27/11/2009

Viols correctifs de lesbiennes en Afrique du Sud: l'effet papillon

L'émission L'effet papillon sur Canal+ a présenté un reportage intitulé Gazon Maudit qui évoque la terrible condition des femmes lesbiennes dans ce pays.

06:09 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : lesbienne, afrique du sud | | |  Facebook |

24/11/2009

Agression d'un couple de lesbiennes dans l'Essonne : SOS homophobie se porte partie civile.

soshomophobie

Un communiqué de presse de SOS homophobie

Paris, le 23 novembre 2009


Agression d'un couple de lesbiennes dans l'Essonne : SOS homophobie se porte partie civile.

Le 2 juillet dernier, Cynthia et Priscilla, un couple de lesbiennes habitant ensemble à Epinay-sous-Sénart (Essonne), ont été agressées physiquement par quatre jeunes. Cette agression faisait suite à des insultes et menaces répétées depuis leur arrivée dans cette cité : on voulait faire partir " ces gouines " parce que " l'homosexualité, c'est péché ".

La lesbophobie au quotidien contre Cynthia et Priscilla a débuté dès le jour de leur emménagement à la cité des Gerbaux: insultes, remarques méprisantes, tags " Les gouines " sur leur immeuble… Le 2 juillet, l'agression dont elles ont été victimes a eu pour conséquences un nez fêlé pour l’une, un oeil poché et une dent abîmée pour l’autre, et quatre jours d'incapacité totale de travail pour chacune.

Leurs agresseurs ont aussitôt été interpellés, mais tous les quatre – dont trois mineurs – ont très vite été libérés. Durablement traumatisées, les deux amoureuses ont décidé de quitter le quartier ne se sentant pas en sécurité puisque leurs agresseurs avaient été relâchés.

Ce mardi 24 novembre, veille de la Journée du lutte contre les violences faites aux femmes, se tient à Evry le procès à huis-clos des trois mineurs impliqués, le majeur ayant déjà été jugé en septembre dernier. SOS homophobie s'est constituée partie civile aux côtés des victimes.

Cette affaire permet d'attirer l'attention sur les agressions dont les lesbiennes sont l'objet en France. Car, contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas seulement les gays mais également les lesbiennes qui sont victimes d'agressions physiques à caractère homophobe, dans la rue, au lycée ou dans leur voisinage.

Plusieurs faits survenus les mois passés en témoignent, confirmant les témoignages reçus par l'association sur sa ligne d'écoute anonyme :

- chassées de leur logement, Jessica et Virginie, résidant à Segré (Maine-et-Loire), l’ont également été à la mi-juin. Durant un an, une vingtaine de jeunes postés en bas de chez elles leur ont fait vivre un enfer, allant jusqu’à pointer sur elles une arme à feu.

- à Bondoufle (Essonne), début juin, c’est à visage couvert mais à mots ouverts qu’on s’en est pris à Aude et Hélène*. "Putain de lesbienne, tu pollues la rue" : cet infâme gribouillage ornait le pare-brise de leur voiture, vandalisée à plusieurs reprises.

- au parc Saint-Pierre, à Calais, le 30 mai, trois lesbiennes ont été frappées au visage en pleine rue par un homme de 25 ans, qui, pour sa défense, prétend "qu’il croyait s'en être pris à trois hommes..."

- au cœur de Metz, le 3 août, une femme de 30 ans a été bousculée puis frappée, après avoir été copieusement insultée.

- en septembre, une adolescente de 16 ans scolarisée dans un lycée d'Albi a subi un harcèlement puis une violente agression par des collégiennes parce qu'elle avait été vue échangeant un baiser avec sa petite amie.

- en novembre, toujours à Albi, un couple de lesbiennes a été violemment agressé à la sortie d'un bar après avoir été insulté : "On a vu que vous vous prenez pour des hommes, venez, on va vous sodomiser ".

Ces affaires confirment le constat établi par l'association depuis plusieurs années : les agresseurs sont le plus souvent des garçons jeunes, parfois mineurs, d'où l'urgence d'actions éducatives visant à déconstruire les préjugés sur les homosexuel-le-s.

SOS homophobie est une association mixte de lutte contre l'homophobie. A travers sa ligne d'écoute anonyme, elle vient en aide à toutes les victimes, femmes et hommes, d'actes et propos homophobes. Ligne Azur: 0 810 108 135.


En savoir plus sur la lesbophobie en France:
Synthèse de l'Enquête sur la lesbophobie :
http://www.sos-homophobie.org/documents/synthese_lesbopho...

Rapport sur l'homophobie 2009, chapitre sur la lesbophobie:
http://www.sos-homophobie.org/documents/ra2009.pdf page 80

Présentation de la Commission lesbophobie :
http://www.sos-homophobie.org/index.php?menu=3&menu_o...

Micro-trottoir "Etre lesbienne aujourd'hui" (vidéo de 15 min):
www.sos-homophobie.org/index.php?menu=1&menu_option=1...

07:27 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : l esbophobie, homophobie, lesbiennes, sos homophobie | | |  Facebook |

18/11/2009

Micro-trottoir: être lesbienne aujourd'hui

soshomophobie

"Être lesbienne aujourd'hui", un micro-trottoir réalisé par Stéphanie Arc et Quinn Huguet, en partenariat avec SOS homophobie, 2009.

A l'été 2009, que pensent les Français et les Françaises de l’homosexualité féminine ? Comment se représentent-ils les lesbiennes ? Quarante ans après mai 68, ont-ils encore des réticences face à ce mode de vie différent ? Pour le savoir, nous sommes allés à leur rencontre dans les rues de Paris. Avec enthousiasme, ils et elles nous ont livré leurs opinions sur ce qu’est l’homosexualité féminine, sur ses "causes", sur son acceptation sociale, sur le rôle des médias mais aussi sur le mariage et l’homoparentalité.

La commission lesbophobie de SOS homophobie, un an après la parution de sa grande Enquête sur la lesbophobie, s'est associée à ce projet qui offre un portrait pris sur le vif de nos contemporains sur ce sujet encore tabou.


Être lesbienne aujourd'hui, ce qu'ils et elles en pensent

07:15 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : lesbienne, lesbiennes, sos homophobie, homophobie, discrimination | | |  Facebook |

16/11/2009

Féminismes et lesbianismes

universite-femmes-1universite-femmes-2

feminisme-belgique

Tel est le titre du dernier numéro de la Chronique féministe, la publication de l'Université des femmes (Chronique féministe n°103-104, Septembre-Décembre 2009)

Au sommaire de ce numéro FEMINISMES ET LESBIANISMES :

Pré-Texte : Marie-Thérèse COENEN

1. Il était une fois…
«Ça existe !» se découvrir lesbienne dans la Belgique des années cinquante par Charline HERBIN
Petit focus historique sur les lesbiennes radicales à Bruxelles dans les années 70 et 80  par Dani FRANCK
Évolution historique du mouvement lesbien en Flandre à partir des années 70 par Marian LENS

2. Pour vivre heureuses, vivons cachées…
La lesbienne et la «femme normale et complète» par Irène KAUFER
LesBIennes, genre et socialisation par Rosine HORINCQ
La (vieille) lesbienne folle dans les combles par Elisabeth FRANKEN
Le baromètre de l’homophobie. Ou comment mesurer le degré d’homophobie de l’environnement de travail des gays et lesbiennes par  Inès de BIOLLEY
Discriminations des lesbiennes au travail par Chris CULLUS & Rosine HORINCQ
Les violences faites aux lesbiennes - une évidence pour la solidarité féministe ? par Irène ZEILINGER
Instantané des agressions de tous types envers les LGBT à Bruxelles par Yves DARIO

3. Au-delà des frontières
Femmes homosexuelles et d’origine étrangère en Belgique par Myriam MONHEIM
Lesbiennes en Afrique: une injonction à l’invisibilité et au silence par Joëlle Sambi NZEBA
Lesbiennes migrantes latino-américaines quelles spécificités ? par Pauline BERLAGE
Lesbiennes d’ici et d’ailleurs: Belgique, terre d’accueil et d’écueils par Françoise STICHELBAUT

4. Santé et violence au sein du couple
LesBIennes en santé par Rosine HORINCQ
La nécessité d’une analyse féministe radicale face aux phénomènes de la violence des femmes et des lesbiennes par Vanessa WATREMEZ

5. Mêmes droits !  Même conformité ?
Mariage ou mirage ?  par Irène KAUFER
À force de baiser, elles ont fini par se reproduire par Virginie JORTAY
Deux parents ou bien deux mamans ? par Martine GROSS
Lesbiennes et parents par Rosine HORINCQ
Homodéparentalité : dans l’intérêt de l’enfant (fiction) par Irène KAUFER 
Les lesbiennes et le mariage : une rencontre improbable ? par David PATERNOTTE

6. Quelques stratégies
Visibilités et invisibilité lesbiennes et nouvelles technologies par Françoise NIMAL
Les mouvements queer : les suites logiques aux lesbianismes par Max NISOL
Les lesbiennes et les gays une alliance de raison par Tanguy PINXTEREN

7. Un peu de lecture
Histoire de la littérature lesbienne par Sigrid DIEU
Bibliographie - Bibliothèque Léonie La Fonta

Pour commander ce numéro, cliquer ici

 

08:57 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : femnisme, lesbienne, lesbiennes, lesbianisme, universite des femmes | | |  Facebook |

14/11/2009

Dieu avait-il prévu les lesbiennes?

«Dieu avait-il prévu les lesbiennes? En God schiep de lesbienne?»

Une soirée de discussion organisée dans le cadre de la L-Week à la Maison Arc-en-ciel de Bruxelles  le jeudi 19 novembre à 20H

_ Discussion avec /discussie met Communauté du Christ Libérateur

(NL)Het is niet altijd gemakkelijk om gelovig en lesbisch te zijn. Er wordt veel dingen gezegd in naam van God, om te veroordelen, om te verwerpen... open discussie in alle respect voor ieders overtuiging.
(FR) Pas toujours facile d’être croyante quand on est lesbienne. Tant de choses sont dites au nom de Dieu, pour condamner, pour rejeter... discussion ouverte à tous dans le respect des convictions de chacune.

Adresse du jour: 42, rue Marché au Charbon, Bruxelles

01/09/2009

Lesbiennes anglaises et homoparentalité: légalisation du statut de la co-maman dès la naissance

fecondation

Les femmes engagées dans une relation de même sexe en Angleterre et au Pays de Galles pourront faire enregistrer leurs deux noms sur le certificat de naissance d'un enfant dont la conception est le résultat d'un traitement de fertilité, que leur relation soit enregistrée ou non. Le critère, c'est le fait que le couple ait suivi un traitement de fertilisation. La loi s'appliquera aux mamans qui ont suivi ce type de traitement après le 6 avril 2009.

La partenaire de la mère biologique pourra donc être enregistrée comme parent légal de l'enfant dès la naissance.

Selon les autorités responsables des services d'embryologie, 728 lesbiennes ont reçu un traitement de fertilisation in vitro entre 1999 et 2006. Pendant la période sous revue, 5211 lesbiennes ont aussi été inséminées artificiellement par donneur anonyme.

Les couples de lesbiennes au Royaume-Uni qui ont pris la décision de constituer une famille aimante ont enfin un accès égalitaire aux services qu'elles ont contribué à financer en tant que contribuables, a déclaré Ruth Hunt, de l'association LGBT Stonewall.

Source et plus d'infos sur BBC News

Photo: wikipedia 

30/08/2009

Mouvements lesbiens: ruptures et alliances, une publication de l'ILGA

Un communiqué de l'ILGA sous la plume de Patrizia Curzi

Les lesbiennes sont partout
Mouvements lesbiens : Ruptures et alliances
22/07/2009
Monde 

CoverBrochureILGAfortheweb

Les lesbiennes ont toujours été présentes dans divers mouvements de la société civile : avec les organisations de gays, dans les groupes féministes, ainsi que dans la sphère artistique et dans le combat pour la décolonisation et l'indépendance de leurs pays. Dans les décennies récentes, les lesbiennes ont été présentes dans le combat pour l'égalité des droits au bénéfice des femmes de couleur, des femmes aborigènes, et plus largement avec les mouvements féministes.

Lire la publication en ligne!

La présente publication, en anglais, est une collection d'expériences d'individus du monde entier, impliqué-e-s dans les mouvements lesbiens, la société civile et les organisations de droits humains. Il s'agissait de rendre hommage à ces lesbiennes qui, dans nombre d'endroits du monde, ont montré le chemin, à celles qui se sont impliquées activement dans la lutte pour le bien-être et pour la reconnaissance de leurs droits.

Certains des exemples positifs illustrent que «l'histoire peut être modifiée»et que certains groupes lesbiens sont parvenus à faire inclure leurs préoccupations dans celles d'autres mouvements. Certains se sont battus contre l'apartheid et dénoncent le racisme, d'autres travaillent pour construire la paix dans leur région, d'autres encore s'allient à des groupes discriminés ou vulnérables. Les lesbiennes ont montré plus de solidarité que les autres groupes, il faut que ce fait soit reconnu.
Les lesbiennes appliquent un mode de pensée révolutionnaire qui peut bénéficier à tou-te-s les acteurs et actrices au sein de notre société, qui se battent pour des droits égaux et pour la justice.

Partager des expériences et des connaissances et une façon d'acquérir des outils; avoir conscience de ces succès est le premier pas vers l'autonomie (empowerment) et la fierté. Ce rapport suit un fil conducteur positif, il veut renforcer le mouvement lesbien pour l'avenir plutôt que de s'attarder sur la victimisation.

Cette publication laissera aussi beaucoup de questions ouvertes, telles que: «qu'est-ce que le féminisme?», «est-ce que les problématiques lesbiennes sont plus liées aux problèmes des femmes ou aux problèmes des gays? » A tel endroit, vous pourrez trouver une réponse que sera contredite quelques pages plus loin par une expérience contraire. C'est probablement l'indication de la diversité et de la complexité des mouvements lesbiens.

Ce travail, nous l'espérons, accroîtra l'envie d'apprendre plus et de se laisser inspirer par ces mouvements différents mais étroitement liés. Il peut également être utilisé comme outil de formation pour que les jeunes féministes lesbiennes prennent leur destin en main, au sein du mouvement LGBT, et pour améliorer la conscience des organisations généralistes de l'importance de traiter des droits des lesbiennes.

Surtout, n'hésitez pas à faire circuler cette publication, à la mettre en ligne sur votre site et, surtout, à l'utiliser comme source d'inspiration et d'empowerment dans toutes vos actions.

«Les lesbiennes sont partout» et nous pouvons en être très fièr-e-s.

La publication est disponible en version pdf et en lecture seule sur le site de l'ILGA. Des versions papier peuvent être commandées contre paiement des frais postaux. Vous pouvez passer commande ou adresser vos suggestions et commentaires à l'adresse e-mail : women@ilga.org.


Patricia Curzi
Coordinatrice du Projet Femmes
ILGA

Source: le site de l'Ilga

11:15 Publié dans Lesbiennes | Lien permanent | Tags : lesbienne, femmes, lesbiennes, femme, ilga | | |  Facebook |