17/11/2009

Les couples de lesbiennes font de meilleurs parents

234
                                              Un conseiller du gouvernement britannique a affirmé que les couples de lesbiennes constituent de meilleurs parents que les couples hétérosexuels. Le professeur Stephen Scott, directeur des recherches à la National Academy for Parenting Practitioners, a affirmé lors d'une réunion qui a eu lieu la semaine dernière que les enfants qui ont grandi avec deux femmes ont tendance à avoir de plus hautes aspirations dans la vie et sont davantage portés à la justice sociale. Le concept est clair: les lesbiennes constituent de meilleurs parents qu'un homme et une femme.

Une  étude qui a été menée pendant plusieurs années a démontré que les enfants qui ont été élevés par un couple de femmes sont plus heureux et en meilleure santé que les enfants qui ont grandi avec des couples hétérosexuels.  D'autre part rien n'amène à penser qu'il y ait plus de probabilité qu'ils deviennent gays. En 2008, une autre étude avait montré que ce n'est pas l'orientation sexuelle qui fait du tort aux enfants mais la discrimination que tant eux que leurs parents ont à subir de la part de la société.

Voir à ce sujet l'article du Times on line

13:04 Publié dans Homoparentalité | Lien permanent | Tags : lesbienne, lesbiennes, homoparentalite, discrimination, education | | |  Facebook |

Commentaires

La culture des différences est une richesse pour la société Il était temps qu'une étude sur la question de l'homoparentalité soit faite pour démontrer que les enfants adoptés ou nés des parents homosexuels ou lesbiennes bénéficient d'une éducation tout aussi exemplaire que certains couples hétérosexuels. Merci à ce spécialiste grâce aux recherches effectuées de sortir enfin cette société des clivages sur l'homosexualité donc l'homoparentalité, qui pensent que pour qu'un enfant soit heureux et équilibré il faut qu'il est obligatoirement un père et une mère. Dans le cas contraire l'enfant serait en danger. Un enfant n'a aucune notion de ce qui peut être normal ou pas si on l'éduque en ce sens. L'amour est plus important que tout et je crois que c'est ce dont a besoin tout individu pour son développement et son épanouissement. D'ailleurs si les conditions drastiques juridiques et sociales à laquelle sont soumis les couples homosexuels voulant adopter étaient appliqués avec la même rigueur chez les couples hétérosexuels ayant des enfants ou désireux d'adopter. Il n'y aurait pas autant d'enfants non désirés donc malheureux. C'est pour cela que je pense que le jour où les institutions en place sortiront de ces clivages sur l'homosexualité beaucoup d'enfants pourront enfin bénéficier de l'amour de parents quelque soit leur orientation sexuelle pour être aimer et avoir une éducation qui leur soit favorable dans leur vie et leur développement personnel. En quoi la sexualité est-ce un critère pour juger de la capacité à éduquer ou adopter un enfant? Il m'est plus judicieux que la réflexion se porta sur la condition sociale du ou des parents et de l'intérêt à vouloir adopter. Les moralistes conservateurs, religieux souvent de surcroît, n'ont que faire du bonheur des enfants car trop enfermés dans leur jugement de valeurs d'un autre âge. La pensée normalisante est un poison pour l'évolution d'une société qui devrait considérer et cultiver sa diversité, source de sa richesse. Je me réjouis de voir que d'autres pays n'adoptent pas les mêmes principes que la France par exemple pour voter des lois en faveur du mariage et de l'adoption par les couples homosexuels. La seule issue à une paix mondiale ne pourra se faire que par l'acceptation de toutes les différences (origines, convictions et sexuelles)
L'amour des différences construit la PAIX. Raël
Boris, homosexuel, noir et raëlien

Écrit par : borgail | 20/11/2009

Les commentaires sont fermés.