09/01/2009

Le Vatican rappelé à l’ordre par les Pays-Bas dans le dossier de la dépénalisation de l’homosexualité

pape et verhagen

Le Ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, Maxime VERHAGEN (CDA) fait fait savoir que son pays est désagréablement surpris par la résistance du pape Benoît XVI à la Déclaration universelle de dépénalisation de l’homosexualité récemment votée par 66 pays à l’ONU, dont l'ensemble des Etats de l'Union Européenne.  Il remarque cependant qu’il y a aussi accord sur quelques points : le Vatican a en effet annoncé son opposition aux atteintes des droits de l’homme et à la pénalisation de l’homosexualité, tout en refusant de soutenir la déclaration.

Les discours que tient le pape sur l’homosexualité posent question aux yeux du Ministre, car ils peuvent être perçus comme inutilement blessants et qu’ils ne contribuent pas à une discussion dans la dignité.

Le Ministre a convoqué le Nonce apostolique, François Baqué, et lui a demandé des explications concernant la résistance du Vatican à la déclaration votée à l’ONU.

Qu’attendent les Ministres des Affaires étrangères des autres pays membres de l’UE pour convoquer de même leurs Nonces apostoliques, et particulièrement, puisque cela nous concerne au premier chef, les Ministres belge et français ?  

Sources: traduit de Elsevier.nl (photo), Gaykrant Nederland, etc. 

Les commentaires sont fermés.