17/08/2009

La pratique du kiss-in gay et lesbien

salt-lake-city-protests-prop-8-court-decision-01

Photo: David Daniels

                                                    La pratique du kiss-in gay et lesbien s'est répandue ces dernières années de par le monde: il s'agit de protester contre l'homophobie et la lesbophobie ambiantes en s'embrassant en public. C'est un mode de protestation non violent et efficace calqué sur les sit-in des années 60 et suivantes.

Bacio-gay

Des carabinieri (policiers italiens) arrêtent-ils deux jeunes gens italiens de même sexe s'embrassant face au Colisée, la semaine suivante des dizaines de couples gays se réunissent face au Colisée pour s'embrasser.

Ces dernières semaines, deux couples masculins américains ont été arrêtés dans deux états différents pour avoir commis le crime de s'embrasser en public. Un de ces couples avait commis le crime de lèse-majesté de faire cela sur le plaza de l'église-phare des mormons à Salt Lake City. En réaction à ces brutalités policières ou para-policières (à Salt Lake, les gars ont été appréhendés par des gardes de sécurité), des dizaines de couples gays et lesbiens se sont réunis ce samedi pour des séances publiques de kiss-in. Voici une video sympa qui met en scène le kiss-in de San Francisco. 

Pour les amateurs de bonne photographie, jetez un coup d'oeil sur les 7 magnifiques photos de kiss-in LGBT mises en ligne par le Spiegel on line.

Enfin à propos des marques d'affection en public, il me semblerait de bon ton que de mêmes règles soient appliquées pour tous et toutes dans les lieux publics. Ainsi si se promener main dans la main, s'embrasser sur la bouche, flirter au corps à corps habillé ou en slip de bain (à la piscine ou sur une plage)  est admissible pour une société comme la nôtre, il doit aller de soi que c'est valable pour toutes les personnes quelle que soit leur orientation sexuelle. Je ne vois pas pourquoi on regarderait d'un oeil complice et amusé un couple qui afit quasi l'amour en maillot de bain sur une plage et qu'inversément on lapiderait un autre couple surpris dans la même position sous prétexte qu''il s'agit de deux mecs...De même, à l'école, si le flirt y est toléré dans les couloirs ou en cours de récréation, il faut qu'il le soit pour tous; au bal de fin d'études, on doit aussi pouvoir venir accompagné d'un.e partenaire du même sexe et y exprimer son affection.

L'homophobie, cela se soigne...Les kiss-in sont à mon sens une oeuvre charitable d'éducation populaire.

PS: Pour la pratique du kiss-in France, je viens de découvrir un article  qui renvoie à un groupe sur facebook. Cliquer ici.

 

Commentaires

Je trouve aussi que les kiss-in sont un mode d'action excellent. Il vaut clairement mieux s'embrasser plutôt que faire ce que Act-Up appelle des die-in (même s'ils peuvent se justifier aussi). Les kiss in me rende optimiste par rapport à la tendance que j'observe depuis un moment chez les homos: La tendance à la discrétion et même à faire pression sur les autres homos pour qu'ils soient discrets. Et même la tendance qu'ont certains homos à critiquer violemment les gay pride. Ici, on va dans le bon sens, celui de la visibilité sans compromis.

Écrit par : Degmi | 17/08/2009

Les commentaires sont fermés.