10/08/2009

Roman: Le Messie juif d'Arnon Grunberg

messie juif

 

                              Un roman iconoclaste parfumé d'homosexualité, traduit du néerlandais, aux éditions Héloïse d'Ormesson (2007)

Présentation du libraire - Le Messie Juif

"La mission de Xavier Radek ? Devenir le Consolateur du peuple juif. Ainsi commencent les tribulations de cet adolescent agnostique, petit-fils de nazi. Alors que les parents attribuent son attirance pour le judaïsme aux troubles de l'adolescence, Xavier se lie à Awromele, le fils d'un rabbin, qui l'incite à se faire circoncire. Malgré cette opération douloureuse, Xavier se voit conforté dans sa vocation. Après diverses mésaventures et malentendus, tout deux finissent par rallier la Terre Promise. Un roman burlesque, grinçant, qui explore les tréfonds de l'humanité. Traduit du néerlandais. Du même auteur : Lundis bleus ; L'oiseau est malade ; Douleur fantôme."

Résumé - Le Messie Juif

Comme son grand-père nazi zélé, son père amateur de massages douteux, sa mère fervente masochiste, Xavier Radek ne supporte pas la souffrance... Fort De ce noble héritage, il s'est fixé pour mission de devenir le consolateur du peuple juif. Dans cette optique, il se lie d'amitié avec un fils de rabbin qui lui conseille d'apprendre le yiddish et de se faire circoncire. Au cours de l'intervention - réalisée par un importateur de fromages kasher à demi aveugle -, Xavier perd un testicule qui trônera dans un bocal de formol. Malgré ces déboires, l'adolescent reste convaincu de ses aspirations messianiques. Leader charismatique ou imposteur ? Quoi qu'il en soit, ses tribulations burlesques et cruelles le mènent jusqu'en Terre promise.

Avec Le Messie juif, farce grotesque d'une effrayante lucidité, Arnon Grunberg offre une vision corrosive de la condition humaine.

Extraits

        Puis il [le rabbin] se rappela qu'il y avait encore un endroit à Bâle où il pouvait aller. A part la synagogue et son domicile, où sa femme le traitait de sale juif, il y avait encore un endroit où il pouvait reposer sa tête fatiguée. [... ]

        On massait déjà. on massait vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Dans une société où tout fonctionnait vingt-quatre heures sur vingt-quatre, on n'avait pas le choix.

        Les transsexuels étaient sur pied tôt ce jour-là. En haut, ils étaient femmes; en bas, ils étaient restés hommes. le rabbin aimaitça. D'une façon ou d'une autre, il se sentait moins coupable dans les bras d'un transsexuel. Comme s'il se faisait câliner par une sirène. (P.325

Assises du roman : Arnon Grunberg selon Alexis Buffet



Assises du roman : Arnon Grunberg selon Alexis Buffet

06:40 Publié dans Littérature | Lien permanent | Tags : messie, messie juif, gay, homosexualite, litterature, roman, juif, grunberg, arnon grunberg | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.