22/05/2010

Pour l'ONU, le Malawi discrimine de manière flagrante les homosexuels

125px-Flag_of_Malawi_svg

ONU, 21 mai 2010: MALAWI


La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, a déclaré, aujourd’hui, à Genève, que la condamnation à 14 ans de prison et de travaux forcés d’un couple homosexuel malawien constitue une « discrimination flagrante » et établit un précédent alarmant dans la région.

La Haut Commissaire a demandé que cette condamnation soit annulée et que les codes pénaux criminalisant l’homosexualité soient amendés dans les pays où ils existent toujours.

Elle a également noté une dégradation marquée dans l’attitude du gouvernement et du public au Malawi, non seulement contre les personnes soupçonnées d’être homosexuelles mais aussi contre les organisations militantes, y compris celles qui font un travail essentiel pour atténuer l’impact du VIH/sida.

Le Programme conjoint des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) a ajouté que la criminalisation d’individus sur la base de leur orientation sexuelle menace les acquis de la santé publique dans la réponse au VIH/sida.  La criminalisation pousse les homosexuels à rester dans l’anonymat et compromet les programmes visant à répondre à leurs besoins en matière de VIH/sida.

Source: point de presse quotidien du porte-parole du secrétaire général de l'ONU

Commentaire

L'ONU ajoute sa condamnation à celles déjà exprimées par la France, l'Union européenne, les USA, Amnesty international et le Fonds mondial de lutte contre le sida. Madonna, dont on sait les liens affectifs qu'elle entretient avec ce pays, a elle aussi condamné l'homophobie d'état de ce pays qui vient de condamner à 14 ans d'emprisonnement deux hommes coupables d'avoir organisé un mariage homosexuel en public.

Plus d'infos: lire les articles qu'y consacre YAGG.com

05:36 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : homophobie, code penal, justice, malawi, homosexualte, vih, hiv, sida | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.