuelle.

Pratiquement tous les grands partis politiques du pays approuvent l'ouverture du mariage aux personnes du même sexe, à l'exception du parti du premier Ministre Mari Kiviniemi.

Quant à la possibilité de se marier à l'église, ce n'est pas au Parlement d'en décider. L'église finlandaise devra examiner la question de son côté.

Source: finlandsite.nl

12/06/2010

L'Islande adopte le mariage gay

125px-Flag_of_Iceland_svg

Le Parlement islandais a voté ce vendredi 11 juin 2010 à l'unanimité une modification de la loi sur le mariage qui ouvre cette institution aux personnes du même sexe. Les 49 parlementaires présents (sur un total de  63) ont ajouté les mots "entre un homme et un homme" et "entre une femme et une femme" à la définition légale du mariage. Le Président islandais Ólafur Ragnar Grímsson doit encore signer la loi pour qu'elle entre en vigueur mais on sait qu'il l'approuvera. Une grande majorité de la population islandaise soutient le droit des gays et des lesbiennes à un traitement égalitaire face à l'institution du mariage. La loi précise aussi que  les personnes du même sexe pourront contracter mariage dans les églises luthériennes islandaises, tout en accordant un droit de réserve aux pasteurs qui pourront s'ils le souhaitent refuser de célébrer ces unions. L'église islandaise n'a pas encore quant à elle pris de position  précise sur le sujet.

L'Islande devient ainsi le septième pays européen à ouvrir le mariage aux personnes du même sexe, rejoignant ainsi les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, la Norvège, la Suède et le Portugal. Rappelons que son premier ministre,  Jóhanna Sigurðardóttir, est ouvertement lesbienne.  Le pays, qui  compte 320000 habitants, a dépénalisé l'homosexualité dès 1940. Les gays et les lesbiennes peuvent y contracter une union civile depuis 1996.

10/06/2010

Elections belges: le programme LGBT du PS

Un communiqué d'Elio di Rupo et de Paul Magnette

Pour le PS, chaque personne doit avoir la possibilité de vivre son orientation sexuelle de manière épanouie, en toute liberté et sans discrimination. Avec le soutien des socialistes et en collaboration avec les associations, la Belgique a fait ces dernières années des bonds de géant : mariage et adoption par les couples de même sexe, législation sanctionnant les discriminations sur la base de l’orientation sexuelle, lutte contre l’homophobie…
 
Nous souhaitons que les familles LGBT disposent des mêmes droits que celles fondées par des couples hétérosexuels. Concrètement, le PS veut :
 
organiser, pour la compagne de la mère biologique, un droit au congé de naissance identique à celui du congé de paternité (actuellement de 10 jours) ;
dans le cadre d’une adoption intra-familiale, permettre au co-parent de prendre un congé d’adoption endéans les 2 mois à partir du jugement d’adoption ;
permettre au parent non biologique, dans un couple homosexuel, de reconnaître l’enfant issu de leur projet commun et ainsi bénéficier de toutes les conséquences juridiques relatives à la filiation ;
pour les adoptions intra-familiales et d’un deuxième enfant, supprimer la phase obligatoire de formation des parents, afin d’accélérer la procédure et d’en diminuer les coûts.
 
Nous allons à nouveau voter ce 13 juin. Ces élections, nous ne les avons pas voulues. Maintenant qu’elles ont lieu, nous désirons qu’elles constituent aussi une opportunité pour faire progresser les droits des LGBT et de leur famille !
 
Commentaire de Gay Kosmopol

  • Il faut rendre au PS ce qui appartient au PS  et lui reconnaître la paternité de nombreuses avancées législatives en matière de droits LGBT en Belgique. Je m'étonne que ce communiqué fasse l'impasse sur des points aussi essentiels que la question du don du sang , de l'accueil des personnes âgées LGBT, sans parler de la question du suicide des jeunes. Bon, la communication d'Elio a ciblé les familles, c'est un choix qui se défend, et l'on sait que le PS est le plus souvent à la pointe du combat.

  • Il n'y a véritablement que deux partis francophones qui s'intéressent à la question de la défense des droits LGBT, ce sont ECOLO et le PS. Silence habituel sur ces questions au MR et au cdH.

10/04/2010

Christine Boutin n'est pas homophobe. Ah bon?

La Mère Boutin n'est pas homophobe. C'est du moins ce qu'elle prétend. Vous allez voir dans la video qui suit que des militants lesbigays ont pour un temps empêché Christine Boutin de s'exprimer sur sa conception de la famille lors d'un débat sur la parentalité.

Mais faut-il empêcher Madame Boutin de s'exprimer? Outre le fait qu'elle a comme tout citoyen le droit fondamental à la liberté de parole, une telle manifestation lui donne nécessairement davantage d'audience. D'autre part, si elle venait à se taire, cela nous priverait de ces numéros hilarants qui nous font parfois tant rire, s'il est vrai que tant de ridicule peut être drôle.  Faut-il interdire le Muppet show? Pour une fois qu'une grande comique offre des spectacles gratuits...

Ce n'est pas l'avis des Panthères roses qui ont organisé le tohu-bohu anti-Boutin et qui ont mis la video en ligne. Et il est vrai qu'au-delà de mon goût pour les spectacles gratuits et pour la liberté d'expression, je puis me rendre à leurs arguments, surtout dans le contexte français. La France est un pays qui ne fait pas la part belle aux droits des personnes LGBT, c'est le moins qu'on puisse en dire  et  le Président Sarkozy ne tient pas sa promesse électorale de modification substantielle du pacs.


Christine Boutin et l'homophobie interpellées
Les_Pantheres_roses.

Voici le communiqué des Panthères roses.

C. Boutin et l'homophobie interpellées à un débat sur la parentalité

Assez tergiversé : égalité !

Les Panthères roses se sont invitées mercredi 7 avril à un débat sur la famille et la parentalité (1) à la Bellevilloise en présence de Christine Boutin. Elles ont appelé à l'égalité des droits à chaque fois que cette dernière prenait la parole, ne supportant plus que la parole sur ces questions soit impunément donnée à des homophobes notoires.

Christine Boutin, émissaire du Vatican en France (2), ex-ministre du logement, s'est faite connaître en brandissant la bible à l'assemblée nationale lors des discussions sur le Pacs en 1999. Son parti Parti chrétien-démocrate s'oppose sans ambiguité et sans discussion aux "mariages homosexuels et à la possibilité pour ceux-ci d'adopter des enfants". Ce parti, intégré à l'UMP par Nicolas Sarkozy, s'oppose et conteste encore le droit à l'avortement et à la contraception. Récemment, sous la pression de ces courants, le film "Le baiser de la lune" a par exemple été censuré par le ministre de l'éducation. Nous n'avons pas besoin de son "poing de vue" !

L'homophobie et le retard de l'État français sont désormais flagrants qui refuse toujours l'accès au mariage et à la parentalité aux trans, aux gouines et aux pédés. L'heure n'est plus à savoir "comment légiférer" mais à légiférer pour garantir l'égalité des droits entre touTEs : ouverture du mariage, de l'adoption et de la PMA à touTEs.

Les Panthères roses ont notamment scandé :
- L'homophobie ça suffit
- Mariage, adoption, PMA : égalité des droits
- Avortement, contraception : c'est la loi, c'est un droit
- Egalité des droits, tout de suite, maintenant, ça ne se discute pas

(1)
http://www.tnova.fr/index.php?option=com_content&view...
(2) consulteur de la Sacrée congrégation Pontificale pour la famille,

08:00 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : famille, homoparentalite, boutin, christine boutin, pantheres roses, homophobie | | |  Facebook |

09/03/2010

Le parlement slovène a voté tant le mariage gay que l'adoption homoparentale

125px-Flag_of_Slovenia_svg

Le Parlement slovène à Ljubljana (Laibach) a accepté mardi de prendre en considération un projet de loi qui modifiera profondément le droit familial et devrait notamment ouvrir le mariage aux couples du même sexe.  Il comprend également un volet permettant l'adoption par les couples gays et lesbiens. Le vote a été de 46 voix contre 38 après de vifs débats. L'opposition a déjà annoncé qu'elle s'efforcerait de faire abroger la nouvelle loi par voie référendaire, au cas où elle deviendrait effective. Il va sans dire que l'église catholique a exprimé avec virulence sa très vive réprobation.

Ce projet de loi donne suite à un jugement de la Cour constitutionelle qui avait estimé le traitement des couples gays et lesbiens discriminatoire, notamment en matière de droits de succession. Si le projet aboutit, le gouvernement de centre-gauche du socio-démocrate Borut Pahor placera la Slovénie parmi les pays les plus avancés en matière de droits LGBT. 

Rappelons qu'une loi sur le partenariat enregistré a déjà été passée en Slovénie en 2005. Le nouveau projet de loi fait un pas supplémentaire et octroiera aux couples homosexuels exactement les mêmes droits qu'aux couples hétérosexuels.

svetlik

La nouvelle  loi modifiera l'ensemble du Code de la Famille et vise à le rendre conforme à la réalité sociétale. Selon le Ministre de la famille et de la prévoyance sociale Ivan Svetlik (un sociologue de formation, photo) un tiers des unions en Slovénie sont 'atypiques'.  Il s'agit de donner à ces familles les mêms droits qu'aux familles traditionnelles. Et parmi ces familles atypiques figurent les familles homosexuelles qui seront reconnues avec le statut d' "union familiale".

Source: Il piccolo (quotidien italien de la région frontalière avec la Slovénie)

05/02/2010

Casse-toi! Un livre du photographe Jean-Marie Périer sur les ados homos chassés par leurs familles

casse-toi

Le photographe Jean-Marie Périer publie ce 8 février un livre intitulé Casse-toi! (Sous-titre: Crève mon fils, je veux pas de pédé dans ma vie)  Un document dans lequel les témoignages bouleversants d'adolescents des rues se mêlent à son indignation.

david_j_m_perier


Tous les jours, des jeunes sont chassés par leur famille uniquement parce qu’ils sont homosexuels. Jean-Marie Périer est allé à la rencontre de ces adolescents jetés à la rue du jour au lendemain, sans soutien, sans argent et sans avenir. Il oeuvre désormais pour que cesse cette situation intolérable. (Photo: Périer et David, au Refuge)


"Certains parents, lorsqu’ils découvrent l’homosexualité de leur fils ou de leur fille, se déchaînent contre leur enfant : insultes, coups, flicage, séquestrations, tout arrive. Avec, au final, une même conclusion : « T’es gay ? Casse-toi ! » Touché par la détresse de ces adolescents bannis et révulsé par l’aberration d’être puni pour le seul fait d’aimer une personne du même sexe, Jean-Marie Périer, le célèbre photographe des années 1960 et de Salut les copains a eu envie d’agir : en rencontrant ces jeunes venant des quatre coins de France et issus de tous milieux, il s’est engagé à porter leur voix. Pour que l’histoire de Sandra, Antoine Hassan, Jimmy et les autres, rejetés par leurs parents, bouscule les idées reçues. Pour que l’on parle enfin d’homosexualité sans tabou ni mauvaise foi, et qu’au début du XXIe siècle, chacun puisse être libre d’aimer sans avoir peur."


Pour vous faire une idée de ce livre, vous pouvez lire en découvrir les quatorze premières pages gratuitement  en cliquant ici.

Plus d'infos:

  • Ces jeunes homos rejetés par leurs parents (un article de l'Express),

  •  le site de Jean-Marie Périer

  • Le site de l'Association Nationale Le Refuge (la seule structure en France, conventionnée par l'Etat, à proposer un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical et psychologique aux jeunes majeurs, filles et garçons, victimes d'homophobie.

    Ceux-ci ont besoin d'une prise en charge spécifique et d'une écoute rassurante et déculpabilisante, d'autant plus nécessaires qu'ils sont victimes de préjugés et de discriminations au sein même des populations marginalisées et que le personnel des structures d'hébergement traditionnelles n'est pas formé spécifiquement.

    La structure offre un accompagnement d'un mois renouvelable, éventuellement un hébergement temporaire au sein de ses appartements-relais, ce qui permet au jeune de se reconstruire. Il décide lui-même s'il souhaite retourner dans sa famille - la structure engage alors un travail de médiation familiale - ou faire une rupture totale. Le travail du psychologue consiste alors à l'armer pour ce deuil.)