12/02/2009

Un évêque autrichien prétend guérir les homos

ElmarFischerb250

En Autriche, l'évêque de Feldkirch, Elmar Ficher, prétend que l'on peut "guérir" les gays et les lesbiennes. Il vient de faire cette déclaration lors d'une interview qu'il a accordée ce mercredi à une antenne locale de la radio autrichienne(Radio Voralberg/ORF) et s'inscrit ainsi en soutien du nouvel évêque auxiliaire de Linz Gerhard Maria Wagner. Il est piquant de lire que Fischer a une formation de .... psychothérapeute. Lors de cette interview, il a cru bon de comparer l'homosexualité à l'alcoolisme et aux névroses d'anxiété.

Selon l'évêque, l'homosexualité est une maladie mentale qui peut être soignée. "Il y a une littérature qui affirme cela, et pourquoi ne l'accepterions-nous pas? Nous nous réjouissons pour toute personne qui peut être guérie. L'alcoolisme aussi peut être guéri.(...)Bon, ce sont des maladies mentales. Pourquoi faudrait-il partager l'avis que l'homosexualité est une sexualité alternative? Bien sûr, les gays et les lesbiennes sont aussi bienvenus dans l'Eglise, de même que tous les autres malades mentaux" (Texte original:"Es gibt diese Literatur, die das sagt, und warum soll man das nicht auch annehmen. Wir sind froh, wer immer heilbar ist. Alkoholismus ist auch heilbar.(...)Also das sind psychische Erkrankungen. Warum muss man die Meinung haben, Homosexualität ist eine alternative Sexualität?". Natürlich seien Schwule und Lesben aber auch in der Kirche willkommen, ebenso wie andere psychisch Kranke".)

Le sieur Fischer semble ignorer que l'homosexualité ne figure plus depuis 1991 dans la liste des maladies reconnues par l'OMS et qu' aucune des grandes  associations internationales de psychiâtres ou de psychologues ne considère qu'il s'agit d'une maladie.

Comment dès lors guérir ce qui n'est pas une maladie?

Ou alors est-ce le pauvre Fischer qui, comme tant d'autres dans la hiérarchie catholique,  souffre d'une forme aigue d'homophobie. Sans doute conviendrait-il de leur proposer un traitement. Les phobies, Monsieur Fischer, c'est bien connu, c'est vous-même qui le dites, cela se soigne. Et en attendant, vous êtes le bienvenu dans nos soirées gay et lesbiennes.

En Autriche, nombreux sont les psychiâtres, les psychologues, les politiciens (SPÖ, die Grüne, les Socialistes et les Verts) et les associations gay et lesbiennes à avoir déjà dénoncé la monstruosité ou le caractère scandaleux des propos de Fischer.

Source: Orf-Voralberg

Commentaires

Une honte! C´est n´importe quoi!!!

Écrit par : Sebastian Windisch | 07/03/2009

Les commentaires sont fermés.