21/04/2009

Les Sénégagays, un reportage

Outre ce reportage, je vous renvoie à l'article publié hier dans le média sénégalais L'observateur et intitulé

CHEIKH NIANG, SOCIOLOGUE "NOUS AVONS BESOIN DES HOMOSEXUELS"

En voici l'introduction:

Paru le Lundi 20 Avr 2009

Comment devient-on homosexuel au Sénégal ? Comment sont organisés les homosexuels ? La pratique, bannie par une bonne frange de la population, est-elle si nouvelle que ne le croit une certaine opinion ? Qu’est-ce qui explique la répression dont ils sont l’objet au Sénégal ? Dans le contexte marqué par l’affaire des  homosexuels de Mbao, dont le verdict est attendu ce lundi, nous avons interrogé un spécialiste du phénomène de l’homosexualité, pour mieux le comprendre. Cheikh Niang est enseignant à l’Institut des Sciences de l’Environnement (ISE) à l’Université Cheikh Anta Diop. Disciple de feu Cheikh Anta Diop qui a encadré sa Thèse de troisième cycle, ce Sociologue est professeur visiteur dans beaucoup d’universités Américaines et également chercheur bien connu à travers le monde. Conseiller technique temporaire pour  les programmes de l’Onusida, Cheikh Niang met, dans cet entretien qu’il a bien accepté de nous accorder, les pieds dans le plat. Et sans détours, ni censure. 

Pour lire la site de l'article, cliquer ici.

 

07:00 Publié dans Homophobie | Lien permanent | Tags : senegal, haine, homophobie, incitation a la haine, gay, islam | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.