30/04/2009

Islam, Sénégal et homosexualité: création d'un front islamiste anti gay

Non, Benoît, t'es pas tout seul...

drapeau

Dakar, 29 avr (APS) - Le Front islamique pour la défense des valeurs éthiques a exprimé mercredi son inquiétude face aux manœuvres de lobbies visant, selon lui, à pousser 38 Etats africains dont le Sénégal à signer la convention légalisant l’homosexualité.


Mis en place dimanche à l’issue d’une réunion qui s’est tenue à la Mosquée Cheikh Omar Foutiyou Tall, le ’’front’’ a rendu publique sa première déclaration, lors d’une conférence de presse.

Lue par Bamar Guèye, représentant de l’organisation Jamra, devant le mausolée Seydou Nourou Tall, le texte indique que, ‘’depuis quelques temps, la tension couve au Sénégal et oppose les défenseurs des valeurs éthiques aux homosexuels, à certains soi-disant organisations des droits de l’Homme et aux lobbies tapies dans l’ombre’’.

‘’Ces lobbies ont, dénonce la déclaration, ourdi une conspiration dangereuse contre les valeurs religieuses en général et contre celles de l’Islam en particulier.’’

A cet égard, le front rappelle ‘’l’appel pour la dépénalisation de l’homosexualité’’ lu au nom de 66 pays par le représentant de l’Argentine, le 18 décembre dernier à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

De l’avis des participants ayant pris part aux travaux qui ont abouti à ladite déclaration, ‘’ces lobbies se livrent à la recherche effrénée d’un +quorum+ pour permettre à l’ONU d’avaliser une convention portant sur la +dépénalisation universelle de l’homosexualité’’.

Mais ‘’ce qui est encore plus inquiétant actuellement et qui interpelle tout croyant, c’est que c’est le continent africain qui est le plus visé, car l’objectif de ces lobbies est de faire signer la convention à 38 pays africains dont le Sénégal pour légaliser ces pratiques contre-nature’’.

Le ’’front’’ indique que ‘’ces mêmes lobbies, avec des ramifications insoupçonnées (divers groupes obscurs dont des homosexuels et des lesbiennes) se livrent à des manœuvres souterraines au niveau mondial avec des fonds (...) exorbitants pour recruter et multiplier des relais notamment certaines +ONG se réclamant défenseurs des droits humains’’.

C’est en réaction à cette situation et à l’abandon des poursuites contre neuf homosexuels que la Ligue des oulémas de l’Islam au Sénégal avait invité dimanche chefs religieux et associations islamiques à une journée de réflexion et de concertation. Journée qui a abouti à la création du Front islamique pour la défense des valeurs éthiques.

Source: site web de l'agence de presse sénégalaise

12:18 Publié dans Religions, haines et tolérances | Lien permanent | Tags : afrique, senegal, gay, lesbienne, homosexualite, islam, islamiste, islamisme, dakkar | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.