28/09/2009

Préoccupante déclaration du nouveau Président de l'ONU

centre lgbt pâris

Un communiqué du Centre LGBT de Paris
 
 
Paris, le 27 septembre 2009

Interviewé avant son premier discours à l’ONU, le nouveau Président a déclaré : “n’être personnellement pas en faveur” de la Déclaration de dépénalisation de l’homosexualité signée par 66 pays et lue par le représentant Argentin, le 18 décembre dernier.
 
Il a ajouté que « la Déclaration n’était pas acceptable pour la majorité du monde et que certains pays l’ont autorisée pensant faire preuve d’une sorte de démocratie ».
 
Que de tels propos puissent être tenus par le Président de l’Assemblée des Nations Unies est terriblement  inquiétant.
Le Président de cette Assemblée se doit d’être le garant du caractère sacré et inaliénable des Droits Humains, de tous les Droits Humains sans exception aucune.
 
A l’évidence, Monsieur Treki considère que la protection des personnes LGBT et de leurs droits dans le monde entier, ne relève pas des Droits Humains.
 
Les représentants à l’ONU des pays qui ont signé la Déclaration de décembre dernier doivent sans tarder demander une explication au Président Treki.
Cette déclaration avait été portée par la France, en la personne de Rama Yade ; le gouvernement Français se doit d’être constant dans son engagement et de réagir sans tarder afin de réaffirmer la détermination des états à assurer la sécurité des personnes LGBT dans le monde.
Nos associations, aux côtés des associations internationales dont l’ILGA, y veilleront.
 
 
Christine Le Doaré
Présidente Centre LGBT Paris IdF
 
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France • 63 rue Beaubourg 75003 Paris •
Accueil : 01 43 57 21 47 • Administration : 01 43 57 75 95 •
Site Internet : http://www.cglparis.org • Mail : contact@cglparis.org
 

09:40 Publié dans Religions, haines et tolérances | Lien permanent | Tags : onu, president onu, homophobie, homosexualite, treki | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.