04/12/2009

Un pasteur brésilien empapaouté marie un homme et son ami travesti

paloma

Insolite...

Au Brésil, un pasteur menace de poursuivre en justice un couple gay dont il vient de célébrer le mariage. La mariée avait simplement omis de lui avouer qu'elle était en fait un travesti.

Cela s'est passé le 21 novembre dernier à quelque 200 kilomètres de Recife. Le pasteur de l'Eglise orthodoxe biélo-russe a célébré le mariage d'un maçon âgé de 18 ans,   José Ricardo Néris Rocha , et de  “Paloma”, dont le nom véritable est Rogerio Lino da Silva, 26 ans.

Le prêtre s'est dit outragé. Une porte-parole de l'église s'est aussi exprimée: "Nous avons été trompés, cela ne s'est jamais passé en 43 ans d'existence de l'église à Caetés. Nous allons dénoncer l'affaire à la police.""Tous les gens présents dans l'assistance étaient complices car tous savaient qu'il s'agit d'un couple d'homosexuels et que l'on ne peut marier des homosexuels..."

0003316_CasaGaySaoloa

De son côté, Rogerio “Paloma” da Silva a déclaré qu'il n'avait pas ressenti le besoin de déclarer qu'il était un homme. "Il suffit de me regarder pour s'en rendre compte. De plus, tout le monde dans la région me connaît et sait qui je suis." Paloma se travestit et s'habille en femme depuis son adolescence. Elle a par ailleurs travaillé comme transformiste.

Le mariage s'est déroulé normalement. La mariée portait une longue robe blanche avec traîne et le couple a payé 105 dollars pour la cérémonie, à quoi il faut ajouter les 1200 dollars pour l'organisation du repas de noces, et plus de 200 dollars pour la location de la robe de mariée...

L'église a déjà menacé d'annuler le mariage mais Mr. da Silva n' a pas l'air de s'en faire: "J'ai réalisé mon rêve. Qu'est-ce que cela peut faire que ce soit avec l'homme que j'aime?" a encore ajouté" Paloma.

Gay Kosmopol, mort de rire, souhaite beaucoup de bonheur aux jeunes mariés! Et sincèrement, quand on regarde l'attendrissante photo des jeunes mariés, ya pas de quoi fouetter le cul d'une mouche...

Source: notamment le Jornal de Commercio on line

Les commentaires sont fermés.