13/06/2010

USA: un séminaire fondamentaliste pour combattre l'homosexualité

Le but du séminaire organisé du 5 au 7 août dans la banlieue de Chicago  par une association fondamentaliste américaine qui répond au nom de Americans for trueth about homosexuality est d'apprendre, spécialement aux ados, à combattre les revendications homosexuelles. Le séminaire qui veut former une nouvelle génération d'activistes anti-gay est ouvert aux jeunes à partir de 14 ans. A l'ado qui souhaite s'y inscrire, il n'en coûtera que 99 dollars , et bien entendu l'association AFTAH invite au sponsoring de manière à ce que l'argent ne soit pas un obstacle. Les adultes devront débourser 199 dollars.

L'AFTAH craint les infiltrations et indique sur son site que le séminaire n'est pas ouvert aux activistes pro-homosexuels mais uniquement aux personnes qui partagent les convictions de l'organisation selon laquelle l'homosexualité est immorale et que le mouvement homosexuel  est destructeur pour l'Amérique et met directement la liberté religieuse en danger.

Au cours du séminaire, Le Professeur  Rena Lindevaldsen de la Liberty Université school of Law expliquera aux participants  les enjeux de la bataille juridique qui se déroule aux Etats-Unis entre les partisans des droits LGBT et ceux qui veulent défendre les lois qui régissent la liberté de culte (notamment le Premier Amendement)*.

*« Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de la parole ou de la presse, ou le droit qu'a le peuple de s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des torts dont il a à se plaindre. »

Si vous comprenez l'anglais , écoutez ce discours du Pr Lindevaldsen, la rhétorique en est édifiante et contraste avec le ton doucement persuasif employé par l'orateur.

Le plus de Gay Kosmopol

Inversons un moment les rôles et imaginons un instant qu'une association LGBT américaine organise un séminaire anti fondamentaliste et  invite des ados de plus de 14 ans à venir y apprendre comment  combattre les visées des mouvements religieux fondamentalistes. Imaginons encore que cette association sollicite des adultes pour qu'ils prennent en charge les frais d'inscription des ados. Que se passerait-il? Comment les organisations fondamentalistes réagiraient-elles, quels propos (haineux) émettraient-elles? Et iraient-elles en justice pour faire interdire le séminaire au nom de la protection de l'enfance et de la jeunesse? Quels amalgames nauséabonds produiraient-elles?

08:01 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : chicago, usa, etats-unis, fondamentalisme, premier amendement, homophobie, aftah | | |  Facebook |

16/11/2008

USA: manifestations pour le droit au mariage. Au Canada et en Europe, des manifs de soutien.

blog-gay-protest-top

                                       Photo: 365gay.com

Hier, samedi 15 novembre, de la Côte Est à la Côte Ouest des Etats-Unis, et aussi à Hawai, près de 3OO manifestations ont été organisées à la même heure pour protester contre l'annulation du droit au mariage pour les gays et les lesbiennes par le vote populaire californien.

Des slogans étaient scandés par les manifestants qui étaient nombreux à porter des bannières arc-en-ciel ou à les arborer:

-"What do we want?" Que voulons-nous?

-"Equal rights," . L'égalité des droits!

-"When do we want it?"Pour quand?

-"Now!" Tout de suite!

gayprotesteprop8

A Manhattan, des barricades furent dressées et on pouvait lire sur des pancartes portées par les manifestants:

-"Love and Unity not hate," L'Amour et l'unité, pas la haine 

-"All we need is love,"

D'autres chantaient:

-"Yes, we will,"  sur l'air du "Yes we can" qui a conduit à la victoire d'Obama.

Quelques déclarations:

-“Civil marriages are a civil right, and we’re going to keep fighting until we get the rights we deserve as American citizens,” Les mariages civils sont un droit civique, et nous continuerons à nous battre jusqu'à ce que nous aurons acquis les droits auxquels nous avons droit en tant que citoyens américains.

-"We are the American family, we live next door to you, we teach your children, we take care of your elderly,” Nous sommes la famille américaine, nous sommes vos voisins, nous enseignons dans les écoles de vos enfants, nous prenons soins de vos parents plus âgés.

“If we can move anybody past anger and have a respectful conversation, then you can plant the seed of change,” C'est en menant  une personne au-delà de son ressentiment, et en ayant une conversation respectueuse avec elle que l'on plante la semence du changement. Les organisateurs avaient de fait encouragé les manifestants à ne pas produire de slogans et d'attitudes agressives, mais bien sûr tous les manifestants n'ont pas suivi ces conseils tant les gays et les lesbiennes américains sont ulcérés.

De nombreux manifestants demandaient aussi au Président-élu OBAMA de ne pas les oublier dans leur revendication d'obtenir l'égalité des droits.

A Los Angeles, les milliers de manifestants ont dû subir une contre-manifestation. Voici ce que disait un contre-manifestant:

"There is nothing civil about a man marrying another man," Un homme qui en épouse un autre, cela n'a rien de civil (ou de civique).

Au Canada et en Europe ( à Paris, à Berlin, à Madrid et à Bruxelles devant l'ambassade des Etats-Unis) des manifestations de soutien aux gays et lesbiennes américain.e.s ont été organisées.

La plupart de ces manifestations ont été fimées et postées sur youtube. Voici quelques-unes de ces videos, qui témoignent de la détermination des manifestants et de l'ampleur du mouvement :

 BOSTON

PHILADEPHIA

DENVER,COLORADO

ATLANTA

SEATTLE

CHICAGO

PORTLAND, OREGON

 

DALLAS, TEXAS

Pour des infos plus détaillées, voyez par exemple:  Reuters, New York Times, Minneapolis Star Tribune, Boston Globe, Wichita Eagle, Fresno Bee, Knoxville News, Florida Times Union, Seattle Times, Missoulian