17/12/2009

Portugal: le conseil des ministres approuve aujourd'hui le mariage gay

125px-Flag_of_Portugal_svg

Il est prévu que le gouvernement portugais approuve aujourd'hui en conseil des ministres le projet de loi modifiant la loi sur la mariage pour l'ouvrir aux personnes du même sexe. La proposition de loi devra ensuite être discutée puis approuvée par le parlement, qui devrait en discuter au courant du mois de janvier 2010.

Comme prévu, le projet de loi ne comporte aucun volet concernant l'adoption qui restera interdite aux couples de même sexe, mais la gauche estime que le changement de la loi sur le mariage ouvrira la voie vers des modifications ultérieures. Le projet de loi vise à modifier le texte de loi définissant le mariage: le mariage se célébrera désormais entre deux personnes, alors que la loi actuelle prévoit qu'il se célèbre entre deux personnes de sexe différent.

Le gouvernement de Jose Socrates est, on le sait, minoritaire. Cependant, comme on peut le supposer, toute la gauche voterait en faveur de la nouvelle loi. On peut donc estimer que le projet de loi sera adopté prochainement par le parlement.

La droite et l'église s'opposent à la modification de la loi sur le mariage et auraient préféré un referendum sur la question. Mais il semble que l'église catholique portugaise n'ait pas l'intention d'organiser une grande manifestation populaire contre l'ouverture du mariage aux gays et aux lesbiennes, comme ce fut le cas à plusieurs reprises en Espagne. Les relations de l'église portugaise avec le gouvernement Socrates sont en effet nettement meilleures que celles de l'église espagnole avec le gouvernement Zapatero. Il est vrai que le contentieux est moins grand au Portugal qu'en Espagne.

Sources de l'information: la presse portugaise

  • sur le vote au conseil des ministres, lire, par exemple , en portugais, l'article en ligne du Jornal de noticias de ce matin

  • sur l'attitude de l'église catholique portugaise, lire, en portugais, un article en ligne très complet sur ionline.pt

 

Les commentaires sont fermés.