29/01/2010

Le PS appelle le successeur du cardinal Danneels à témoigner tolérance et respect des droits fondamentaux de chacun

leonard_mn

18/01/2010

Le PS prend acte de la nomination officielle de Mgr Léonard pour succéder au cardinal Danneels comme archevêque de Malines-Bruxelles et primat de Belgique.

Avant toute chose, le PS rappelle que, dans notre société démocratique moderne, l’une des grandes avancées des progressistes est d’offrir à chacun la liberté de ne pas pratiquer une religion ou d’en pratiquer une, étant entendu que les pratiques religieuses s’exercent à titre privé et individuel. 

A la lumière des déclarations antérieures de Mgr Léonard – et notamment des propos qu’il a pu tenir à l’égard de certaines communautés et sur certains sujets – le PS espère qu’à l’avenir le successeur du cardinal Danneels fera preuve d'une attitude plus ouverte et plus tolérante, attitude qui soit respectueuse des droits fondamentaux de chacun. Pour le PS, chaque personne est libre de choisir son mode de vie, en toute autonomie, pour autant que ses choix ne portent pas atteinte à autrui (droit de disposer de son corps, droit de mourir dans la dignité, droit d’aimer qui on veut…). 

Enfin, le PS rappelle l’importance fondamentale du principe de séparation entre l’Etat et l’église ou autres institutions religieuses, et insiste pour que Mgr Léonard respecte les décisions démocratiques prises par les institutions de notre pays. Pour le PS, les droits et devoirs que se donnent les hommes démocratiquement priment sur les traditions et prescrits religieux, sans aucune exception.

Un communiqué du PS

Rapellons aussi le communiqué du député wallon PS Saniel Senesael:

Daniel Senesael choqué par les propos de Mgr Léonard sur l'homosexualité

        BRUXELLES 25/01 (BELGA) = Le député wallon, bourgmestre d'Estaimpuis, Daniel Senesael (PS), qualifie d'inadmissible les propos de Monseigneur Léonard qui assimile l'homosexualité à l'anorexie. Le député-bourgmestre, qui lutte depuis 5 ans contre l'homophobie, se dit "choqué" par cette assimilation qu'il qualifie d'"inutile" et de "profondément conservatrice".   Daniel Senesael est "scandalisé" par le "parallèle dangereux" formulé par l'archevêque et craint que les propos de Monseigneur Léonard ne soient utilisés contre la communauté gay et lesbienne de Belgique. "De tels propos sont intolérables dans une société dans laquelle l'épanouissement de tous les individus est primordial", a-t-il commenté.    Le parlementaire wallon lutte activement contre l'homophobie sous toutes ses formes. Il avait, en 2005, invité la Région wallonne et la Communauté française à s'inscrire dans la journée mondiale de lutte contre l'homophobie. Depuis lors, il organise chaque année, à l'occasion de cette journée, différentes actions de sensibilisation.    "J'assume mon homosexualité!", a conclu Daniel Senesael, qualifiant Monseigneur Léonard "d'homme aux phobies". NEV/(NBA)/

Les commentaires sont fermés.