04/12/2009

L'Espagne dédommage les homosexuels emprisonnés sous la dictature franquiste

Franco0001

Un homosexuel espagnol vient de recevoir une réparation morale pour avoir été emprisonné en 1976. C'est la première fois qu'une telle réparation est exprimée à une victime des lois franquistes sur l'homosexualité. Il s'agit d'un habitant de Valence, Antoni Ruiz, qui avait été incarcéré en vertu de son orientation sexuelle. Ruiz avait reçu au mois de mai dernier 4000 euros de dommages en compensation des trois mois qu'il avait passés en prison. Il a reçu ce mercredi un courrier du Ministre de la Justice espagnol Francisco Caamaño, qui contient un document de déclaration officielle de réparation et de reconnaissance personnelle, tel que le prévoit la Loi sur la Mémoire historique qui avait été votée en 2007. Par ce type de déclaration morale, la démocratie espagnole honore les personnes qui ont injustement souffert de persécution ou de violence pendant la guerre civile et la dictature.

Ruiz avait dévoilé son homosexualité à sa famille alors qu'il était âgé de 17 ans. Une personne de sa famille se confia à une nonne...et la  nonne alla le dénoncer à la brigade criminelle de Valence, qui vint l'arrêter. Ruiz fut emprisonné et déplacé successivement dans trois prisons, alors qu'il n'avait commis aucun délit, et vécut trois mois horribles au milieu des délinquants. On peut imaginer les situations indescriptibles de viol qu'à dû alors subir l'adolescent, et l'impossibilité d'intégration dans le corps social qui résulta de l'incarcération.

On estime que 4000 personnes ont été incarcérées sous le franquisme au motif de leur orientation sexuelle. Seules 75 (selon Teleasturias) de ces personnes auraient actuellement demandé réparation à l'Etat espagnol.

Source de l'info et plus d'info: le journal EL PAIS en ligne.

Image: le général Franco (article Wikipedia)

Présentation de l'info sur Teleasturias 

14:00 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : espagne, franquisme, dictature, homosexualite, antoni ruis, franco, general franco | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.