31/01/2010

Intégration des gays et des lesbiennes dans l'armée américaine: le Pentagone se moque-t-il des homosexuels?

DADT_1

Suite à l'engagement du Président Obama lors du discours sur l'Etat de l'Union prononcé la semaine passée, le Département de la Défense américain devrait annoncer ce mardi  son plan pour lever l'interdiction faite aux gays et aux lesbiennes de servir dans l'armée américaine à visage découvert (Don't ask don't tell/DADT). Mais voila, un article du  Washington Post d'hier dévoile que l'opération ne pourrait pas avoir lieu avant ...2012.

IL faudrait en effet plusieurs années pour que les gays puissent être intégrés dans l'armée. Une enquête préliminaire spéciale devrait être réalisée pour savoir comment la levée de l'interdiction pourrait être réalisée sans heurter le moral des troupes: les résultats de l'enquête devraient être connus cette année encore, mais il faudrait ensuite  encore du temps pour mettre en place les modalités pratiques de la levée de l'interdiction.

Et quels sont les points si importants sur lesquels l'enquête devrait se pencher? Des questions essentiellement pratiques, semble savoir le Wahington Post, du type: est-ce qu'un soldat hétérosexuel peut être obligé de partager une chambre avec un autre sodat ouvertement gay s'ils sont du même sexe? Est-ce que l'armée devra reconnaître les mariages ou les contrats d'union civile et étendre les protections sociales aux partenaires du même sexe, et, dans l'affirmative, combien cela va-t-il coûter au budget de la Défense? Faudra-t-il introduire des quotas de discrimination positive pour s'assurer que les gays et les lesbiennes ne sont pas exclus des promotions?

Ces questions sont proprement offensantes. C'est comme si l'on revenait aux temps honteux de la question raciale: un soldat blanc doit-il être forcé de partager sa chambre avec un soldat afro-américain? Peut-on obliger un musulman de partager sa chambre avec un chrétien?

Offensant et stupide: il y a actuellement des milliers de gays et de lesbiennes qui servent dans les rangs de l'armée américaine et qui partagent les chambrées de soldats hétérosexuels. Ils sont "simplement" forcés de fermer leurs gueules sur leur orientaton sexuelle, sous peine d'exclusion immédiate. Stupide aussi parce qu'il  a dans le monde de très nombreux pays où servent des gays et des lesbiennes. Il serait si simple d'examiner comment cela se passe dans ces armées. Et au sein de l'Otan, les soldats américains côtoient déjà les soldats LGBT hollandais, anglais, français ou belges, pour ne citer qu'eux...

Rien  attendre des Démocrates du Congrès: ils ne sont pas pressés de toucher à un sujet aussi délicat, préoccupés qu'ils sont par les élections de mi-mandat.

Il suffirait pourtant qu'Obama signe un ordre exécutif immédiat pour qu'on évite ce cinéma discriminatoire. C'est ce que les lobbys gays américains devraient exiger. Mais même dans ce cas, il ne faut pas rêver: en 1948, l'ordre exécutif d'intégration des Noirs américains dans l'armée avait mis cinq ans à être appliqué.

Source: le Washington Post via Back2Stonewall


08:41 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : armee americaine, us army, gay, lesbienne, discrimination, usa, obama, homophobie | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.