15/02/2009

L'activiste LGBT nigérian Mac-Iyalla visite Bruxelles

davis

Du 15 au 23 fevrier 2009, Monsieur Davis Mac-Iyalla, l'activiste LGBT nigérian bien connu,  visitera la  Belgique, les institutions européennes et diverses associations belges ou internationales intéressées par la défense des droits LGBT: Parlement, Parlement européen, Amnesty International, le CGRA et l'Office des étrangers, la Fedasil, etc.

Davis Mac-Iyalla (né en 1974 à Otukpo) est un activiste nigérian qui se bat pour les causes LGBT. Il a mis sur pied l'antenne nigériane de l'organisation anglaise Changing Attitude, une organisation qui milite en faveur d'un changement interne de la Communion anglicane ( Anglican Communion) en faveur de l'inclusion par cette église des minorités sexuelles. (On sait que les églises africaines sont ultra-conservatrices et que la communion anglicane est au bord du schisme sur ces questions).

Davis Mac-Iyalla s'est rendu compte de son orientation sexuelle dès l'âge de 14 ans, mais n'en fit part qu'après avoir connu deux événements déterminants: l'ordination de l'évêque gay anglican Gene Robinson pour le diocèse du New Hampshire, et le décès de son mentor, l'Eveque Iyobee Ugede d'Otukpo. En juillet 2003, il fut licencié de son emploi pour cause d'homosexualité: il était alors le directeur  d'une école anglicane au Nigéria. C'est alors qu'il commença son travail d'activiste au sein de Changing Attitude.

Il a dès lors dû faire face à l'opposition très dure tant de la hiérarchie religieuse anglicane nigériane que des laïques qui gravitent dans sa sphère: on sait que le Nigéria est una nation ultra-conservatrice qui opprime les personnes gay et lesbiennes. L'Eglise du Nigéria a publié sur son site web un texte qui dénonce les activités de Mac-Iyalla.  Mac-Iyalla a cependant pu rencontrer le primat de l'église nigériane , Peter Akinola, qui a pris la tête de la faction ultra-conservatrice internationale qui s'oppose à l'accueil des anglicans LGBT par les anglicans britanniques et par les églises épiscopales américaines.

Dans un souci de désinformation, les anglicans nigérians accusent Mac-Iyalla de charlatanisme et certains ont contesté la véracité de son récit (cliquer ici), mais Mac-Iyalla a pu démontrer, photos à l'appui, que son passé anglican est bien celui qu'il décrit.

Pour tout contact avec M. Mac-Iyalla, veuillez vous adresser (très rapidement) à Jan Beddeleem (+ 32) 476 257602
janbeddeleem at gmail.com, qui est en charge du planning de la visite belge de Monsieur Mac-Iyalla.

Source biographique: article de wikipedia, traduit de l'anglais

Les commentaires sont fermés.