09/08/2009

Grande manifestation commémorative hier soir à Tel Aviv en hommage aux victimes de la fusillade au Centre LGBT

tel-aviv-aug-8-2-2

Entre 15000 (estimation policière) et 70000 (estimation des organisateurs) personnes se sont réunies samedi soir sur la place Yitzhak Rabin pour une cérémonie de commémoration et d'hommage aux victimes de la fusillade qui a eu lieu le week end passé au Centre LGBT de Tel Aviv et pour manifester leur solidarité avec la communauté gay israélienne. Certains survivants de la fusillade étaient également présents. Rappelons que la fusillade a fait 2 morts et une douzaine de blessés.

Le Président Shimon Peres s'est adressé à la foule disant que la fusillade "nous a tous meurtris, en tant que personnes, en tant que Juifs, en tant qu'Israéliens". Peres, qui s'est adressé à la foule devant un drapeau arc-en-ciel, a encore cité les deux personnes assassinées lors de l'attaque,  Nir Katz, un jeune homme de 26 ans et Liz Trobishi, une jeune fille de 17 ans, disant que" la personne qui a pointé son arme sur  Nir Katz et Liz Trobishi l'a pointée sur chacun d'entre vous, sur chacun d'entre nous, sur moi-même." "Le Créateur de ce monde n'a investi personne du pouvoir de tuer ses semblables". Il  a encore dit que "chaque personne doit lutter contre le meurtre."

Des survivants de la fusillade ont ausi pris la parole,  dont certains sortaient de l'hôpital, soulignant que personne ne parviendra à faire taire la communauté homosexuelle dans son affirmation et la revendication de ses droits. Ensuite des chanteurs et des musiciens ont prêté leur concours à la manifestation, tels que Rita, Dana International, Ninette Tayeb, Amir Fay Guttman, Keren Peles, Corinne Alal et Ivri Lider. Le Maire de Tel Aviv Ron Huldai s'est aussi exprimé lors de la manifestation, disant qu'à qu'à Tel Aviv " ... nous pensions avoir créé une société ouverte et tolérante pour nos enfants".

La manifestation d'hier soir a été menacée d'attentats à la grenade par plusieurs coups de téléphone anonymes, notamment auprès des sociétés d'autobus qui organisaient le transport des manifestants vers Tel Aviv. Une personne a été arrêtée, dont un soldat des forces armées israéliennes qui aurait avoué être l'auteur d'une de ces menaces anonymes.

Sources: le quotidien en ligne Haaretz (texte et vidéo) et San Francisco sentinel (photo)/ traduction Luclebelge 

08:53 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : tel aviv, israel, gay, lesbienne, yitzhak rabin, shimon peres, tras, lgbt, manifestation, homophobie, fusillade | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.