11/03/2010

L'archevêque de Paris condamne les agressions homophobes du kiss in de la St Valentin


Card. Vingt-Trois : condamnation des violences suite kiss-in
envoyé par Eglise_Catholique_Paris. -

Dans le cadre de son entretien hebdomadaire sur l’actualité avec Clémence Houdaille de Radio Notre-Dame, le Cardinal André Vingt-Trois revient sur le kiss-in du 14 février 2010.

On comprend mal la première partie de son intervention: que veut-il avancer par la question de l'endroit où des gens s'embrassent? Que des personnes aient quitté le kiss in pour venir s'embrasser devant Notre-Dame, sont-ce des circonstances atténuantes par rapport aux violences homophobes qu'elles ont subies? Le prélat devient ensuite plus cohérent lorsqu'il condamne les violences, tout en soulignant qu'il comprend fort bien que des catholiques réprouvent le comportement homosexuel. On a aussi envie de dire enfin ou encore c'est un peu tard, mais mieux vaut tard que jamais...

Sur la toile, des blogueurs catholiques ultras se sentent insultés par Mgr Vingt-Trois. Voici ce qu'on peut lire suite à l'intervention du prélat:

Le cardinal Vingt-Trois insulte les catholiques venus défendre Notre-Dame

(...)Le cardinal André Vingt-Trois a déclaré au micro de Radio Notre-Dame qu'il condamnait la réaction des catholiques.

Plutôt que de se montrer indigné par l'action des militants homosexuels, qui venaient effectuer une provocation dans le but de faire passer leurs revendications (le mariage et l'adoption), il a préféré dénigrer les courageux catholiques (devenus "des groupes armés" et des "groupes de nervis" dans la bouche du cardinal !) qui ont refusé que les homosexuels viennent faire leur provocation devant la cathédrale (...)
 (Source: peripiscopus, riposte catholique)

Lire aussi l'article que YAGG consacre à l'intervention du prélat.

Les commentaires sont fermés.