04/02/2009

Un curé bavarois bénira les couples homosexuels le jour de la Saint-Valentin

Waldkraiburg, Oberbayern (un village bavarois près de la frontière autrichienne))

Heureusement qu'il y a parfois l'Eglise d'en-bas. Une fois n'est pas coutume, Gaykosmopol se réjouit de l'initiative ô combien courageuse d'un curé bavarois, Martin Garmaier, qui, le jour de la Saint Valentin, bénira dans son église tous les amoureux, les fiancés et les couples mariés qui le souhaitent.  Martin Garmaier célébrera la Saint Valentin, cette journée consacrée à l'Amour, par une célébration eucharistique suivie d'une bénédiction, et il y a nommément invité les couples homosexuels.

garmaier

Cette invitation a été adressée via le bulletin paroissial où le Père Garmaier rappelle l'histoire de Saint Valentin, cet évêque de Terni qui, au troisième siècle, a subi le martyre par fidélité à sa foi chrétienne. La légende veut que cet évêque aurait célébré le mariage de soldats romains, qui,  par ordre de l'Empereur, devaient rester célibataires.

La bénédiction aura lieu la veille de la Saint Valentin, le 13 février à 19 heures, à l'église Maria Schutz (Marie protectrice) à Walkraibung-Sud.

Le bon curé prend des positions théologiques qui ne manqueront pas de courroucer sa hiérarchie: l'Amour béni par Dieu, dit-il, ne peut être limité au seul mariage. La bénédiction divine s'étend aussi aux couples non mariés, et aussi aux couples homosexuels, qui se sont engagés sur la voie de l'amour. L'Amour de Dieu embrasse aussi les couples homosexuels. Garmaier ajoute encore qu'il imagine bien que cela puisse paraître choquant à certains, mais les homosexuels doivent eux aussi pouvoir célébrer l'amour qu'ils reçoivent et celui qu'ils éprouvent pour leur prochain.

Sans doute ainsi, l'Evangile nous est-il plus acceptable.

Nous verrons dans les jours qui viennent si ce brave homme ne se fera pas rappeler à l'ordre par son évêque ou par un ukase ratzingerien. Il pourrait aussi perdre la charge de sa paroisse et être déplacé, ou devoir faire amende publique "honorable". A suivre.

Source: OVB-online

Les commentaires sont fermés.