10/02/2009

Bibliothèques publiques: Barcelone ouvrira une bibliothèque spécialisée sur les questions gay et lesbiennes en 2O1O

C'est ce qu'a déclaré Joaquim Mestre, le Conseiller aux droits civils de la Mairie de Barcelone (Ayuntamiento).

Selon les estimations de la Mairie, il y aurait quelque 100000 gays et lesbiennes qui vivraient en permanence à Barcelone, sans compter l'important afflux de touristes gays espagnols le week-end. Barcelone serait en outre la seconde ville européenne en matière de tourisme gay, ce qui est notamment dû, selon Mestre, à la qualité de l'accueil des touristes gays dans la ville et au fait que chacun peut sans crainte montrer dans l'espace public son orientation sexuelle et y exprimer son affection.

L'emplacement de la nouvelle bibliothèque spécialisée n'est pas encore défini, mais le Conseiller estime que le projet est réalisable en 2010 parce que la ville dispose déjà d'un fonds de livres important concernant les thématiques lesbigaies, et il s'agira d'abord de réunir ces livres actuellement dispersés dans plusieurs bibliothèques publiques.

Barcelone sera ainsi la première ville européenne qui élaborera, de manière participative, un plan municipal qui vise à garantir les droits citoyens des personnes homosexuelles et transsexuelles qui visitent la ville. La création d'une bibliothèque publique spécialisée fait partie d'un tel plan.

On ne peut que se féliciter d'une telle initiative et espérer qu'elle fera des émules dans d'autres villes européennes. Il est aussi de la responsabilité des associations gaies et lesbiennes d'y sensibiliser le politique, à tous les niveaux de pouvoir: cela va du niveau communal ou municipal qui gère les bibliothèques locales, aux niveaux régional, provincial, communautaire ou fédéral, lorsqu'il s'agit de plus grandes infrastructures. Le politique peut aussi déléguer ses compétences aux associations par le biais du financement. Cette dernière solution, si elle est parfois efficace, peut cependant pécher par manque de visibilité dans l'engagement des pouvoirs publics pour la défense des droits citoyens, ici en matière de politique culturelle.

A noter qu'en France, une telle bibliothèque est gérée par le Centre gay et lesbien de Paris (cliquer ici pour accéder au catalogue en ligne). A ma connaissance, il n'y a pas pas de bibliothèque spécialisée organisée par les pouvoirs publics en Belgique francophone. Il faudrait de plus que chaque bibliothèque publique dispose d'un secteur gay et lesbien visible et que cette thématique soit clairement cataloguée.

Plus d'infos sur la politique participative de la Mairie de Barcelone pour les gays et les lesbiennes sur le site de la Mairie: cliquer ici.

Le commentaire de David (Belgique)

Alliage a une bibliothèque qui n'est pas mal. Tels quels aussi, mais celle-là est trop humide. La bibliothèque Rosadoc, rue Royale, gérée par la communauté flamande, a un fonds scientifique sur les thèmes LGBT assez conséquent.

 

Les commentaires sont fermés.