07/07/2010

N'accepte jamais de bonbons/boissons d'un inconnu

Tes parents ne te l'ont-ils pas répété mille fois? Ne suis jamais un inconnu qui te propose des bonbons, n'accepte jamais de bonbons d'un inconnu!

Ce conseil que l'on donne aux enfants, peut-être faudrait-il que nous nous le donnions à nous-mêmes et le donner aussi à nos copains gays en mal d'aventures...

met-police-logo

A Londres, la police de Camden conseille actuellement le public, et particulièrement les gays, d'être particulièrement prudents lorsque de parfaits inconnus leur proposent des boissons. Un gay s'est en effet récemment fait complètement dépouiller après avoir accepté une boisson droguée.

Le samedi 5 juin, cet homme de 46 ans sort en boîte sur Charing Cross. Vers trois heures du matin, il se décide à rentrer chez lui et emprunte  Shaftsbury Avenue lorsqu'un inconnu l'aborde et se met à flirter avec lui. L'inconnu l'accompagne pour un bout de chemin tout en lui faisant des avances. La victime a besoin de cash et va retirer de l'argent à un distributeur. On imagine que le suspect a alors pris mentalement note du code d'accès de la carte bancaire. Apparaît alors un autre homme, qui prétend être parent du premier. Cet homme a un flacon de whisky en poche et en propose une rasade à la victime, qui s'endort sur-le-champ. La victime s'est réveillée dans une chambre d'hotel dix heures après l'incident, sans sa carte crédit, son compte a été vidé. (Diverses sources, dont Oye! Times)

Racontée comme cela, cette histoire a tout l'air de la mésaventure d'un homme fort naïf. C'est pourtant ce qui est arrivé à plusieurs de nos connaissances ces dernières années, un peu partout sur la planète. En voici trois autres exemples:

  • A. passe un week-end à Madrid et prend un hotel proche de Chueca. A. aime beaucoup le sexe et trouve ses partenaires sur internet, dans les bars ou dans la rue. Rien de plus facile en se promenant à Chueca. Il rencontre un jeune homme qui lui plait beaucoup et ils décident rapidement d'aller dans sa chambre d'hotel. Le jeune homme propose d'aller acheter une bouteille de vin pour la boire ensemble dans la chambre. Arrivés à la chambre, il demande à A. s'il a des verres et A. répond que oui , à la salle de bains. Le jeune homme part avec la bouteille à la salle de bains pour remplir les verres. 24 heures plus tard, A. s'est réveillé dans sa chambre d'hôtel: son cash, ses cartes de crédit et son ordinateur portable avaient disparu. L'inconnu était aussi parvenu à lui faire prononcer le code d'accès au coffre de la chambre avant qu'il ne s'endorme profondément drogué.

  • B. est à Bangkok, une femme l'aborde. B. est jovial et très liant. La femme est très flirt et lui propose de lui offrir un rafraîchissement, que B. accepte. La femme s'éclipse pour aller acheter deux bouteilles de coca et revient avec les bouteilles ouvertes. Dès qu'il abu quelques gorgées, B. sent qu'il a envie de dormir, il se snt mal et nauséeux. Il dit à la femme qu'il veut rentrer à son hôtel et elle lui propose de l'accompagner. Comme B. est gay, il refuse. Il parvient à atteindre son hôtel et s'effondre dans la salle de bains de sa chambre. il se réveillera deux jours après, le front ensanglanté: il est sas doute tombé contre le lavabo.

  • C. est à Istanbul. Il est abordé dans la rue près de Sainte Sophie par un très séduisant jeune homme qui lui propose d'aller boire un thé dans un café à ciel ouvert. C. accepte, charmé d'avoir rencontré un si beau mec. En chemin vers le café, le jeune homme parle du thé qu'ils vont boire et dit à C. de ne pas s'étonner car le thé a un goût très spécial, une spécialité du coin lui dit-il. Comme C. est un accroc au Routard, il a lu la rubrique Dangers et enquiquinements dans laquelle le Routard prévient ses lecteurs de ce genre de mésaventures. C. se ravise et décline l'invitation, il a eu à temps la puce à l'oreille. l'inconnu a mal géré le coup, probablement.

Moralité: n'accepte pas de boissons d'un inconnu, en tout cas pas de boissons que l'on n'ouvre pas devant toi, ne quitte pas ton verre des yeux ou si la boisson est ouverte, fais le coup très flirt d'interchanger les verres comme un symbole de votre amitié naissante.

Ou alors, tu as le goût du risque, vis dangereusement...

Il y a aussi la solution de former un couple monogame avec quelqu'un qui t'a été présenté par des amis communs. 

06:11 Publié dans LGBT | Lien permanent | Tags : prevention, crime, camden, londres, agression, criminalite | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.