03/03/2010

Fin de tempête dans le bénitier hollandais

Bonne nouvelle pour les cathos gays hollandais de Den Bosch. Les responsables de la paroisse  de Den Bosch et les organisations LGBT sont enfin parvenus à un accord visant l'apaisement. La communion ne sera plus refusée aux homosexuels pratiquants. Chacun pourra décider en conscience s'il se sent digne de recevoir la communion ou non. De nombreux curés interrogés par la presse hollandaise avaient  d'ailleurs abondé dans ce sens et soulignaient que c'était leur pratique ordinaire.

La paroisse a rappelé quelles sont les conditions générales qui permettent l'accès à la communion, mais s'est dite aussi ouverte à la poursuite du dialogue. Elle ne souhaite exclure personne. Chacun pourra décider dans son for intérieur s'il remplit les dites conditions.

Le curé apparitionniste de Reusel en est donc pour ses frais et son rigorisme est mis à mal par cette solution qui tombe sous le sens. On ne sait ce qu'en pensera l'Archange Raphaël avec lequel il s'efforce de rentrer en communication chaque lundi soir que Dieu fait...Les bénitiers hollandais ont retrouvé le calme et  l'eau pourra à nouveau y croupir.

On ne peut que se réjouir de cet apaisement au plan local, tout en se rendant compte qu'il n'y a pas de solution réelle possible tant que l'église catholique ne supprimera pas l'homosexualité de la liste de ses péchés. Remarquons d'ailleurs que ce n'est pas la hiérarchie (l'évêque de den Bosch) qui a tenu ce langage plus conciliant, mais les personnes proches des fidèles, ceux qui exercent la pastorale au quotidien. Rome tonne, les évêques relayent et prennent des positions fermes, les pasteurs adoucissent...Le scénario habituel, somme toute assez schizophrène.

18:00 Publié dans Religions, haines et tolérances | Lien permanent | Tags : den bosch, reusel, eglise catholique, homosexualite, pays-bas | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.