17/04/2009

Photographie queer: Claude Cahun et Marcel Moore

Une exposition au Musée de l’île de Jersey, visitée par Luclebelge et Tantelu


Normandie avril 2009 259

 

Claude Cahun et Marcel  Moore réalisèrent certaines des images les plus originales et surprenantes du XXème siècle.

 

Ensemble, les demi-sœurs développèrent un partenariat créatif explorant l’univers du personnel et politique, du masculin et du féminin,  du fantaisisme et du réalisme. Depuis leur enfance passée dans la ville de Nantes, de leur vie dans le Paris d’avant-garde et de leurs activités de résistance dans le Jersey occupé par les Nazis, les demi-sœurs essayèrent constamment de contester et de se rebeller contre la classe dirigeante. Elles choisirent sciemment des pseudonymes androgynes : nées Lucie Schwob et Suzanne Malherbe, elles devinrent respectivement Claude Cahun et Marcel Moore.


Normandie avril 2009 263

 

                                                                        Paris dans les années 192O


Normandie avril 2009 265

 

Cahun et Moore vécurent à Paris dans les années 20 et le début des années 30. Elles participèrent aux productions du théâtre expérimental montées par les compagnies Le Théâtre Esotérique et Le Plateau. Souvent, ces productions étaient une telle rupture par rapport au théâtre traditionnel qu’il y avait plus de personnes sur la scène que dans la salle. Ces productions introduisent Cahun et Moore aux chefs de file du cercle des surréalistes. Leurs nombreuses photos des années 1920 et début des années 1930 documentent ces activités. Cahun écrivit vers la fin de sa vie : « Je suis ce que j’ai toujours été (mes souvenirs d’enfance en témoignent) : une surréaliste. Essentiellement. Autant qu’on puisse l’être sans pour autant se tuer ou tomber entre les griffes des psychiatres. » Cahun et Moore contribuèrent aux premières publications et expositions surréalistes, co-écrivirent des livrets surréalistes et participèrent aux discussions surréalistes.


Normandie avril 2009 264

 

                                                                                                           Jersey

 

En 1937, Cahun et Moore déménagèrent à Jersey, une île qu’elles connaissaient déjà : plus jeunes, elles y avaient passé des vacances. Lorsque les forces allemandes occupèrent l’île, les demi-sœurs montèrent un dangereux programme d’activités subversives pour saper le moral des troupes. Elles distribuaient en secret des notes signées « Der Soldat ohne Namen » (le soldat sans nom), qui contenaient des nouvelles de la guerre ou des poèmes démoralisants. Elles finirent par être capturées et elles passèrent en jugement. Elles furent condamnées à 6 mois de prison pour possession de radio, et à la peine de mort pour activités de résistance. Le Bailli de l’île de Jersey fit appel à la clémence, et leur peine capitale fut commuée en prison à vie. Elles furent remises en liberté à la libération de l’île en mai 1945. Elles restèrent vivre à Jersey. Cahun décéda en 1954 et Moore en 1972.


Normandie avril 2009 260

 

                                                               Source du texte et des photos : exposition Cahun et Moore du Musée de l’Ile de Jersey

Plus d'infos: http://www.queerculturalcenter.org/Pages/Tirza/TirzaEssay...

07:15 Publié dans Photographie | Lien permanent | Tags : photo, photos, photographie, jersey, moore, cahun, queer, lesbienne | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.