18/07/2010

Outcasts: un film sur les lesbiennes et l'holocauste

outcasts.jpg 

Outcasts.
Movie about Lesbiennes in Berlin and Holocaust.
Outcasts - NFTVA 1991 -
Written and Directed by Leigh B. Grode, Cast: Fifi L'Amour, David de Most, Jacqui Sundbery, Leigh B. Grode, Josine Fonderie, Patty Trossel, Louise Dunn, Marjena Moll, Helen Hill-Armacost.
Production Team: Ina Dekker & Joosje Vrijdaghs

 

 

 

Grand merci à Tales of the other part of the town d'avoir signalé le film!

18/06/2010

Pacs à l'allemande: l'opposition exige l'égalité des droits pour les gays et les lesbiennes

portal_475

Les deux partis d'opposition de gauche (le socialistes du SPD et Die Linke/la gauche ultra) se font fort d'obtenir une égalité totale des droits entre partenariat civil enregistré et mariage au Bundestag. Ce jeudi, ils ont enjoint le gouvernement allemand d'introduire une proposition de loi qui mette en tous points sur pied d'égalité les droits et devoirs du mariage et ceux des partenariats enregistrés et qui abolisse les discriminations qui persistent encore.

Rappelons que le mariage est en Allemagne réservé aux seuls  couples de sexe différent.

Dans leur réquisitoire, les socio-démocrates du SPD expliquent que même si les actuels partenariats enregistrés offrent aux partenaires un encadrement légal garanti, les partenaires n'ont pas encore obtenu l'égalité totale des droits. Ainsi l'adoption commune d'un enfant n'est pas encore possible, alors qu'une étude commandée par le Minsitère de la Justice a démontré que les enfants grandissent exactement de la même manière dans les familles homoparentales que dans les familles hétéroparentales. De même, au regard de l'impôt sur les personnes physiques les partenaires enregistrés restent discriminés par rapport aux couples mariés. Enfin, dans le service public, les droits des partenaires ne sont que partiellement garantis par rapport à ceux des conjoints.

Le réquisitoire de la gauche ultra (Die Linke) va encore plus loin et propose de démanteler progressivement le partenariat civil pour le remplacer par l'ouverture du mariage aux personnes du même sexe, et demande au gouvernement fédéral d'introduire un projet de loi qui aille en ce sens. Die Linke considère que si l'introduction du partenariat enregistré a certes été un pas dans la bonne direction, l'exclusion des gays et des lesbiennes de l'institution du mariage reste discriminatoire.

Rappelons que la Cour Suprême de Karlsruhe a estimé dans un jugement récent que la Constitution allemande impose l'égalité des droits pour tous et que par ailleurs une mise sur pied d'égalité des partenariats civils et du mariage ne pourrait être considéré comme nuisible à cette dernière institution. On perçoit bien que la fin des discriminations est dans l'air pour les gays et les lesbiennes allemand.e.s.

Source du texte et de la photo: le site officiel du Bundestag.

Traduction et commentaires: Luclebelge

06:53 Publié dans Mariage, pacs, et contrats | Lien permanent | Tags : partenariat enregistre, union civile, allemagne, bndestag, spd, die linke, pacs | | |  Facebook |

23/05/2010

Les pacsés allemands paieront les mêmes droits de succession que les couples mariés

La coalition de centre-droite au pouvoir en Allemagne a décidé d'aligner les droits de succession et de transmission de biens immobiliers des conjoints liés par un partenariat enregistré (contrat d'union civile à l'allemande) sur celui des conjoints liés par le mariage. Cela ne donne toujours pas l'égalité totale des droits, mais il s'agit d'une avancée significative, qui n'est certainement pas concédée de bon coeur par le parti de la chancelière Merkel, la CDU/CSU, qui y a été contraint par une décision de la Cour constitutionnelle. La manière de calculer l'impôt sur le revenu reste différente: les couples mariés doivent en effet rentrer une déclaration commune alors que les partenaires enregistrés rentrent des déclarations séparées. Et les montants en jeu pour le calcul de l'impôt sur les revenus est nettement plus important que les montants qui concernent les droits de succession. Dans la plupart des cas, les couples mariés restent favorisés.

Les libéraux du FDP de Guido Westerwelle, le parti actuellement coalisé avec la CDU, s'attribuent la paternité de la nouvelle mesure et soulignent qu'elle faisait partie de leur  programme électoral. Les Verts rappellent cependant  que le FDP avait refusé une modification du code des impôts l'an dernier.

La nouvelle mesure sera déjà d'application pour l'année fiscale 2010: les couples liés par un partenariat enregistré ne seront plus discriminés par rapport aux couples mariés quant à l'imposition sur les donations et les droits de successsion. Cette adaptation découle d'un jugement rendu en octobre dernier  par la Haute Cour constitutionnelle de Karlsruhe.

Ainsi l'évolution vers l'égalité suit-elle son petit bonhomme de chemin, malgré les résistances marquées du  parti chrétien démocrate d'Angela Merkel. En 2008 déjà, alors que la CDU était en grande coalition avec les socialistes, elle avait dû concéder une première égalisation des droits de succession: le montant libre d'impôts en cas de succession dans le cadre d'un partenariat enregistré était passé de 5.200 à 500.000 euros, comme pour les couples mariés. Pour les montants qui dépassaient cette somme, la CDU avait obtenu que la taxation sur l'héritage reste supérieure pour les couples homosexuels. Les sommes qui dépassaient le demi-million d'euros étaient taxées de 30 à 50 pour cent pour les couples homos, contre 7 à 30 pour cent pour les couples hétéros.

Les couples gays sortent bien sûr gagnants de l'opération, mais devront continuer de se battre pour obtenir la pleine égalité des droits. Il serait tellement plus simple d'en décider une fois pour toutes et de soit accorder une égalité plémière selon  par exemple le modèle britannique soit d'ouvrir le droit au mariage des couples gays.

En attendant un changement de coalition plus favorable aux droits des gays, reste le recours aux tribunaux, une procédure plus longue et plus épuisante.

En Allemagne, des relents du  vieux modèle de la famille KKK (Küche, Kinder, Kirche/la cuisine, les enfants, l'église) semblent encore vouloir quelque peu résister aux avancées de l'Histoire. Mais peut-être ne s'agit-il plus que d'une question de temps.

Via notamment Queer.de et le site du Ministère allemand de la Justice

12/04/2010

Les catholiques allemands indignés: la couverture du magazine satirique TITANIC serait par trop scandaleuse

Sous le titre Kirche heute (L'église d'aujourd'hui), le magazine satirique allemand Titanic présente une image que d'aucuns trouvent trop explicite. Des catholiques allemands considèrent en effet qu'il s'agit d'une incitation à la haine. Mais la rédaction de Titanic ne voit dans sa page de couveture qu'un prêtre priant devant un crucifix...

titanic

 

10:28 Publié dans Religions, haines et tolérances | Lien permanent | Tags : pedophilie, allemagne, titanic, eglise catholique | | |  Facebook |

03/04/2010

Le Land de Berlin veut le mariage gay et lesbien

70px-Coat_of_arms_of_Berlin_svg

Le Sénat du Land de Berlin a décidé d'introduire une résolution au Bundesrat (Parlement fédéral allemand) visant à légaliser le mariage des personnes du même sexe. Dans sa résolution, le Sénat berlinois estime que la seule manière d'octroyer des droits pleinement égalitaires aux couples gays et lesbiens est de leur offrir la possibilité du mariage civil, à l'instar de la Hollande, de la Belgique, de la Norvège, de la Suède, du Portugal et bientôt du Grand-Duché du Luxembourg.

Il n'y a actuellement pas de majorité au Parlement allemand pour voter une telle loi, si la résolution du Parlement allemand venait à être transformée en une proposition de loi. Sauf si le partenaire libéral de la coalition au pouvoir, le FDP, consentait la liberté du vote à ses parlementaires. On sait que le partenaire principal de la coalition, les chrétiens-démocrates de la Chancelière Merkel, y est opposé.

Les associations LGBT allemandes se sont bien sûr réjouies à l'annonce de l'initiative du Sénat berlinois.

07:15 Publié dans Mariage, pacs, et contrats | Lien permanent | Tags : berlin, mariage gay, mariage, bundesrat, gay, lesbienne, allemagne | | |  Facebook |

07/01/2010

Les socialistes allemands veulent modifier la constitution pour protéger les homosexuels

Grundgesetz-Le groupe socialiste (SPD) au Bundestag allemand a introduit une proposition de modification de l'article 3 de la Constitution (Grundgesetz). L'article 3 stipule que tous les hommes sont égaux en droit face à la loi. Il interdit corollairement toute discrimination touchant aux huit catégories suivantes: le sexe, l'origine,  la race, la langue, la provenance, la religion, les convictions religieuses et politiques, le handicap. A ces catégories, les socialistes souhaitent ajouter  l'identité sexuelle.

Il y a peu de chance que la proposition de modification aboutisse: il faut en effet une majorité des deux tiers pour que l'Assemblée législative modifie un article de la Constitution. Et cela d'autant plus que certains parlementaires estiment que la Constitution protège déjà les homosexuels et qu'il n'est pas nécessaire de la modifier. C'est notamment l'avis du Ministre de la Justice, un libéral du FDP.

Rappelons que la Constitution allemande a pénalisé l'homosexualité jusqu'en 1969, par son fameux article 175, de sinistre mémoire. L'argumentation socialiste préconise la modification de l'article 3 en raison de l'hostilité et des agressions constantes qu'ont à subir les homosexuels. Les socialistes sont en perte de vitesse en Allemagne. Il y a quelques années, alors qu'ils gouvernaient en coalition avec les Verts, ils auraient été bien inspirés de suivre les idées avant-gardistes de leurs partenaires qui souhaitaient légiférer pour une pleine égalité des droits, mais les temps n'étaient apparemment pas mûrs...

En attendant, cela nous donne cette affiche insolite pour mettre un sourire sur le gel permanent que nous subissons pour l'instant. Le texte dit: Ce qui manque encore à la Constitution...Changer l'article 3. Les gays et les lesbiennes du SPD.

 article 3

Source: Queer.de 

 

13/12/2009

Insolite: la justice allemande reconnaît la paternité d'une femme

La cour d'appel de Cologne a estimé qu'une femme qui vit une relation lesbienne peut être légalement reconnue comme le père d'un enfant du couple. La justice a dû intervenir dans cette affaire suite aux doutes qu'avaient émis un employé municipal en charge de l'état civil. L'employé s'était en effet demandé si une femme prénommée Brigitte pouvait être inscrite comme le père de l'enfant au registre d'état civil.

Comment une femme peut-elle être père? Brigitte est une femme transsexuelle. Avant de subir les opérations qui ont fait d'elle une femme, Brigitte s'appelait Bernd et avait pris soin de faire congeler son sperme.  Le sperme préservé a ensuite permis la fécondation artificielle de sa partenaire, alors que Brigitte était déjà devenue femme. Le couple a ensuite fait  officialiser son union par un contrat d'union civile et Brigitte s'est faite enregistrer comme le père de l'enfant .

Voici ce que les juges ont estimé dans leurs attendus que le rapport avec les enfants doit pouvoir rester intact nonobstant le changement de sexe. Et cela vaut aussi après que le changement de sexe ait eu lieu. Connaître sa propre origine est d'une importance toute particulière pour les enfants.

Un cas sans doute unique dans les annales de la justice allemande.

Source: toute la presse allemande, dont, par exemple, l'article du Süddeutsche Zeitung.

08:56 Publié dans Homoparentalité | Lien permanent | Tags : lesbienne, lesbiennes, acs, allemagne, cologne, insolite, paternite, maternite, famille, droit familial | | |  Facebook |