22/06/2010

CONCERT DE BEENIE MAN ANNULÉ … ET JUSTIFICATION LAMENTABLE DE COULEUR CAFÉ !

Un Communiqué de presse de LaLucarne.org

En 4 jours, nous avons réussi à réunir, sur Facebook, plus de 1600 personnes s’indignant de la présence prochaine du chanteur homophobe Beenie Man pour la 21e édition du festival Couleur Café ! Notre appel a très vite été relayé sur divers blogs et médias (francophones comme néerlandophones). Adresse du groupe : http://www.facebook.com/group.php?gid=133336586693212

Pour rappel : Beenie Man, malgré plusieurs promesses de cesser de chanter des chansons homophobes (2004 et 2007), a encore interprété en public en 2009 la chanson ” Mi nah wallah “, dans laquelle il incite à égorger les homosexuels (c’était en Ouganda, pays qui veut, par ailleurs, introduire une loi contre l'homosexualité). Plusieurs liens ajoutés à notre groupe renforcent la conviction que ce chanteur ne s’est jamais réellement repenti. Plusieurs organisateurs de festivals (passés, présents et futurs) de par le monde ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en annulant le concert de Beenie Man programmé.

En interpelant les organisateurs, les sponsors et les pouvoirs publics subsidiant de Couleur Café, nous sommes parvenus à faire pression sur les organisateurs qui ont finalement décidé d’annuler le concert prévu.

Cependant, suite à la publication du communiqué de presse de Couleur Café du 22 juin 2010, nous nous devions de réagir. En effet, celui-ci comprend des allégations mensongères et portent atteinte au sérieux de notre démarche. Au lieu de faire amende honorable et admettre qu’ils ont commis une erreur en programmant Beenie Man, ils préfèrent se positionner en victime d’une soi-disant campagne de dénigrement.

Extrait 1 : « Dans le cas de Beenie Man, nous l’avons programmé car nous avions pris toutes les garanties artistiques et contractuelles pour que cette exigence soit respectée. L’artiste a accepté de signer un avenant au contrat afin qu’aucun propos d’intolérance envers la communauté homosexuelle ne soit prononcé, en accord avec sa signature du Reggae Compassionate Act de 2007. Vous trouverez le document sur notre mediasite sous Artistes > Beenie Man (vous trouverez le lien vers le mediasite en bas) »

Notre réaction : ils n'ont jamais voulu entendre que Beenie Man a, à plusieurs reprises, renié et bafoué ce Compassionnate Act : notamment en2009 lorsqu'il a interprété en public en la chanson ” Mi nah wallah “, dans laquelle il incite à égorger les homosexuels.



Extrait 2 : « Nous sommes absolument abasourdis par l’ampleur de la campagne anti-Beenie Man prodiguée par certaines associations homosexuelles, n’hésitant pas à discréditer la réputation du festival auprès de notre public, de nos partenaires publics et privés et de la presse. »

Notre réaction : Le festival ne pourra jamais avancer aucune preuve à ce sujet. Au contraire : nous avons voulu préservé la réputation du festival qui rejoint ainsi la plupart des autres qui, de par le monde, ont également annulé les prestations de Beenie Man. Nous avons juste utilisé les outils à notre disposition pour informer lesdits partenaires de notre indignation sans jamais discréditer le festival dans son ensemble. Nous avons d'ailleurs tenu à réagir à tous les propos publiés sur le groupe et qui allaient dans ce sens ou dans une critique générale de la culture jamaïcaine, du rasta, etc.
Par ailleurs, le groupe est composé de personnes aux origines et orientations sexuelles très diversifiées. Désigner les « associations homosexuelles » revient, selon nous, à encourager l’homophobie des fans de Beenie Man. Dès lors, nous tiendrons Couleur Café responsable de toute attaque provenant de ces fans et visant une personne LGBT.



Extrait 3 : « Nous sommes révoltés que ces associations n’aient pas eu la décence de nous rencontrer pour dialoguer. »

Notre réaction : C'est un comble qu'ils se positionnent comme victime et qu'ils critiquent notre manque de décence : LaLucarne.org a commencé par appeler le festival. Après avoir déployé l'ensemble des arguments (ensuite repris sur le groupe Facebook), la responsable de la communication nous a exprimé une fin de non-recevoir. Amnesty avait, pour sa part, envoyé une lettre le 14 juin sans réponse satisfaisante : le dialogue était manifestement impossible. Il a fallu attendre les réactions des pouvoirs subsidiant ainsi que des sponsors pour que Couleur Café réagisse.



A votre disposition pour toute information complémentaire.

LAURENT | Chroniqueur & trésorier
LaLucarne.org asbl
En Hors Château, 7 | B - 4000 Liège
Portable : 04 96 / 876 407
Courriel : Laurent@LaLucarne.org

22:48 Publié dans Chansons, musiques | Lien permanent | Tags : beenie man, la lucarne, lo mullenshomophobie, couleur cafe | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.