10/06/2010

Elections belges: le programme LGBT du PS

Un communiqué d'Elio di Rupo et de Paul Magnette

Pour le PS, chaque personne doit avoir la possibilité de vivre son orientation sexuelle de manière épanouie, en toute liberté et sans discrimination. Avec le soutien des socialistes et en collaboration avec les associations, la Belgique a fait ces dernières années des bonds de géant : mariage et adoption par les couples de même sexe, législation sanctionnant les discriminations sur la base de l’orientation sexuelle, lutte contre l’homophobie…
 
Nous souhaitons que les familles LGBT disposent des mêmes droits que celles fondées par des couples hétérosexuels. Concrètement, le PS veut :
 
organiser, pour la compagne de la mère biologique, un droit au congé de naissance identique à celui du congé de paternité (actuellement de 10 jours) ;
dans le cadre d’une adoption intra-familiale, permettre au co-parent de prendre un congé d’adoption endéans les 2 mois à partir du jugement d’adoption ;
permettre au parent non biologique, dans un couple homosexuel, de reconnaître l’enfant issu de leur projet commun et ainsi bénéficier de toutes les conséquences juridiques relatives à la filiation ;
pour les adoptions intra-familiales et d’un deuxième enfant, supprimer la phase obligatoire de formation des parents, afin d’accélérer la procédure et d’en diminuer les coûts.
 
Nous allons à nouveau voter ce 13 juin. Ces élections, nous ne les avons pas voulues. Maintenant qu’elles ont lieu, nous désirons qu’elles constituent aussi une opportunité pour faire progresser les droits des LGBT et de leur famille !
 
Commentaire de Gay Kosmopol

  • Il faut rendre au PS ce qui appartient au PS  et lui reconnaître la paternité de nombreuses avancées législatives en matière de droits LGBT en Belgique. Je m'étonne que ce communiqué fasse l'impasse sur des points aussi essentiels que la question du don du sang , de l'accueil des personnes âgées LGBT, sans parler de la question du suicide des jeunes. Bon, la communication d'Elio a ciblé les familles, c'est un choix qui se défend, et l'on sait que le PS est le plus souvent à la pointe du combat.

  • Il n'y a véritablement que deux partis francophones qui s'intéressent à la question de la défense des droits LGBT, ce sont ECOLO et le PS. Silence habituel sur ces questions au MR et au cdH.

Commentaires

Très bien, très bien mais je suis surpris comme vous par l'absence de beaucoup de promesses. Vous avez raison de rappeler que le MR et le cdH ne disent presque rien nous concernant mais je pense que c'est une erreur de les mettre sur le même pied: Le MR ne fera rien pour nous. Le cdH fera tout contre nous. Le MR est un adversaire loyal mais le cdH est un ennemi mortel, c'est le porteur d'idéologies qui menacent jusque nos vies. Donnez le pouvoir aux chrétiens et ils viendront nous chercher dans nos chambres, ils nous tireront de nos draps pour nous égorger comme ils l'ont toujours fait.
Et nos associations qui nous représentent ne donnent jamais de consignes de vote, quelle erreur. La consigne est pourtant simple: Il faut tuer la bête. Dimanche, on vote. On vote!

Écrit par : Degmi | 10/06/2010

Les commentaires sont fermés.