25/06/2010

CONCERT DE BEENIE MAN ANNULÉ … ET JUSTIFICATION LAMENTABLE DE COULEUR CAFÉ !

Un communiqué du Groupe facebook Plus jamais/Nooit meer homofobe zanger/chanteur @ Couleur Café : Really ?**

En 6 jours, nous avons été plus de 2000 personnes à nous indigner de la présence prochaine du chanteur homophobe Beenie Man pour la 21e édition du festival Couleur Café ! * Notre appel a très vite été relayé sur divers blogs et médias (francophones comme néerlandophones, jetez un œil sur les liens et photos du groupe… et réagissez aux commentaires des articles en ligne !).

En interpelant les organisateurs, les sponsors et les pouvoirs publics subsidiant de Couleur Café (Email-type/Standaard email voor verzending), nous sommes parvenus à faire pression sur les organisateurs qui ont finalement décidé d’annuler le concert prévu (comme beaucoup d’autres avant eux, de par le monde). Victoire ! Bravo à toutes & à tous !

Cependant, la communication du festival n’a fait qu’attiser notre indignation (au lieu de l’apaiser). En effet, loin de faire amende honorable et d’admettre qu’ils ont commis une erreur en programmant Beenie Man (à qui ils voulaient donner une 2e chance, sans jamais entendre nos arguments sur le fait que Beenie Man ne se soit jamais réellement repenti), ils préfèrent se positionner en victime d’une soi-disant campagne de dénigrement.

Extraits du communiqué de presse et [interventions de Patrick Wallens sur La Première] :

  • « Nous sommes absolument abasourdis par [la violence] de la campagne anti-Beenie Man prodiguée par certaines associations homosexuelles [très dures], n’hésitant pas à discréditer la réputation [et saborder] festival, [un travail de sape assez monstrueux] ».

  1. Selon eux, nous sommes donc tous homosexuels, avant d’être des défenseurs des droits humains (alors qu’Amnesty a été la première association a réagir, déjà en 2004 où le même artiste était également invité). Désigner les « associations homosexuelles » revient, selon nous, à encourager l’homophobie des fans de Beenie Man. Dès lors, nous tiendrons Couleur Café responsable de toute attaque provenant de ces fans et visant une personne LGBT.

  2. Nous sommes tous violents alors que nous avons juste utilisé les outils à notre disposition (Internet, pas des cordes, ni des [bazookas]) pour informer lesdits partenaires de notre indignation sans jamais discréditer le festival dans son ensemble. Nous avons d'ailleurs tenu à réagir à tous les propos publiés sur le groupe et qui allaient dans ce sens ou dans une critique générale de la culture jamaïcaine, du rasta, etc.

  • « Nous sommes révoltés que ces associations n’aient pas eu la décence de nous rencontrer pour dialoguer, [nous aurions peut-être changé d’avis]. ».

Avant de créer le groupe Facebook, nous avons commencé par appeler le festival dès que nous avons appris la programmation de Beenie Man à Couleur Café (soit ce vendredi 18 juin 2010). Après avoir déployé l'ensemble des arguments (ensuite repris sur le groupe), la responsable de la communication nous a exprimé une fin de non-recevoir. Amnesty avait, pour sa part, envoyé une lettre le 14 juin sans réponse satisfaisante : le dialogue était manifestement impossible. Il a fallu attendre les réactions des pouvoirs subsidiant ainsi que des sponsors pour que Couleur Café réagisse… et rencontre prochainement Amnesty.

Comme plusieurs d'entre vous, n'hésitez pas à réagir directement auprès de l'organisateur (p.wallens@couleurcafe.org), continuez à inviter vos amis à rejoindre le groupe et à relayer les réactions/infos reçues !

* pour info, la page officielle de Couleur Café sur Facebook a réussi à réunir seulement 8x plus de fans, alors qu’ils ont 20 ans d’existence… ces chiffres (vous) parlent ?

**Pour rejoindre le groupe ou simplement consulter ce qui y est publié, cliquer ici.
  • 05:24 Publié dans Chansons, musiques | Lien permanent | Tags : homophobie, couleur cafe, beenie man | | |  Facebook |

    Les commentaires sont fermés.