24/06/2010

Couleur Café: le commentaire de Degmi

L'ami Degmi m'envoie son commentaire, qui comprend des remarques intéressantes fort intéressantes. Je vous invite à le lire:

D'abord, on a gagné. C'est la première chose. Soyons pragmatiques: L'objectif, c'est de taper au porte-feuille des homophobes et on a gagné.
Ensuite, bravo à Zoé Genot, comme d'habitude.
Vous dites que ce festival a toujours lutter pour la tolérance et contre les discriminations... Oui, mais l'intolérance raciale uniquement. Il y a une tendance dans la gauche anti-raciste (et je suis de la gauche anti-raciste) à pardonner les traits les plus détestables des cultures musulmanes et africaines. Cette tolérance sans limite mène souvent à l'antisémitisme, à la misogynie et à l'homophobie. Il s'agit de bien identifier cette contradiction fondamentale car c'est en prenant clairement conscience que nous pourrons concilier anti-racisme et progressisme. Le défi n'est pas mince étant donné la violence de certains fondamentalistes. Zoé Genot y parvient, d'autres n'y parviennent pas. Je pense que Couleur café est sur le point de choisir son camp et c'est le mauvais camp. Gardons la tête froide dans cette guerre idéologique. Moi, je boycotte et j'encourage mes amis hétéros à boycotter.

13:46 Publié dans Chansons, musiques | Lien permanent | Tags : couleur cafe, beenie man | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.