05/05/2010

Lituanie: la Baltic Pride de Vilnius menacée !

Un communiqué du Centre LGBT de Paris

clip_image002

Paris, le 4 mai 2010
 
La Marche des Fiertés LGBT des Pays Baltes qui doit avoir lieu samedi à Vilnius en Lituanie, est suspendue à une décision de justice jusqu’à demain midi.
 
Des officiels de la ville de Vilnius dont le procureur général, ont saisi le tribunal afin d’obtenir l’interdiction de la Baltic Pride de samedi prochain. Leur démarche est motivée par la crainte que la sécurité des participants ne puisse être garantie. Les autorités ont annoncé qu’elles avaient connaissance de l’intention de nombreux groupes extrémistes de s’opposer aux manifestants.
 
Le tribunal rendra sa décision demain mercredi midi.
 
Les ONG qui ont prévu de soutenir la Baltic Pride, en particulier l’ILGA-Europe qui tiendra son  Bureau exécutif trimestriel à Vilnius, les membres du Bureau ayant prévu de rejoindre la  Marche aux côtés des lituaniens, estoniens et lettons samedi midi, également Amnesty International dont la délégation sera importante, ont demandé aux autorités lituaniennes d’assurer la liberté de rassemblement des personnes LGBT et leur protection dans l’exercice de leurs droits et libertés.
 
L’article 36 de la constitution lituanienne stipule que “les citoyens ne doivent pas être empêchés de se rassembler dans des réunions pacifiques ». La liberté  de rassemblement et de manifestation  est un  Droit Humain garanti par  l’article 11 de la Convention Européenne pour la Protection des Droits Humains et Libertés Fondamentales, ratifiée par la Lituanie.
 
En mars 2010 le gouvernement lituanien a approuvé les recommandations du Conseil de l’Europe relativement aux mesures à adopter afin de lutter contre les discriminations basées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.  
 
Les autorités lituaniennes ne peuvent se laisser ainsi menacer par des groupuscules extrémistes et homophobes ; il est de leur devoir d’assurer la protection des manifestants qui ne font qu’exercer leurs droits et libertés. Ceux qui prétendent les en empêcher doivent être mis hors d’état de nuire.
 
Ulrike Lunacek and Michael Cashman, membres du Parlement Européen ont déclaré que si la Lituanie interdisait la Marche, le Parlement réagirait immédiatement.
 
Vilnius est sous les regards des citoyens et des gouvernements des états démocratiques européens.  La Baltic Pride de Vilnius doit avoir lieu, l’interdire reviendrait à céder à  l’obscurantisme et à la haine homophobe ! Qu’un pays européen puisse, ne serait-ce que l’envisager, est inconcevable !
 
Christine Le Doaré
Présidente du Centre LGBT Paris IdF
Tél : 06.89.33.78.07
 
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France • 61 / 63 Rue Beaubourg  • 75003 Paris •
Accueil : 01 43 57 21 47 • Administration : 01 43 57 75 95 •
 Site Internet : http://www.centrelgbtparis.org/ • Mail : contact@centrelgbtparis.org

06:50 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : homophobie, vilnius, baltic pride, lituanie | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.