19/02/2010

Action de protestation contre Mgr Léonard. Tous à Malines le 27 février!


bght

"Communauté bi/gay/hetero/lesbienne/
transgendre: contre la discrimination"

Un communiqué de Léonard and Co: Lesbigays et transgenres en action contre Mgr. Léonard

                          Il pourrait bien s’agir de la première action lesbigay réussie ayant démarré sur Facebook. Dès que la nouvelle fut connue que Mgr. Léonard célébrerait bientôt sa première messe à Malines, nombre de personnes s'en sont émues. Le groupe Facebook atteint un effectif de 2018 membres au moment de l’écriture de ce texte. Des preneurs d’initiatives dont le groupe qui allait s’appeler entretemps Leonard et Co, se sont réunis le jeudi de la semaine dernière avec les représentants de l’organisation coupole çavaria et du mouvement de jeunesse flamand lesbigay Wel Jong Niet Hetero . Le premier résultat de cette assemblée consiste en un programme de base (ci-dessous) et en la volonté d’exercer une action commune le samedi 27 février, le jour où Mgr. Léonard prendra le relai à la suite du Cardinal Danneels, à Malines. Les réjouissances officielles auront lieu dans la cathédrale alors que les lesbigays et transgenres manifesteront à l’extérieur.

27270_1356606443130_1470559154_30963175_48609_n

Quoi?

Le groupe d’action Léonard et Co a été fondé à partir du groupe de Facebook «Leonard et Co 10.000 x no!!!» suite à la désignation de André-Joseph Léonard comme successeur de l’archevêque Godfried Danneels. Ce programme d’action commune fut approuvé lors de la réunion communautaire de Léonard et Co, çavaria, Wel Jong Niet Hetero le 11 février 2010. Ces trois associations organisent ensemble une manifestation de protestation le samedi 27 février dès 13 heures à la gare de Malines.

Pourquoi?

Contrairement à son prédécesseur, Mgr Léonard a vraisemblablement choisi la confrontation avec les croyants qui, selon lui, ne se conforment pas au dogme catholique. Il n’y est d’ailleurs pas aller de main morte avec les lesbigays en particulier. De plus, il émet des messages embrouillés autour du port du préservatif dans le monde. Il condamne ainsi les lesbigays à un sentiment d’insécurité ou de culpabilité. La législation actuelle ne peut l’empêcher de formuler de tels discours, nonobstant le fait que les mots peuvent vexer. Nous considérons alors aussi que c’est en notre plein droit d'aller manifester et de lui signifier que les lesbigays et transgenres sont des personnes fières, sûres d’elles et heureuses.

Qui?

Léonard et Co s’adresse aux personnes issues de toutes les couches de la population quels que soit leurs croyance, race, couleur de peau, profession ou statut social. Il y a des lesbigays croyants qui revendiquent leur place dans leur communauté religieuse et il y a aussi des croyants qui se font débaptiser par choix.

Léonard et Co voudrait unir ces forces afin de faire clairement résonner les protestations communes contre les propos homophobes du nouvel archevêque. Léonard et Co s’adresse aux gays, lesbiennes, bisexuels, transgenres et hétéros. Quiconque ne partageant en aucune manière les positions de l’Eglise catholique comme elles sont exprimées par Mgr. Léonard est le/la bienvenu(e) à nos actions.

Où?

Nous conduisons des actions en Belgique parce que nous n’ignorons pas que des jeunes lesbigays, qui parfois ne se sentent pas en sécurité, ainsi que leurs amis et familles pourraient être blessés par les discours du nouvel archevêque. Le nombre de dépressions souvent accompagnées par un suicide demeure plus élevé chez les jeunes homosexuels et encore plus chez les jeunes filles lesbiennes qu’en moyenne chez les jeunes. Nous craignons que les discours de Mgr. Léonard aggravent encore cet état de fait. Les positions défendues par Mgr. Léonard peuvent aussi causer du tort dans nos maisons de repos, cliniques, écoles et autres institutions gérées par l’Eglise. Des prêtres et d’autres religieux gays ou lesbiennes doivent aussi subir une pression supplémentaire.

Où encore?

Nous observons aussi ce qui se passe par delà nos frontières. Nous rencontrons régulièrement des lesbigays et transgenres venant de l’étranger, notamment de l’Afrique. Nous collaborons de même avec des lesbigays du monde musulman. Nous prêtons une oreille attentive à leurs histoires vécues et tentons de les soutenir. De manière générale, ils nous font état du renforcement de l’homophobie dans les discours des leaders religieux.

L’homophobie va de pair avec la religion. Par ailleurs Mgr. Léonard est fier du fait qu’il forme ici des prêtres étrangers qui retournent dans leur pays d’origine prêcher la bonne parole! Le Vatican se mêle des discussions concernant les droits des minorités LGBT au niveau des Nations Unies et du Conseil de l’Europe. Il essaie même de s’opposer à une loi protégeant les lesbigays et transgenres. Enfin des coalitions homophobes commencent à se former entre des musulmans conservateurs et des sectes chrétiennes d’origine américaine.

Nous voudrions défendre ici les points suivants:

- une stricte séparation entre l'Eglise et l'Etat

- l'acceptation de chaque croyant au sein de sa communauté religieuse, quelle que soit son orientation sexuelle

- le dialogue entre les communautés lesbigays et transgenres et les instances ou les leaders religieux

- une application stricte de la legislation anti-discriminatoire contre chaque acte punissable d'homo/transgenrophobie. Rappelons d'ailleurs à ce propos qu'il est possible de porter plainte au Centre pour l'égalité des chances et de lutte contre le racisme.

Mechelen (Malines) samedi le 27 février, 13:30, Gare.

Les commentaires sont fermés.