17/04/2009

Vatican: la Bête acculée se défend

osservatore

Il est navrant de lire le communiqué du Secrétariat d'Etat du Vatican dans l'Osservatore Romano d'aujourd'hui. Face aux protestations de la Belgique concernant les propos du pape sur la prévention du sida en Afrique, le Vatican "déplore qu’une Assemblée parlementaire ait cru bon de critiquer le Saint-Père à partir d’un extrait d’interview tronqué et isolé de son contexte". La  phrase aurait été utilisée "par certains groupes avec une intention intimidatrice manifeste, comme pour dissuader le Pape de s’exprimer sur certains thèmes, dont les implications morales sont pourtant évidentes, et d’enseigner la doctrine de l’Eglise".

Eh bien, c'est une fierté d'être belge et d'avoir élu des parlementaires qui ont su protester contre la dangerosité et la stupidité des propos d'un pape dont les obsessions confinent à l'irresponsabilité criminelle. Si vous lisez l'italien, ne manquez pas l'exercice de style de l'Osservatore romano. O tempora o mores...

Et quoi, on essaye d'intimider le pape? Juste retour de balancier pour cette église qui depuis le quatrième siècle n'a cessé d'intimider peuples et dirigeants, menaçant tout un chacun d'enfer et de damnation éternelle. Téchtu donc Benoît!

 

Les commentaires sont fermés.