02/05/2009

USA : l'opinion se convertit peu à peu au mariage gay

 
Un article du Figaro.fr

À New York, Adèle Smith
01/05/2009 | Mise à jour : 22:05 
 

Alors que se multiplient les initiatives locales, un sondage révèle que désormais 49 % des Américains ne sont plus opposés aux unions entre personnes du même sexe.

« LE VENT est en train de tourner », avait prédit le maire de New York après l'annonce par le gouverneur d'un projet de loi en faveur du mariage homosexuel dans l'État, mi-avril. Un sondage récent semble confirmer la tendance. Alors que les initiatives légales ou législatives se multiplient dans les États et que des voix discordantes se font entendre au sein du Parti républicain, traditionnellement opposé à l'union entre personnes du même sexe, un sondage pour ABC News et le Washington Post, montre que 49 % des Américains y sont désormais favorables. C'est la première fois que les partisans du mariage homosexuel dépassent ceux qui y sont hostiles. La différence reste pourtant minime avec 46 % de sondés contre (ils étaient 62 % en 2004).

L'Organisation nationale pour le mariage vient de lancer une campagne de publicité de 2 millions de dollars pour expliquer que le mariage homosexuel menace les droits civils. Mais dans les États du Nord-Est libéral, la machine à légaliser semble lancée. En avril, le Vermont et l'Iowa ont autorisé le mariage gay. Avant eux, le Connecticut et le Massachusetts l'avaient fait et, depuis, le Maine, le New Hampshire, le New Jersey et l'État de New York ont pris des initiatives dans ce sens. Onze États américains autorisent l'union civile (qui offre moins de droits). La communauté homosexuelle de Californie a toutefois essuyé un sérieux revers en novembre, lorsque les antigay ont réussi à faire inscrire l'interdiction des unions entre homosexuels dans la Constitution de l'État, après un référendum populaire.

L'arrivée au pouvoir d'Obama est loin d'être la seule explication. Le président s'est déclaré favorable aux unions civiles (mais pas au mariage homosexuel) et à l'abrogation de la loi imposant aux gays de garder le silence sur leur orientation sexuelle avant d'intégrer l'armée. Mais pour les observateurs, d'autres facteurs entrent en jeu. La crise économique a relégué au second rang les questions de société. Les valeurs conservatrices sont actuellement en perte de vitesse et chez les jeunes, le mariage homosexuel n'est pas un débat.

66 % des moins de 30 ans

Ainsi 66 % des moins de 30 ans soutiennent le mariage gay (+12 %). Les nouvelles générations du Parti républicain appellent à une ouverture. La fille de John McCain, candidat malheureux à la présidentielle affirme haut et fort qu'elle y est favorable, comme Steve Schmidt, l'ancien directeur stratégique de la campagne de McCain. Si les républicains dans leur ensemble restent farouchement opposés au mariage homosexuel (74 %), le sondage d'ABC News-Washington Post observe une évolution chez les conservateurs, les modérés et même chez les catholiques.

L'expert de l'institut de sondage Pecota, Nate Silver a calculé que d'ici à 2016, la majorité des États auront légalisé le mariage gay.

Les commentaires sont fermés.