27/09/2008

Recherche lesbiennes de plus de 70 ans

Pour le mémoire de fin d'études de Charline, contactez-la ou faites passer le message...

Bonjour à tou-te-s,

Je cherche, pour mon mémoire en histoire, des femmes de plus de 70 ans, lesbiennes, bisexuelles, ou ayant simplement eu un béguin pour une femme, qui pourraient témoigner (de manière anonyme ou nominative, au choix) de leur vie et/ou de la vie des femmes aimant les femmes, dans les années '40 et '50 en Belgique.

Interrogez vos grandes-tantes... et faites passer.

Merci d'avance,

Charline

charline.herbin[at]gmail.com

16:50 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : troisieme age, lesbienne, bi, bisexuelle, histoire, recherche | | |  Facebook |

26/08/2008

Expo lesbienne au musée de Berlin

l-projekt2
Une expo sur la vie des lesbiennes intitulée L-PROJEKT vient d'être inaugurée ce 21 août au Schwulesmuseum de Berlin. A visiter jusqu'en décembre. Elle a pour objet la vie des lesbiennes et du mouvement lesbienà Berlin depuis les années 70 jusqu'à nos jours. 40 années de vie et de combat à découvrir. Pour en savoir plus, clique sur les hyperliens.

l-projekt

07:30 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : tourisme, expo, exposition, berlin, allemagne, lesbienne, feminisme | | |  Facebook |

11/08/2008

Nouvelle série lesbienne: THE SEER

Après L-World, The Seer. Voir le site de la série pour plus d'infos.

theseer

 

 

 

 

 

 

 

 theseer2

 The Seer - Trailer


 

10:33 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : serie, the seer, police, television, tele, lesbienne | | |  Facebook |

23/07/2008

Lesbienne: pas une AOC

LESBOS: la justice grecque a mis fin à cette affaire ridicule:le terme lesbienne n'est pas une appelation d'origine contrôlée. Les lesbiennes grecques pourront continuer à être ...homosexuelles, et les Lesbiennes (habitantes de Lesbos) seront soit hétéros, soit bi, soit lesbiennes ou trans s'il leur en plaît ainsi. Voir l'article de E-llico, par exemple.

lesbo

E-llico: Grèce : la justice rejette la requête d'habitants de Lesbos contre la communauté LGBT

Un tribunal d'Athènes a rejeté hier la requête d'habitants de l'ïle de Lesbos qui voulaient faire interdire l'usage du mot "lesbienne" pour définir les femmes homosexuelles.

La justice grecque a estimé que l'usage du qualificatif "lesbienne" ne pouvait être interdit aux homosexuelles, comme le demandaient certains habitants de l'île de Lesbos qui parlaient d'une "confiscation offensante" du terme par ces dernières.

22:20 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : lesbos, greece, grece, discrimination, homophobie, lesbienne | | |  Facebook |

03/07/2008

Lesbos et Lucien de Samosate

L'île de Lesbos et ses habitantes reçoivent un éclairage particulier dans l'oeuvre de Lucien de Samosate, un auteur grec prolifique du deuxième siècle de notre ère. Le propos de cette fiche est de montrer que l'île de Lesbos est réputée pour l'amour qui porte son nom dès le deuxième siècle. Les tribades y sont plus nombreuses qu'ailleurs, note Lucien.

Lucien lucien 2

 Voici comment Philippe Renaut, un spécialiste de Lucien, présente le Dialogue des courtisanes du satiriste flamboyant (pour le texte complet de la présentation, cliquer ici):

Lucien, un des plus grands auteurs satiriques de tous les temps, est le maître incontesté du dialogue philosophique mais un dialogue détourné de sa vocation originelle. Les Dialogues de courtisanes énumèrent avec cocasserie divers types humains : la prostituée cupide, la jeune courtisane encore niaise, le « Don Juan », le jeune homme impatient mal surveillé par son précepteur, l’amant crotté, bref, tout une galerie de portraits peinte de manière très pittoresque et qui s’inspire nettement de Ménandre et de la Comédie nouvelle.

Parmi tous ces types humains qui dialoguent, voici le célèbre dialogue qui présente l'amour lesbien: Leena a connu l'amour saphique et est interrogée par Clonarion.

CLONARION, LEENA

CLONARION
On en dit de belles sur toi, Lééna ; que Mégilla, cette riche Lesbienne, te caresse comme ferait un homme. Vous vivez ensemble et il se passe je ne sais quoi entre vous. Tu rougis. Qu'en est-il ? Cela est-il vrai ?

LEENA
Il y a du vrai. J'en suis toute confuse. C'est monstrueux.

CLONARION
Qu'est-ce, par Cérès ? Que veut-elle ? Que faites-vous ensemble ? Tu ne m'aimes point, autrement tu me dirais tout.

LEENA
Je t'aime plus que personne : mais j'ai honte de le dire, cette femme a les goûts d'un homme.

CLONARION
Tu veux dire sans doute que c'est quelque Tribade, comme il y en a beaucoup en cette île, qui n'aiment pas les hommes, et qui font l'office d'hommes avec les femmes.

LEENA
C'est quelque chose de semblable.

CLONARION
Conte-moi comment elle te déclara sa passion, ce que tu lui répondis, et tout ce qui s'en suivit.

LEENA
Elle avait organisé une partie avec Démonasse de Corinthe, femme riche et ayant les mêmes habitudes ; et elles m'envoyèrent chercher comme musicienne, pour chanter et jouer de la cithare pendant leur repas. Quand j'eus fini de chanter et que c'était l'heure de se coucher, Mégilla qui, avec sa compagne, avait bien bu, me dit : «Allons, Lééna, il va faire bon dormir ; tu te coucheras entre nous deux».

CLONARION
Tu l'as fait ; et après ?

LEENA
Elles m'ont embrassée comme des hommes, non seulement en appliquant les lèvres, en entr'ouvrant la bouche, en me pressant le sein ; Démonasse même me mordait en me donnant des baisers. Pour moi, je ne voyais pas où elles voulaient en venir. Enfin Mégilla, toute en fureur ôta sa chevelure postiche parfaitement ajustée, et se montra toute nue, la tête rasée comme un athlète, ce qui accrut encore ma surprise. Alors prenant la parole : «As-tu jamais vu, me dit-elle, un plus beau garçon ? - Je ne vois point là de garçon, Mégilla. - Ne m'offense point, dit-elle, je ne m'appelle pas Mégilla, mais Mégel ; et j'ai depuis longtemps épousé Démonasse ; elle est ma femme». Je me pris à rire à ce discours, et lui dis : «Quoi ! tu nous as trompées si longtemps étant homme, et passant pour femme, comme Achille parmi les filles sous ses habits de pourpre ? Mais alors tu as tout ce qu'a un homme et tu te conduis en mari avec Démonasse ? - Non, dit-elle, je n'ai pas tout ce qu'il faut, mais je n'en ai pas besoin et, si tu veux l'éprouver, tu verras qu'il ne me manque rien pour te satisfaire. - Alors tu es un hermaphrodite, lui dis-je, et tu ressembles à ceux dont on dit qu'ils ont les deux sexes ?» En effet, Clonarion, j'ignorais ce qui en était. «Non, me répondit-elle, je suis vraiment un homme. - C'est, repris-je, ce que m'a raconté la Béotienne Isménodore, joueuse de flûte qui me disait les histoires de son pays, qu'il y a eu jadis un illustre devin, du nom de Tirésias, changé de femme en homme. Sans doute qu'il t'est arrivé quelque chose de pareil. - Non, Lééna, je suis venue au monde comme vous toutes ; mais j'ai les goûts et les désirs d'un homme. - Et ces désirs te suffisent ? - Laisse-moi faire, Lééna, si tu ne me crois pas, et tu verras que je suis vraiment un homme. J'ai ce dont il est besoin pour te persuader ; allons, laisse-toi faire et tu verras». J'ai cédé, Clonarion ; elle m'offrait d'ailleurs un collier et une robe d'un fort beau tissu. Je l'ai prise dans mes bras, comme un homme : elle m'a embrassée et m'a paru goûter le plus vif plaisir.

CLONARION
Mais que fit-elle, et comment ? Car c'est là ce qu'il faudrait me dire.

LEENA
N'en demande pas davantage. Ce n'est pas beau. Par Vénus, je ne t'en dirai rien.

(traduction Belin de Ballu 1788, la traduction complète se trouve en ligne en cliquant ici

02/07/2008

Lesbianiser ou du bon usage des toponymes

Nous savons qu'un toponyme, un nom de lieu, peut servir de base à la création d'un substantif ou d'un verbe qui désignent les pratiques des habitants du lieu en question. Et il s'agit souvent d'un terme péjoratif qui vise à dénigrer les habitants du dit lieu ou en tout cas leurs pratiques.

Ainsi des habitants de Sodome qui voulaient, raconte la Genèse,  s'approprier les beautés postérieures des trois anges venus visiter Abraham. Le goût antique pour le coït anal fut appelé la sodomie, le verbe désignant la pénétration postérieure: sodomiser, l'adepte de la sodomie, le sodomite. Voici une reproduction du tableau de Restout (1736): Abraham lave les pieds des trois anges dans un geste d'hospitalité, avant que les habitants de Lot n'en réclament les charmes.

abraham anges

Ainsi du terme bruxellisation (en néerlandais: verbrusseling), un terme utilisé par les urbanistes pour désigner le développement anarchique d’une ville ancienne livrée aux promoteurs. Ce phénomène doit son nom à la ville de Bruxelles où il fut particulièrement sensible dans les années 1960 et 1970, alors que la ville était livrée aux rêves de cité du futur de promoteurs incontrôlés. Voir à ce  propos l'article de Wikipedia qui lui y est consacré. Cette photo trouvée sur le net illustre la bruxellisation: ici, le paysage urbain traditionnel très plane est balafré par une tour moderne.

bruxellisation

Le terme lesbienne a  ainsi pu recevoir dans son évolution sémantique une nouvelle acception: à la désignation ethnique s'est ajoutée la qualification sexuelle.  La Lesbienne (en français avec une majuscule) désigne l'habitante de l'île de Lesbos. Comme la poétesse Sapho habitait l'île de Lesbos et célébrait la beauté de ses compagnes, la lesbienne a, par glissement sémantqiue, aussi désigné la femme homosexuelle.

Lesbiens%20de%20lesbos

Mes fidèles lectrices et lecteurs (qu'ils soient ici remerciés et encensés comme il convient) savent, par des articles précédents, qu'en Grèce, un procès oppose ces temps derniers certains Lesbiens et certaines Lesbiennes (habitants de Lesbos) à un mouvement associatif homosexuel grec (OLKE) qui se voit reprocher d'oser utiliser le terme de lesbienne dans l'acronyme qui désigne l'organisation (le L de Olke, pour lesbienne). (Voir par exemple l'article d'Alter Héros)Cela nous paraît ridicule, mais en Grèce l'utilisation des toponymes est prise très au sérieux: ainsi la Grèce et la Fyrom (Former yougoslavic republic of Makedonia) sont-elles en dispute diplomatique grave sur l'utilisation du terme Macédoine pour désigner leurs territoires. Il va de soi bien sûr que les enjeux sont différents, et que Grecs et "Fyrominiens" en font toute une macédoine.

056
Stand de Olke à la gay pride d'Athènes en juin 2008

 

Aux Lesbiens et aux Lesbiennes offusqués et procéduriers, sans doute serait-il bon de rappeler l'usage antique du terme LESBIANISER (Lesbiazein/ λεσβιάζειν ou Lesbizein en grec antique). Nous sommes  en train de découvrir, -rien que du bonheur!- la passionnante étude de Sandra BOEHRINGER consacré à l'homosexualité féminine dans l'Antiquité (cliquer ici pour la référence). Madame Boehringer y étudie en trois pages la sémantique du verbe grec antique LESBIAZEIN/λεσβιάζειν (pp.61 à 63), dont la création remonte sans doute au VIème siècle BC, et qui trouve son plein emploi au Vème siècle. Le terme est attesté tant chez Galien que chez Aristophane et est utilisé pour désigner les pratiques sexuelles des habitant.e.s de l'île de Lesbos de l'époque. LESBIAZEIN/ λεσβιάζειν voulait très probablement dire faire une fellation (entre un homme et une femme ou entre deux hommes). Précisons que dans ces temps mémorables, Athènes et Mytilène (la ville principale de l'île de Lesbos) furent  en guerre, et qu'en temps de guerre plus encore qu'en temps de paix, il est habituel de se gausser  de l'ennemi en lui attribuant des pratiques sexuelles considérées comme honteuses ou méprisables.

sandra

Lesbianiser ne désignait en aucun cas des pratiques homosexuelles féminines. On le sait, la fellation n'est que fort peu pratiquée entre lesbiennes, restriction faite de l'usage de godemichés.

Sandra Boehringer mentionne que l'association directe du nom de Lesbos avec les relations sexuelles entre femmes n'apparaîtra explicitement que dans les oeuvres de Lucien (IIème siècle PCN), précisément dans ses Dialogues des courtisanes.

Cela pourrait donner à réfléchir tant aux plaignants lesbiens contemporains qu'à leurs juges. Est-il bien convenable d'aller en justice pour essayer de juguler l'extension sémantique d'un terme? D'autant plus qu'au regard du Temps, les moeurs et les usages changent. Aujourd'hui, plus personne ne  pense à traiter les Lesbienn.ne.s  de tailleurs de pipes, mais il est vrai cependant qu'ils se battent encore pour des queues...de cerises.

09:38 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : semantique, lesbos, mytilene, lesbienne, lesbiennes, olke, grece, greece | | |  Facebook |

30/06/2008

Je suis lesbienne, dans toutes les langues

Afrikaans: Ek is lesbies.
American Sign Language: Sign
"I", then "lesbian" (click for MOV video files).
Albanian: Jam lesbike.
Basque: Lesbiana naiz.
Bulgarian: Аз съм лезбийка.Az sym lezbijka.
Catalan: Sóc lesbiana.
Chinese, Mandarin: 我是一个女同性恋者。Wǒ shì yī gè nǚ tóng xìng liàn zhě.
Croatian: Ja sam lezbijka.
Dutch: Ik ben lesbies.
Esperanto: Mi estas lesbanino.
Estonian: Olen lesbi.
Finnish: Mä oon lesbo. (colloquial)Minä olen lesbolainen. (formal)
French: Je suis lesbienne.
German: Ich bin lesbisch.
Greek, Modern: Είμαι λεσβία.Eimai lesvia.
Hebrew: אני לסבית.Ani lesbit.
Hungarian: Leszbikus vagyok.
Icelandic: Ég er lesbía.
Indonesian: Saya lesbi.
Irish: Is leispiach mé.
Japanese: 私はレズよ。Watashi wa rezu yo.
Klingon: be'pu' vIparHa'
Korean: 전 레즈비언 인데요. (colloquial)Chon lesbian indaeyo. 저는 레즈비언 입니다. (formal)Chonin lesbian imnida.
Latin: Tribas sum.
Lojban: .i mi mitpavycinglenim
Malay: Awak lesbian.
Norwegian, Bokmål: Jeg er lesbisk.
Norwegian, Nynorsk: Eg er lesbisk.
Oou: []= =_ ?
Polish: Jestem lesbijką.
Portuguese: Eu sou lésbica.
Romanian: Sunt lesbianã.
Russian: Я лесбиянка.Ya lezbiyanka.
Scots Gaelic: Is leisbeach a th' annam.
Spanish: Soy lesbiana.
Swahili: Mimi ni msagaji.
Swedish: Jag är lesbisk.
Tagalog: Tomboy ako.
Thai: ดิฉันเป็นเลสเบี้ยน Di chan phen lesbian.
Toki Pona: mi olin e meli.
Turkish: Ben lezbiyenim.
Welsh: Dw i'n hoyw.

Cela viendrait du site http://www.kisa.ca/, mais je ne l'y ai point trouvé

 

07:15 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : langue, langues, polyglotte, dictionnaire, lesbienne, traduction | | |  Facebook |