14/04/2010

Le Soir et Golias citent Gay Kosmopol.

Dans son édition de ce jour, le journal belge Le Soir (édition papier) consacre un article aux propos du Cardinal Bertone qui a récemment attribué la pédophilie à l'homosexualité. Le journaliste, Hugues Dorée,  y mentionne l'article de Gay Kosmopol dans les termes suivants: "de son côté le site Gay Kosmopol, qui suit de très près l'actualité LGBT (lesbienne gay bi et transsexuel) a dénoncé des "propos insultants, discriminatoires et ouvertement homophobes" et une forme d'"incitation à la haine". Voir ci-dessous l'article complet du Soir.

De son côté, le magazine en ligne Golias a reproduit hier le post que Gay Kosmopol a consacré aux propos du numéro 2 du Vatican. C'est aussi le cas du site YAGG.com, avec lequel Gay Kosmopol est en relation de partenariat.

Eglise,- Réactions indignées des associations gays et lesbiennes : Le numéro 2 du Vatican lie la pédophilie à l’homosexualité par Hugues Dorzée, in LE SOIR du 14/04/2010,  page 9

De nombreux psychologues et psychiatres ont démontré qu’il n’y avait aucun lien entre le célibat et la pédophilie et beaucoup d’autres, m’a-t-on dit récemment, qu’il y avait une relation entre l’homosexualité et la pédophilie. » Ces propos tenus sur les ondes d’une radio chilienne par le secrétaire d’Etat du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, suscitent une vague d’indignations, du Chili jusqu’en… Belgique.

Interrogé sur les scandales à répétition qui secouent l’Eglise catholique, le numéro 2 du Vatican a donc fait ouvertement le lien entre une orientation sexuelle (l’homosexualité) et une perversion sexuelle (l’abus sexuel sur un mineur), reconnue comme telle par l’OMS et condamnée dans la plupart des législations.

« Il s’agit d’une stratégie perverse du Vatican qui cherche à fuir sa propre responsabilité » a réagi Roland Jimenez, président du mouvement pour l’intégration et la libération homosexuelle au Chili, cité par l’AFP. Qui rappelle, par ailleurs, qu’il n’existe aucune étude scientifique permettant d’étayer de tels propos.

Chez nous, le ministre flamand de l’égalité des chances, Pascal Smet (SP.A), homosexuel lui-même, a jugé ces déclarations « en contradiction avec les valeurs et les normes européennes ». Il a demandé au ministre belge des Affaires étrangères, Steven Vanackere (CD&V), de rappeler à l’ordre le nonce apostolique. Estimant que « la religion doit construire des ponts et pas des murs entre les gens », a ajouté Pascal Smet.

De son côté, le site Gay Kosmopol, qui suit de très près l’actualité LGBT (lesbienne, gay, bi et transsexuel) a dénoncé des « propos insultants, discriminatoires et ouvertement homophobes », et une forme d’« incitation à la haine ».

« L’Eglise dérape complètement ! », estime pour sa part l’association Tels Quels. Dans un communiqué publié hier, elle rappelle que l’homosexualité n’est pas une maladie mentale. Et demande au primat de Belgique, André-Joseph Léonard, « de se démarquer de tels propos tenus par un personnage aussi important de l’Eglise catholique ». Une Eglise qui, officiellement, ne condamne pas l’homosexualité. Mais qui, dans ses catéchismes, considère ces pratiques comme « intrinsèquement désordonnées, contraires à la loi naturelle ». Ajoutant que « ces personnes doivent être accueillies avec respect, compassion et délicatesse ».

12:49 Publié dans Fierté lesbigay, estime de soi, gay pride | Lien permanent | Tags : le soir, golias, yagg | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.