07/09/2009

La Gay Pride de Budapest 2009, une video

Affluence en baisse à la Gay Pride de Budapest (Tribune de Genève)

Un millier de personnes ont participé samedi à la Gaypride de Budapest. Un chiffre en forte diminution par rapport aux éditions précédentes. Des groupes radicaux nationalistes avaient lancé des menaces sur l'Internet contre cette manifestation.

La «marche pour la dignité homosexuelle», qui avait rassemblé 3.000 à 4.000 personnes les années précédentes, s'est déroulée sous forte protection policière sur l'avenue Andrassy, l'une des principales artères de la capitale hongroise.

Les forces de l'ordre avaient entièrement barré les accès au défilé, lequel avait été l'an passé la cible de jets d'oeufs, de tomates, mais aussi de bouteilles de bières et de pierres de la part de militants d'extrême droite.

Isolés de la marche qui a duré entre 14h00 et 15h30 locale, 200 à 300 extrémistes s'en sont finalement pris à la police avant d'être rapidement dispersés par des gaz lacrymogènes. Les autorités n'ont pas fait état de blessés.

Source du texte: Tribune de Genève en ligne

Les commentaires sont fermés.